Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Thierry Casasnovas
Lun 15 Oct 2018, 12:09 par Foudre

» Laura Marie
Lun 24 Sep 2018, 20:09 par Foudre

» La vérité sort de la bouche des enfants - Victoria Grant
Mar 11 Sep 2018, 13:01 par Foudre

» Le lobby israélien veut faire interdire Dieudonné à Hong Kong
Jeu 30 Aoû 2018, 16:27 par Foudre

» Cercle de Prières international de Sylvain Didelot
Jeu 12 Juil 2018, 15:39 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Jeu 12 Juil 2018, 15:24 par Foudre

» La "liberté" d'informer en danger
Sam 09 Juin 2018, 20:29 par Foudre

» Dédollarisation des transactions pétrolières: la cause d’une possible guerre USA-Iran?
Mer 23 Mai 2018, 17:42 par Foudre

» Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe
Mar 22 Mai 2018, 19:59 par Foudre

» Le véritable crime de Robespierre : avoir défié la toute-puissance des riches
Dim 20 Mai 2018, 17:27 par Foudre

» Le Pape a révélé que la Franc-maçonnerie est du Satanisme
Ven 27 Avr 2018, 16:50 par Foudre

» De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique…
Mar 24 Avr 2018, 10:45 par Foudre

» Lulumineuse
Sam 21 Avr 2018, 18:19 par Foudre

» Laisser briller ou éclairer ?
Sam 21 Avr 2018, 15:08 par Foudre

» L'esclavage moderne par la dette…
Mar 17 Avr 2018, 21:16 par Foudre

» L’ENORME intervention de la Syrie à l’ONU après l’attaque du 14/04/18 ( à voir ! pas vu à la TV)
Lun 16 Avr 2018, 09:47 par Foudre

» Le grand secret de la guerre en Syrie, révélé par un expert syrien
Dim 15 Avr 2018, 10:54 par Foudre

» La réalité du conflit syrien face à Bourdin, par une experte en géopolitique ! (12/04/18)
Jeu 12 Avr 2018, 21:38 par Foudre

» Pourquoi tout va s'effondrer
Mer 28 Mar 2018, 19:42 par Foudre

» Carcassonne / Trèbes: Des acteurs des attentats sont liés à des politiques et à la franc-maçonnerie...
Mer 28 Mar 2018, 19:25 par Foudre

» Message des Pléiadiens ALCYON PLEIADES
Mar 27 Mar 2018, 23:19 par Foudre

»  Ce qu'ils voudraient nous cacher ;-)
Mar 27 Mar 2018, 22:01 par Foudre

» Grand messe médiatique des Enfoirés ou invitation au satanisme ?
Ven 23 Mar 2018, 10:12 par Foudre

» Gabrielle Isis
Mar 20 Mar 2018, 12:17 par Foudre

» Un pas de coté pour changer le monde - Marc DE BONI
Mer 14 Mar 2018, 19:39 par Foudre

» Cash investigation - Les vendeurs de maladies / intégrale
Mer 07 Mar 2018, 12:48 par Foudre

» Christian Tal Schaller
Lun 26 Fév 2018, 14:10 par Foudre

» Idriss Aberkane
Lun 26 Fév 2018, 14:03 par Foudre

» Analyse d'eau, de sang et de filaments prouvant la contamination
Sam 17 Fév 2018, 15:59 par Foudre

» Buzyn promet plus de moyens pour la psychiatrie ???
Sam 27 Jan 2018, 19:57 par Foudre


Conférence de Paix sur la Syrie

Aller en bas

Conférence de Paix sur la Syrie

Message par Nomanzland le Sam 14 Sep 2013, 12:52

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/46322

Nadir Larbaoui représentant permanent de l'Algérie à la Ligue arabe : «L'Algérie soutient toute initiative à même d'éloigner le spectre de la guerre»
PUBLIE LE : 14-09-2013 | 0:00

La mission de M. Brahimi, l'émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie, et qui est en charge de la préparation d'une conférence internationale dite Genève 2 pour rechercher une solution politique au conflit syrien, dans l'impasse depuis des mois faute de consensus international, est-elle en voie d’être débloquée ?

L’espoir de croire à une avancée sur la question est désormais permis après les dernières évolutions constatées sur le dossier. En effet, alors que le pire était envisagé il y a de cela juste quelques jours après les menaces d’attaques proférées par l’administration américaine contre la Syrie dont le régime a été accusé d’avoir utilisé des charmes chimiques, la pression a sensiblement baissé après l’acceptation de Damas de l’initiative russe visant à   mettre sous contrôle de l’ONU, l’arsenal chimique de la Syrie.
Une acceptation suivie par la tenue à Genève d’une réunion entre les chefs de la diplomatie américaine, russe et l’émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe. Une réunion sanctionnée par la décision de se retrouver  à New York  autour du 28 septembre, en marge de l'Assemblée générale de l'Onu fin septembre pour essayer de fixer une date pour la conférence de paix sur la Syrie.Certes, il est prématuré d’anticiper sur les résultats de cette prochaine réunion tant il est certain que les enjeux sont tels qu’il n’est pas écarté qu’une nouvelle donne vienne chambouler l’agenda diplomatique, mais présentement, il est certain que toutes les parties concernées par la crise syrienne ont mesuré, à juste titre, le risque encouru dans le cas où la ligne rouge soit franchie.
Car il ne faut pas se leurrer, si le président Barack  Obama a reculé sur le sujet des frappes punitives et du traitement chirurgical qu’il entendait réserver à Bachar El-Assad, ce n’est pas seulement du fait de la réprobation de l’opinion américaine que cette action avait suscitée. Il avait surtout conscience que la décision qu’il s’apprêtait à prendre allait engager son pays et ses alliés dans un conflit dont la solution ne pouvait être militaire, mais politique.*
  "Nous sommes déterminés à travailler ensemble, à commencer par l'initiative sur les armes chimiques, avec l'espoir que nos efforts seront payants et apporteront paix et stabilité dans cette région tourmentée du monde", a déclaré hier le secrétaire d'État américain John Kerry, [=Kerrry le Clown clown sans la drôlerie] au deuxième jour de négociations   américano-russes à Genève sur la mise sous contrôle de l'arsenal chimique syrien. De son côté, son homologue russe Sergueï Lavrov a réaffirmé  l'engagement de la Russie en faveur de cette conférence de paix. Il a appelé également à ce que "tous les groupes de la société syrienne y soient représentés". "Les parties syriennes doivent arriver à un consentement mutuel sur l'organe de gouvernement de transition qui disposera de toute l'autorité",   a-t-il insisté. Reste à savoir si les Syriens sauront mettre de côté leurs divergences** et privilégier le seul  intérêt du peuple syrien qui aspire  à la paix et la reconstruction de son pays ravagé par une guerre civile   depuis plus de deux ans et demi et qui a fait plus de 110.000 morts.   Amen! ange3 
Nadia Kerraz
* Ben voyons... le nez dans son KK Obama soutient encore que ça sent bon (comme disait ma Grand-Mère)
**On peut compter sur vous, hein messieurs les agitateurs-fouteurs de merde made in CIA and Co

L'Algérie soutient toute initiative à même d'éloigner le spectre de la guerre
Le représentant permanent de l'Algérie à la Ligue arabe, Nadir Larbaoui, a affirmé mercredi au Caire, que l'Algérie soutenait toute initiative visant à éloigner le spectre de la guerre en Syrie et qui ouvre des perspectives d'une solution politique et pacifique dans le cadre de la conférence internationale "Genève 2".  
Dans une déclaration à l'APS, à l'issue d'une réunion du conseil de la  Ligue au niveau des délégués, consacrée à l'examen de la situation en Syrie, M. Larbaoui a estimé que l'initiative russe de mettre l'arme chimique syrien sous contrôle international pouvait favoriser "un apaisement" relatif susceptible d'éloigner le spectre de la guerre dans la région et offrait  à la communauté internationale, l'opportunité de poursuivre les efforts pour une solution négociée entre les parties en conflit sous l'égide des Nations unies dans le cadre de la conférence Genève 2.
Il y a eu des réactions "encourageantes" concernant cette initiative au niveau international, a-t-il soutenu. Même certains pays qui soutenaient l'option militaire pour mettre fin à la crise dans ce pays se sont dits favorables à la proposition russe, a-t-il ajouté, soulignant que les pays arabes devaient  "adopter" cette approche positive pour trouver une issue à la crise syrienne  dans un cadre politique et pacifique devant épargner au peuple syrien la guerre  et ses conséquences.
L'Algérie qui continue de mettre en garde contre les risques d'une intervention militaire étrangère en Syrie "soutient cette initiative", tout comme le SG de la Ligue arabe et de nombreux pays arabes "épris de paix". La position de l'Algérie, a-t-il insisté, émane de l'obligation de solidarité arabe avec un peuple frère qui vit une crise sanglante depuis plus de deux ans et que les décisions de l'organisation panarabe doivent soutenir les initiatives  favorisant un apaisement en Syrie et qui ont été approuvées par la communauté  internationale.  
Les décisions de la Ligue arabe, a-t-il souligné, doivent refléter la  volonté de l'opinion arabe rejetant toute action militaire contre la Syrie. Des sources proches de la réunion ont fait état de différends entre les membres du conseil concernant l'initiative russe que le secrétaire général de la ligue arabe a dit approuver. Il a indiqué que les pays du Golfe ont mis en avant la position exprimée mardi dans le communiqué du Conseil des ministres de leur conseil de coopération appelant la communauté internationale à adopter des mesures dissuasives contre le régime syrien.


Publié dans : USA , Russie , ONU

_________________
Un petit clic pour nos amis http://www.clicanimaux.com
ἡ ἀλήθεια ἐλευθερώσει ὑμᾶς
avatar
Nomanzland
Électron
Électron

Messages : 218
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Malte

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum