Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Analyse d'eau, de sang et de filaments prouvant la contamination
Hier à 15:59 par Foudre

» Buzyn promet plus de moyens pour la psychiatrie ???
Sam 27 Jan 2018, 19:57 par Foudre

» Joël Ducatillon
Jeu 18 Jan 2018, 23:00 par Foudre

» Epigénétique - Effet Maharishi (Preuves Scientifiques)
Mar 16 Jan 2018, 21:39 par Foudre

» Méfiez-vous des gens spirituels
Dim 14 Jan 2018, 15:52 par Foudre

» Facebook supprime les pages d'Alain Soral et de son association Egalité et Réconciliation
Jeu 21 Déc 2017, 22:19 par Foudre

» L' oscillateur multi - ondes de Georges Lakhovky
Mar 12 Déc 2017, 12:47 par Foudre

» Calogero Grifasi : information, libération et déparasitage sous hypnose
Dim 10 Déc 2017, 16:57 par Foudre

» On nous empoisonne : la guerre secrète contre les Peuples
Sam 09 Déc 2017, 20:02 par Foudre

» Comment Londres et Wall Street ont mis Hitler au pouvoir ?
Sam 02 Déc 2017, 23:19 par Foudre

» Joëlle Hugues
Lun 27 Nov 2017, 17:44 par Foudre

» Détoxifier l'aluminium et le mercure, les 7 vaccins les plus toxiques
Sam 25 Nov 2017, 19:55 par Foudre

» La thérapie quantique
Lun 20 Nov 2017, 13:46 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Mer 08 Nov 2017, 23:25 par Foudre

» "Les vaccins servent à affaiblir le peuple" - Docteur Ploncard d'Assac
Lun 06 Nov 2017, 23:35 par Foudre

» Que sont les chemtrails ?
Ven 03 Nov 2017, 10:01 par Foudre

» Antidotes homéopathiques aux vaccins
Mer 01 Nov 2017, 00:41 par Foudre

» Laura Marie
Jeu 19 Oct 2017, 16:07 par Foudre

» 11 septembre
Jeu 19 Oct 2017, 13:31 par Foudre

» La puissance cachée de la musique et ses pouvoirs - Michel Gautier
Sam 07 Oct 2017, 13:04 par Foudre

» Les prophéties 2017 d'un magazine pour les initiés
Mar 03 Oct 2017, 13:34 par Foudre

» Il existe 12 types de travailleurs de lumière qui transforment l’esprit humain!
Lun 25 Sep 2017, 20:35 par Foudre

» La dernière blague de nos amis les Rothschild : la dernière UNE de The Economist
Dim 24 Sep 2017, 14:13 par Foudre

» Irma n’était que le début d’une vague de cataclysmes sans précédent
Jeu 21 Sep 2017, 23:06 par Foudre

» News septembre 2017
Mar 12 Sep 2017, 19:17 par Foudre

» Bruno Clavier - Les fantômes familiaux
Lun 04 Sep 2017, 13:23 par Foudre

» Pétage de plombs en direct à la Ju'light
Dim 20 Aoû 2017, 12:39 par Foudre

» Roger Waters (Pink Floyd) balance tout !
Sam 19 Aoû 2017, 11:45 par Foudre

» La Guerre secrète des illuminatis et de la Franc maçonnerie contre les peuples ( NWO )
Mar 15 Aoû 2017, 15:52 par Foudre

» L’initiation luciférienne
Ven 04 Aoû 2017, 20:30 par Foudre


Quelques interrogations au sujet des affaires de l’Yonne...

Aller en bas

Quelques interrogations au sujet des affaires de l’Yonne...

Message par Amélie le Lun 21 Oct 2013, 13:26


Un des seuls réseaux avec de belles connexions parmi les VIP qui a failli être révélé est celui de l’Yonne, auquel on doit diverses disparitions, dont certaines sont encore ignorées de tous. On a pris soin dans cette affaire, comme dans beaucoup d’autres, de protéger ceux qui avaient le pouvoir, ceux qui devaient rester planqués.

On m’a parlé en détail, il y a quelques années de cela, d’un réseau pédocriminel avec quelques types aussi puissants que pervers, à Sens, dans l’Yonne, à quelques kilomètres d’Auxerre. Ce réseau, composé de messieurs très bien autour d’un gourou qui court toujours, allait chercher des enfants jusque dans les orphelinats des pays de l’Est. On était alors au milieu des années 90. Mais, il y avait encore plus simple : il y avait un centre qui abritait pendant les vacances des enfants de familles pauvres, dans un village à côté.
Là, on choisissait une ou deux victimes, qu’on traumatisait à tel point que les cris s’entendaient à plusieurs centaines de mètres. Personne n’a jamais bougé, parce que tout le monde savait que c’était vain.
Dans ce réseau, on a eu quelques morts, quelques épouses peu dociles collées en hôpital psychiatrique, et une omerta incroyable. Dans le village, tout le monde sait mais personne ne dit rien, les gendarmes avec.
Parmi les membres de ce groupe, il y avait très probablement un ancien ministre fort connu à l’époque. Mais il n’ a jamais été exposé, jusqu’à présent parce que tous ceux qui ont tenté de le faire ont eu de graves ennuis. Le gourou, un certains J.-Y. G., court toujours, et a échappé à l’asile psychiatrique bien qu’il aimât se balader entouré de jeunes filles peu farouches avec une plume autour du cou. D’ailleurs, tout le monde semblait le prendre très au sérieux. Et aujourd’hui, force est de constater que sa boite de conseil a fortement étendu ses activités.

L’affaire Dunand
Claude Dunand, arrivé dans l’Yonne en 1979, a travaillé dans la même compagnie d’autocars qu’Émile Louis. Ils prenaient des verres dans le même bistrot, à l’occasion. Mais, ils ne se connaissaient pas, nous dit-on. Comme Émile Louis, on nous dit aussi que Dunand était un prédateur isolé. Sauf que les soutiens incroyables qu’il a reçus vu son passif montrent qu’il n’en est rien.
« J’arrive pas à te vendre, t’es trop chère, tu finiras comme les autres, tu mangeras les pissenlits par la racine», disait Dunand à Huguette. Une troisième victime de Dunand n’a pas pu aller au procès parce qu’elle a été renversée par un véhicule juste avant. Elle est morte empoisonnée en 1998.
Il est arrêté avec sa femme en 1983 et alors qu’il attend son procès, il est hébergé par la Fraternité Notre-Dame. Il faut dire que Dunand a versé 90 000 F à cette Fraternité. Peut-être pour se racheter des tortures infligées pendant plusieurs mois à ses victimes ?
C’est Georges Fritsch qui touche le chèque, et Fritsch est proche de Jean-Pierre Soisson. Il est aussi intervenu auprès du ministre de la Justice Pierre Arpaillange pour obtenir à la fois la libération de Dunand, et un peu d’argent (200 000 F tout de même), et cela en se recommandant de la part de Soisson. D’ailleurs, Soisson, maire d’Auxerre de 1971 à 1998, est également intervenu auprès d’Arpaillange en faveur de Dunand. Ça a marché, puisque soudain on a vu un vice de forme dans la procédure et Dunand a obtenu sa libération provisoire en janvier 1990 (moins de deux mois après les interventions de ses amis), dans l’attente du procès à la fin de l’année suivante. Et Fritsch a eu le pognon.
Est-ce que ce sont les réseaux franc-maçons ? Soisson était « Membre de la loge phare Demain, président de l’un des plus influents cercles maçonniques, le Carrefour de l’amitié », nous dit L’Express. Avant d’être exclu du Grand Orient en 1998. Pas pour s’être trouvé au milieu d’intrigues pédophiles, mais pour avoir été élu à la présidence du conseil général de bourgogne grâce aux voix du FN. Viré même si, précise le magazine, «Soisson était un symbole de ces maçons influents et toujours protégés ».
Deux jours après sa libération, on propose à Dunand une fausse identité et des billets d’avion pour le Sénégal, où il avait passé quatre ans en tant que cadre commercial. Il est resté en France, pensant probablement être acquitté. Il n’a d’ailleurs dénoncé personne et il n’a cessé de mentir, pour passer pour un dingue isolé. Fin 1991, il est condamné à la prison à perpète, mais sans peine de sûreté.
En 2001, il est libéré après quinze ans de prison (préventive comprise), ce qui est extrêmement rapide. Sa femme, Monique, est morte entre temps en tombant dans les escaliers un an après sa libération, en 1996. Elle ne pourra plus le contredire quand il l’accuse de l’avoir dévoyé et entraîné dans le sado-masochisme.
Georges Fritsch, ancien curé qui a fui la région parisienne suite à des affaires de mœurs, a créé la Fraternité Notre-Dame en 1986 peu avant la libération de Dunand (et dans ce but ?), et était l’ami de Goerges Decuyper directeur de l’Apajh, qui a couvert les disparitions et les gérants de ses centres, les époux Charrier. En 1989, Fritsch décide de devenir visiteur de prison. Il a ensuite hébergé Dunand en « réinsertion » avec la Fraternité.
Il se trouve aussi que si Dunand a pu se retrouver en insolvabilité au moment de rembourser ses victimes, c’est grâce à son mandataire financier, à savoir Georges Fritsch.
Depuis, la Fraternité Notre-Dame aurait été dissoute, et est devenue la société SAFIR en 1996, puis TOP deux ans plus tard. Fritsch, lui, a disparu sans laisser d’adresse, laissant derrière lui quelques cartons d’invitation à des « soirées Q »...

Jean-Yves Liénard, l’avocat de Dunand, avait déclaré au Monde :
« Nous avions tous eu l’impression qu’il y avait une partie cachée, des corps qu’on n’a pas retrouvés. Il est absolument impossible, quand on voit l’état de ces deux jeunes filles, à la limite de la mort, qu’il n’y en ait pas eu d’autres. Dunand a déménagé quinze fois, l’affaire a fait du bruit, mais personne ne s’est manifesté. C’est un mystère absolu . »
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/xzy845"></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/xzy845_les-amis-politiques-de-claude-dunand-le-tortionnaire-de-l-yonne-ne-sont-pas-inquietes-p2_news" target="_blank">Les amis politiques de Claude Dunand le...</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/streettelevirtuellecompt3" target="_blank">streettelevirtuellecompt3</a></i>

http://poison-quotidien.over-blog.com/2013/10/quelques-interrogations-au-sujet-des-affaires-de-l’yonne.html

Amélie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques interrogations au sujet des affaires de l’Yonne...

Message par SergeA le Lun 21 Oct 2013, 14:43

écœurant ! pas pu aller jusqu'au bout !
Encore des victimes innocentes (ou pas sur le plan karmique) pour payer des faveurs !

_________________
"Quiconque me rejette est dans les ténèbres et vivra dans l’agitation" JC

"Dieu nous Aime, ... tous, chacun d'entre nous, un par un ... , si ! si !"  bis

"La véritable spiritualité, c'est quand on fait abstraction de soi et qu'on se tourne vers les autres."
avatar
SergeA
Ange Gardien/Modo
Ange Gardien/Modo

Messages : 877
Date d'inscription : 27/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum