Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
»  Les gilets jaunes
Sam 08 Déc 2018, 18:29 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Mer 05 Déc 2018, 14:11 par Foudre

» Réouverture du forum pour 2019 ?
Mer 28 Nov 2018, 22:22 par Foudre

» La France d’en bas déclare la guerre à la dictature financière des Rothschild
Mer 28 Nov 2018, 20:45 par Foudre

» Laura Marie
Sam 24 Nov 2018, 00:19 par Foudre

» News novembre 2018
Lun 19 Nov 2018, 17:02 par Foudre

» Faire le deuil d’une personne toxique
Lun 12 Nov 2018, 15:23 par Foudre

» 10 aliments qui débouchent naturellement les artères
Mer 07 Nov 2018, 16:13 par Foudre

» Vers une Humanité différente : le Civisme.
Mar 06 Nov 2018, 23:52 par Foudre

» Vers une Humanité différente : l'Humilité
Mar 06 Nov 2018, 19:20 par Foudre

» NON, les humains ne sont pas dingues, ni fous, ni cons ! Ils sont envahis par les Ténèbres.
Mar 06 Nov 2018, 19:19 par Foudre

» les Avatars
Mar 06 Nov 2018, 19:04 par Foudre

» Discours complémentaire sur le reiki et interprétations humaines.
Mar 06 Nov 2018, 18:54 par Foudre

» Le reiki
Mar 06 Nov 2018, 18:52 par Foudre

» Comment la lumière répond à nos demandes
Mar 06 Nov 2018, 18:47 par Foudre

» L'amour inconditionnel
Mar 06 Nov 2018, 18:43 par Foudre

» La triste vérité lorsqu’il s’agit de vous remettre d’une personne avec qui vous n’êtes pas sorti
Lun 05 Nov 2018, 14:21 par Foudre

» Au coeur de la kundalini
Ven 19 Oct 2018, 23:36 par Foudre

» C’est la pire bulle spéculative sur les marchés depuis 1929 et elle va exploser
Ven 19 Oct 2018, 23:32 par Foudre

» Perquisition chez JL Mélechon et la France Insoumise 16/10/2018
Ven 19 Oct 2018, 00:53 par Foudre

» Actu météo en temps réel / phénomène étrange récurrent
Ven 19 Oct 2018, 00:43 par Foudre

» Thierry Casasnovas
Lun 15 Oct 2018, 12:09 par Foudre

» La vérité sort de la bouche des enfants - Victoria Grant
Mar 11 Sep 2018, 13:01 par Foudre

» Le lobby israélien veut faire interdire Dieudonné à Hong Kong
Jeu 30 Aoû 2018, 16:27 par Foudre

» Cercle de Prières international de Sylvain Didelot
Jeu 12 Juil 2018, 15:39 par Foudre

» La "liberté" d'informer en danger
Sam 09 Juin 2018, 20:29 par Foudre

» Dédollarisation des transactions pétrolières: la cause d’une possible guerre USA-Iran?
Mer 23 Mai 2018, 17:42 par Foudre

» Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe
Mar 22 Mai 2018, 19:59 par Foudre

» Le véritable crime de Robespierre : avoir défié la toute-puissance des riches
Dim 20 Mai 2018, 17:27 par Foudre

» Le Pape a révélé que la Franc-maçonnerie est du Satanisme
Ven 27 Avr 2018, 16:50 par Foudre


La machine à abrutir ne connaît pas la crise, la stupidité programmée

Aller en bas

La machine à abrutir ne connaît pas la crise, la stupidité programmée

Message par Amélie le Jeu 10 Oct 2013, 17:28



Le médium télévisuel émet sur une très basse fréquence qui correspondrait directement à programmer notre inconscient en utilisant la même fréquence et donc le même "langage" , nous avons déjà publié avec des sources fiables sur le sujet ;

revue de presse 2013 Z@laresistance

Nous vivons à une époque où les nouvelles idoles, résonances de la vacuité, s’appellent Steve Jobs, Paris Hilton, Cristiano Ronaldo, Lady Gaga. Servie par une machinerie implacable, l’inculture de masse régie par l’interdit de penser hypnotise la jeunesse mondiale.

Aucune contre-éducation formelle ne peut faire face à ce torrent d’images et de sons cumulatifs qui domine le quotidien de chacun. Sport, télévision, publicité sont devenus les piliers de la manipulation des consciences.

Le soubassement premier de l’hégémonie capitaliste n’est plus fondé sur la coercition mais bien plutôt sur la séduction et la servitude volontaire. Depuis longtemps, l’industrie du spectacle est « le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans cœur, comme elle est l’esprit de conditions sociales d’où l’esprit est exclu ». Elle est le nouvel opium du peuple pour reprendre les mots fameux de Marx relatifs à la religion. Par son caractère distrayant, l’industrie culturelle est un redoutable régulateur social, à la fois manifestation de l’ineptie existentielle et consolation sédative.

Le sport-spectacle mobilise plus que jamais des capitaux invraisemblables et enrégimente des foules magnétisés à leur écran, distraites de leur misérable réalité sociale. Rien de plus chronophage que ces messes sportives qui colonisent l’espace public et canalisent les énergies des masses. Avides de pouvoir, des entreprises multinationales voire même des Etats (Dubaï, Qatar) spéculent sans compter sur ce processus rampant d’abrutissement. Le Qatar, organisateur de la coupe du monde 2022 pour un coût astronomique estimé à 50 milliards, a développé une véritable diplomatie sportive en rachetant notamment le club de Paris Saint-Germain et en créant un réseau de diffusion télévisé planétaire. « Contenu idéologique dominant, souvent exclusif même, des grands médias, des commentaires politiques, des ragots journalistiques, des conversations quotidiennes (y compris chez les intellectuels dits de gauche), le spectacle sportif apparaît comme une propagande ininterrompue pour la brutalité, l’abrutissement, la vulgarité, la régression intellectuelle » nous fait remarquer le sociologue français Jean-Marie Brohm.

En ces temps tumultueux frappés par la paupérisation et le déficit de sens, le piège à con est de s’identifier aux totems de la réussite, du monde sportif ou du spectacle, qui occultent la réalité tragique du monde capitaliste. Enfants des favelas ou des quartiers populaires de Marseille, tous aspirent à la célébrité ou du moins s’inspirent des modes de consommation de leurs idoles. Déconnecté du réel, les jeunes reproduisent imbécilement les comportements des stars marchandisées jusque dans leur allure parfois biscornue, aux airs de prostituée des bas-quartiers de Rihanna à celui de métrosexuel bling-bling de Cristiano Ronaldo.

La « téléréalité », qui a envahi l’espace télévisuel en l’espace de quelques années, n’est qu’un simulacre qui déréalise les foules assoiffées de célébrité. Vitrine de l’avilissement de l’être, ces programmes sont, avec ses antivaleurs, une métaphore de la société capitaliste. Stratégie sournoise, utilitarisme, trahison sont le lot de ces émissions qui gratifient les pratiques individualistes et narcissiques. Dans cette société scopique où chacun doit faire sa propre promotion, le consommateur devient lui-même à travers les réseaux sociaux et autres blogs un produit mis en scène.

Il est encore plus difficile d’échapper à l’étreinte de la publicité qui est omniprésente et redoutablement efficace. Elle nous suit comme notre ombre, dans l’espace public comme dans la vie privée. Sidéré par la projection de l’image, l’être n’existe plus sans sa représentation. Le credo de la pub se résume à « Je dépense donc je suis ». C’est le fin du fin du fétichisme de faire croire que l’acquisition d’une marchandise a le pouvoir démiurgique de fonder la personnalité. Think different (mais surtout achète pareil) disait cyniquement le slogan d’une marque qui a œuvré plus pour l’homogénéisation de la société que pour l’émancipation des esprits. Chacun a l’illusion d’opérer un choix alors qu’il ne fait que se conformer à des stimuli comme des moutons de Panurge.

Il est temps de discerner ce qui relève de nos propres jugements et ce qui procède des influences externes pour reprendre le contrôle effectif de nos vies. Une bonne dose d’intelligence critique est nécessaire pour sortir de l’ornière consumériste. Le véritable individualisme s’exprime dans le refus de ce mouvement collectif de dépersonnalisation et d’apathie politique.

Article de Emrah Kaynak

Source : globalepresse /// http://www.chaos-controle.com/archives/2013/10/10/28186843.html

Amélie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La machine à abrutir ne connaît pas la crise, la stupidité programmée

Message par SergeA le Jeu 10 Oct 2013, 19:17

imaginons la puissance des égrégores générés par 1 million de personnes regardant le même programme !!!

_________________
"Quiconque me rejette est dans les ténèbres et vivra dans l’agitation" JC

"Dieu nous Aime, ... tous, chacun d'entre nous, un par un ... , si ! si !"  bis

"La véritable spiritualité, c'est quand on fait abstraction de soi et qu'on se tourne vers les autres."
avatar
SergeA
Ange Gardien/Modo
Ange Gardien/Modo

Messages : 877
Date d'inscription : 27/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum