Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» L' oscillateur multi - ondes de Georges Lakhovky
Mar 12 Déc 2017, 12:47 par Foudre

» Calogero Grifasi : information, libération et déparasitage sous hypnose
Dim 10 Déc 2017, 16:57 par Foudre

» On nous empoisonne : la guerre secrète contre les Peuples
Sam 09 Déc 2017, 20:02 par Foudre

» Comment Londres et Wall Street ont mis Hitler au pouvoir ?
Sam 02 Déc 2017, 23:19 par Foudre

» Joëlle Hugues
Lun 27 Nov 2017, 17:44 par Foudre

» Détoxifier l'aluminium et le mercure, les 7 vaccins les plus toxiques
Sam 25 Nov 2017, 19:55 par Foudre

» La thérapie quantique
Lun 20 Nov 2017, 13:46 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Mer 08 Nov 2017, 23:25 par Foudre

» "Les vaccins servent à affaiblir le peuple" - Docteur Ploncard d'Assac
Lun 06 Nov 2017, 23:35 par Foudre

» Que sont les chemtrails ?
Ven 03 Nov 2017, 10:01 par Foudre

» Antidotes homéopathiques aux vaccins
Mer 01 Nov 2017, 00:41 par Foudre

» Laura Marie
Jeu 19 Oct 2017, 16:07 par Foudre

» 11 septembre
Jeu 19 Oct 2017, 13:31 par Foudre

» La puissance cachée de la musique et ses pouvoirs - Michel Gautier
Sam 07 Oct 2017, 13:04 par Foudre

» Les prophéties 2017 d'un magazine pour les initiés
Mar 03 Oct 2017, 13:34 par Foudre

» Il existe 12 types de travailleurs de lumière qui transforment l’esprit humain!
Lun 25 Sep 2017, 20:35 par Foudre

» La dernière blague de nos amis les Rothschild : la dernière UNE de The Economist
Dim 24 Sep 2017, 14:13 par Foudre

» Irma n’était que le début d’une vague de cataclysmes sans précédent
Jeu 21 Sep 2017, 23:06 par Foudre

» News septembre 2017
Mar 12 Sep 2017, 19:17 par Foudre

» Bruno Clavier - Les fantômes familiaux
Lun 04 Sep 2017, 13:23 par Foudre

» Pétage de plombs en direct à la Ju'light
Dim 20 Aoû 2017, 12:39 par Foudre

» Roger Waters (Pink Floyd) balance tout !
Sam 19 Aoû 2017, 11:45 par Foudre

» La Guerre secrète des illuminatis et de la Franc maçonnerie contre les peuples ( NWO )
Mar 15 Aoû 2017, 15:52 par Foudre

» L’initiation luciférienne
Ven 04 Aoû 2017, 20:30 par Foudre

» L’avancement
Jeu 03 Aoû 2017, 22:06 par Foudre

» Un discours magistral du député insoumis Bastien Lachaud sur l'oligarchie !
Mer 02 Aoû 2017, 23:21 par Foudre

» Loïc eveil conscience
Mer 02 Aoû 2017, 21:20 par Foudre

» Boris Cyrulnik - La mémoire traumatique
Mar 20 Juin 2017, 20:15 par Foudre

» Natacha Polony virée des médias ! On comprend pourquoi...
Mar 20 Juin 2017, 12:44 par Foudre

» Ce test vous dira ce que vous avez de caché dans le subconscient !
Dim 18 Juin 2017, 12:01 par Foudre


Rêve de Béatrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Invité le Dim 10 Nov 2013, 19:37

Cette nuit je me suis retrouvée suspendu une nouvelle fois au dessus de mon lit, et je me suis dis cool, je vais tenter d'aller me rendre là, ou bien là etc ... Car dans mes rêves je suis désormais complètement consciente que "je dors" d'ou je suis etc ...

Je commençais avec "mes jambes", mes bras etc .. Et je m'aperçue que je ne pouvais pas partir car deux cordes me retenaient et d'ailleurs ça me faisait souffrir, car simultanément je ressentais mon corps physiques. Deux cordes, ou bien cordon alors je tente de les prendre dans mes mains pour les décrocher de mon corps, pour ainsi partir voyager dans cette dimension, mais ces cordons me faisaient mal à la colonne vertébrale, c'était embêtant et comme c'était derrière je ne pouvais pas "voir" la source, le nid ou l'implantation de ce cordon ! Je déteste ça car lorsque je le prend dans mes mains ça me fait penser au cordon ombilical ... c visqueux !

Bref, je m'aperçue donc que je ne pourrais pas décoller alors je me suis mise à me balancer et ça tirait derrière dans ma colonne je sentais donc qu'il ne me fallait pas trop insisté ! Wai mais moi je fais quoi là maintenant suspendue au dessus de ce corps ...

Et c'est la qu'une étoile toute noire apparue, c'est toute petite étoile se mit à marcher sur mon mur dans ma chambre, grrr ... Elle se transforme en une araignée alors comme je savais que je dormais je me dis avec la force de ma pensée je vais la faire disparaître cette araignée noire et elle n'a pas appréciait alors je me suis familiarisais à la voir et elle était très contente et elle s'est remise à volée comme une étoile autour de moi, je crois lui dire je suis bloquée-là ...

Ensuite, mon chat qui dors toujours entre mes jambes ou bien sur mes pieds arrive lui aussi à se matérialiser là ou je me situe et je lui dis fais pas n'importe quoi là (style venir me faire des papouilles etc ..) parce que je suis bloquée loll

Je joue un peu avec lui et il redis paraît pour qu'ensuite l'étoile noire brillante refasse son apparition et là je crois bien que c'est elle qui à fait appel à une mouche d'abord et elles se sont multipliées très très rapidement ... et là donc une mouche arrive à se matérialiser puis ensuite une foultitudes de mouches elles se forment en Vortex, elles se positionnent en spirale puis je les vois venir à moi et se faire quelques peu aspiré dans mon plexus solaire, ça me chatouille trooop elles rentrent très vite toutes et après je me "débat" parce que vous imaginez vous le nombre de mouches qui sont dans votre ventre et puis ça chatouille, elles ne me font pas de mal, mais l'idée même que des centaines de mouches soient dans mon ventre bah l'idée me déplaît quoi !!!

Puis ensuite je me suis sentie doucettement redescendre progressivement dans la matière pour ainsi me réveiller ...

Là ou je me pose des question c'est sur ce VORTEX de MOUCHES qui entrent se mettent dans mon PLEXUS SOLAIRE, ça me CHATOUILLE et me RÉPUGNE !

Et c'est souvent aussi que je vois ce genre de cordons, je me demande si ce n'est pas au moment de ma conception ou bien création dans le ventre de maman ..là ou tout s'est assemblé ! Rolling Eyes

AJOUT : Sa peut paraître stupide, mais je "m'entends" très bien avec les mouches, et lorsqu'il y'en à une là ou je vais (chez moi, salle d'attente etc ..) elle vient me voir et je ne sais pas pourquoi, mais les mouches parlent à mon cœur par de petites vibration, c'est très fin et léger ... Surprised Jamis je me retrouve submergée parce celle-ci dans mon habitat, et ceci même l'été ! Wink 

Je vous raconte cela histoire de partager ces expériences et vous n'êtes donc pas obligés de m'y répondre ... I love you mais peut-être que d'instinct ça éveillera quelques choses en vous. Bises

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Foudre le Dim 10 Nov 2013, 22:27

Shocked Shocked Shocked 

De telles cordes, c'est symptomatique de possession. Ca n'est vraiment pas simple à enlever seul.

On peut dans les cas importants être prisonniers dans de vraies toiles d'araignées.

Les mouches, on va éviter. C'est lié à la mort et il n'y a rien de positif là-dedans.

Des pierres comme le quartz rose, améthyste et œil de tigre pourraient vraiment t'aider.

_________________
"Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt." (Bouddha)

"Trois choses ne peuvent être cachées éternellement: le soleil, la Lune, et la Vérité  '' (Bouddha).

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." (Arthur Schopenhauer)

"Les hypocrites ont une image à protéger, les personnes sincères ne s'en soucient pas"

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites" (Friedrich Nietzsche)
avatar
Foudre
Administrateur
Administrateur

Messages : 4448
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Terre

http://bouger-la-vie.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Invité le Mer 13 Nov 2013, 17:19

Bonjour à tous si ces mots choquent ou bien que c'est trop moches vous pourrez le suppirmer, cette nuit vers 5-6 heures lorsque je me suis endormie j'ai rêver que je me faisais bien violé sur mon lit, chez moi dans ma chambre ! C'était un Extra-terrestres qui ressemblait quand même beaucoup à un humain, je me sentais être une enfant et je me suis mise à lui parler confiante car il ne m'inspirait pas de méchancetés (au début) et il me posait pas mal de question sur les énergies sexuelles et moi je lui répondais, au fur et à mesure on va dire du temps qui défilait je me suis aperçue qu'il n'était pas si gentil que cela, alors je tente de me manifester dans un autre rêve car ma mère montait dans ma chambre et j'avais peur qu'elle le voit et qu'il soit obligé de lui faire du mal à elle aussi ... il se débattait et m'empêcher même de me réveiller bien que je n'étais pas pleinement consciente que je dormais, je sentais ces mains partout etc ... Dans mon lit une cave y'est apparue il voulait m'y enfermer et moi je ne voulais pas ... Voyant que sur le devant rien ne marcher et qu'il n'arrivait pas à me violer par le devant il à décider d'user de la force et me mettre par l'arrière, par les fesses quoi ! Bref, c'est dégueulasse et là, je me sentais réellement mal, ma mère n'étais pas loin elle s'était figé au bout de la chambre. Lorsqu'il à voulu par l'arrière j'ai sentie que je ne pourrais plus rien, car il est plus fort que moi et j'ai imploré les anges pour qu'ils viennent et veuillent bien m'aider. Et dès que j'ai employé le mot ange je me suis instantanément réveillée ... Il était 7 heures ! Dans un grand état de "je suis choquée", je n'ai même plus bouger et rien dit, j'étais trop perdue, ces rêves se produisent de plus en plus souvent.
Et je me rappelle aussi avoir poser la question de qui est tu ? Il m'a tout simplement répondu : Moi, je suis le gardien du seuil ! Si cela aurait été le cas pourquoi est-ce que je le rencontre autant de fois, car même si ça concerne un autre sujet que la sexualité ces rêves adviennent de plus en plus souvent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Invité le Mer 13 Nov 2013, 17:24

Il portait tout un équipement pour pouvoir survivre en ce monde, car ce n'était pas un humain, couleur marron etc ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Foudre le Mer 13 Nov 2013, 18:57

Encore une entité qui revient te chercher. Il faut vraiment que tu fermes la porte à ça.

Et je me rappelle aussi avoir poser la question de qui est tu ? Il m'a tout simplement répondu : Moi, je suis le gardien du seuil ! Si cela aurait été le cas pourquoi est-ce que je le rencontre autant de fois, car même si ça concerne un autre sujet que la sexualité ces rêves adviennent de plus en plus souvent.
Gardien du seuil ! Shocked ordi 

Franchement, elles ne savent plus quoi inventer pour essayer de berner leur monde.

Tu te fais chopper par tes failles Béatrice.

Allez hop, à côté de toi pendant la nuit : quartz rose, célestine, larimar, obsidienne œil céleste, œil de tigre.

Ca devrait les emmerder un peu. Mais c'est à toi de faire un effort en conscience pour ne plus attirer cela.

_________________
"Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt." (Bouddha)

"Trois choses ne peuvent être cachées éternellement: le soleil, la Lune, et la Vérité  '' (Bouddha).

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." (Arthur Schopenhauer)

"Les hypocrites ont une image à protéger, les personnes sincères ne s'en soucient pas"

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites" (Friedrich Nietzsche)
avatar
Foudre
Administrateur
Administrateur

Messages : 4448
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Terre

http://bouger-la-vie.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Hinde le Mer 13 Nov 2013, 19:32

Que veux-tu dire par:
alors je tente de me manifester dans un autre rêve
?
Je pense que tu n'étais pas dans un rêve classique mais dans le bas astral (en conscience astrale) où se manifestent toutes tes peurs et d'autres choses dont tu n'as sans doute pas conscience à l'état normal.
avatar
Hinde
Ange Gardien/Modo
Ange Gardien/Modo

Messages : 614
Date d'inscription : 16/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Shabnam le Mer 13 Nov 2013, 21:07

Ce je vois Béatrice, c'est que tu as passé un stade, tu n'es plus consentante comme a pu l'être dans un passé proche. il s'est donc passé quelque chose d'important en toi, tu n'es plus totalement hypnotisée par une l'entité, un partie de toi s'est éveillé. tu as pu remarquer qu'il était gentil au départ mais que dès que tu t'es montrée opposée à l'acte il s'est montrée sous son vrai jour.

Au delà de ça je rejoins photon quand à la symbolique
l'enfant impuisant face à un montre

La maison = ton être
La chambre = ton intimité - lit=sexualité
La cave = ton inconscient
L'enfant impuissant = l'enfant intérieur ou moi innocent
La mère = la partie féminine adulte
Le mâle = ta partie masculine

Ce que je propose n'est qu'une piste, c'est juste pour voir le résonnement
Dans ton intimité (chambre) sexuelle (lit), tu cherches à protéger la part féminine (mère) en lui évitant de voir ce qu'il se passe dans ton moi innocent bléssé (le toi impuissant de ton rêve) du coup tu te retrouves à la cave (ta part inconsciente dont enfoui) qui se fait prendre de force part derrière par un mâle (côté masculin)

quelle partie masculine (homme) dans ta vie, s'est transformé en monstre pour l'enfant innocent que tu étais parce qu'il t'aurait trahit (par derrière), ce qui t'a profondément blesser au point de le transformer en monstre étranger et le refouler au plus profond de toi (inconscient) - cet enfant blessé est coincé au fond avec une peur terreur de laisser vivre le masculin parce qu'il le considère comme dangereux.

du coup la scène se rejoue tant que l'enfant ne sera pas libéré des profondeurs et guéri de ses blessures

_________________


avatar
Shabnam
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 723
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Arras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Invité le Mer 13 Nov 2013, 21:40

Lorsque j'étais enfant, l'oncle de ma meilleure amie cathy nous à emmenés dans une caravane alors que nous étions censés aller au judo et celui-ci la violer sous mes yeux, il ne lui faisait apparemment rien de mal d'après ce qu'elle me disait. Nous avions entre 7 et 9 ans.

Moi, il m'a demandé si je voulais aussi le faire et je disais non, parce que je n'osais pas me lancer dans ça, mais en revanche, là ou je mentais c'était dans mes envies, je ressentais que déjà à cet âge ça bouillonnait en bas. Ce qui m'a empêcher d'accepter son offre à cet homme était la pensée de mon père, qu'est-ce que mon père pensera de moi si il apprenait que j'aurais dis oui à cet homme?!

ça me répugner, mais j'en avais envie! Sa je n'ai jamais oser l'avouer ni même le dire à quiconque ...

Une fois, voyant certainement que quelques part j'hésitais que quelques part j'avais bien envie de me lancer il à insistait et plus il insistait plus je pensais à mon père, ça me brisait le cœur de me penser à mon père. Alors je disais NON et NON et je me suis enfermée dans la pièce d'a côté, une chambre dans la caravanne. J'hurlais NON je n'en ai pas envie alors que bien évidement que si j'en avais envie, j'en avais même honte !

Ce "j'ai pas envie" me harcèle depuis toujours dés qu'il s'agit de bouger ou bien de faire un truc ! Là, depuis plusieurs ce j'ai pas envie reviens encore pour le traitement substitutifs, ce "j'ai pas envie me faire peur aussi et avec mes copains c'était toujours la même histoire "j'ai pas envie", pour aller au travail "j'ai pas envie" bref envie de rien. Poison de ma vie, j'ai du attraper un KARMA avec cet homme ... Qui c'est retrouvé dans un hôpital psy à cause de moi parce que je l'ai balancé à l'école, alors que finalement je l'aimais bien.

Avec mon père c'était très fusionnel avant qu'il apprenne cette sale affaire j'ai commencé à fumer et à faire plein de conneries à cette période là ! Jamais il ne m'a posé une question sur ça, jamais il à dit quoique se soit il laisser faire ma mère. Grosse méga honte je crois pour lui.

Depuis tout ce qu'il me dit me touche le coeur il tape toujours juste pour me faire mal et je me sens sans défense par rapport à lui, tout comme ma mère d'ailleurs complètement victime de ce tyran qu'il incarne, bien qu'en vieillissant et de par la mort de mon frère sa s'harmonise et puis désormais j'ose un peu plus me défendre.

Serait-il possible que ce j'ai pas envie soit cristallisé en moi, j'ai envie de rien mais par contre j'ai envie de ce que j'ai refusé à cette époque ...

Franchement si cela pose problème que j'en parle ici dîtes le moi, ou autre dites le moi ici, je n'ai envie d'indisposer personne.

Moi ça me fait du bien de le dire, et je ressens que ce que vous me dîtes m'aident beaucoup plus que un psy qui franchement dans ma tête je me dirais pfff comprend rien.

J'écris ce post, car en te lisant Shabnam c'est ce qu'il m'est directement venu en tête.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Shabnam le Jeu 14 Nov 2013, 14:00

Béatrice10 a écrit:Lorsque j'étais enfant, l'oncle de ma meilleure amie cathy nous à emmenés dans une caravane alors que nous étions censés aller au judo et celui-ci la violer sous mes yeux, il ne lui faisait apparemment rien de mal d'après ce qu'elle me disait. Nous avions entre 7 et 9 ans.
Comme tout pédophile "qui se respecte", il n'en était de toute évidence pas à son premier coup d'essai et cela devait faire un bon moment déjà que ça durait pour elle. qu'il soit parvenu à lui faire croire avec le temps que c'était normal, ne me surprend pas. suggestion hypnotique etc.
Si tu as pu assister à ça, c'est qu'il avait prévu son coup d'avance et qu'il était entrain de te préparer à une longue série.
T'as t'il fait consommer quelque chose?
T'as t'il parlé avant "l’événement" de manière douce et monocorde, avec un regard plein tendresse ou autre ?
où alors, avait connaissance par ta copine qu'il pratiquait la magie ou autre ?
est ce à partir de ce moment là que tu as commencer à te balancer ou était ce déjà avant ?

Moi, il m'a demandé si je voulais aussi le faire et *je disais non, parce que je n'osais pas me lancer dans ça(1), mais en revanche, là ou je mentais c'était dans mes envies, *je ressentais que déjà à cet âge ça bouillonnait en bas.(2) Ce qui m'a empêcher d'accepter son offre à cet homme était *la pensée de mon père(3), *qu'est-ce que mon père pensera de moi si il apprenait que j'aurais dis oui à cet homme?!(4)
*1) la partie supérieur, ton intuition te prévenais que quelque chose n'était pas net.
*2) Est ce à ce moment là que ces désirs se sont déclenchés ou cela a commencé avant ?
*3) ton père, ta référence masculine principale de l'époque en opposition à celle présente devant toi, pourquoi n'as tu pas pensé à ce que ta mère aurait pu en penser elle aussi ?
*4) regarde le temps que tu utilises, ton père n'est toujours pas au courant de cette histoire ?


ça me répugner, mais j'en avais envie! Sa je n'ai jamais oser l'avouer ni même le dire à quiconque ...
Attraction/répulsion sont les deux faces d'une même pièce. essaies de te souvenir s'il s'agissait d'un désir de braver l'interdit (contre l'autorité du père par exemple) ou simplement une expérience que tu aurais bien aimé tenter parce que ta copine avait "l'air bien" avec ça.
Je te donne des pistes pour t'aider à identifier ton raisonnement de l'époque mais cherches quand même dans ta mémoire d'autres pistes possibles.

Et cela s'est cristallisé au fond de toi, à cause de la honte éprouvée (il fallait la cacher, l'occulter), honte, elle même qui cache une peur, peur par exemple de ne plus être aimée, d'être jugée ou rejeté par ton père (le côté masculin)

Une fois, voyant certainement que quelques part j'hésitais que quelques part j'avais bien envie de me lancer il à insistait et plus il insistait plus je pensais à mon père, ça me brisait le cœur de me penser à mon père. Alors je disais NON et NON et je me suis enfermée dans la pièce d'a côté, une chambre dans la caravanne. J'hurlais NON je n'en ai pas envie alors que bien évidement que si j'en avais envie, j'en avais même honte !
de toute évidence, cet homme te manipulait et savait exactement ce qu'il faisait !
t'aurait-il dit un truc du genre: "je sais que tu en a envie", "je le vois", "je le sens" ?

*Ce "j'ai pas envie" me harcèle depuis toujours dés qu'il s'agit de bouger(1) ou bien de faire un truc ! Là, depuis plusieurs ce j'ai pas envie reviens encore pour le traitement substitutifs, ce "j'ai pas envie me faire peur aussi et avec mes copains c'était toujours la même histoire "j'ai pas envie", pour aller au travail "j'ai pas envie" bref envie de rien. Poison de ma vie, *j'ai du attraper un KARMA avec cet homme(2) ... Qui c'est retrouvé dans un hôpital psy à cause de moi parce que je l'ai balancé à l'école, *alors que finalement je l'aimais bien.(3)
*(1) tu comprends pourquoi, tu n'as envie de rien, c'est trop dangereux d'avoir envie !
*(2) Non, tu as programmé une fausse croyance bien chargé !
*(3) Ouh là en plus, tu culpabilises d'avoir fait part à des adultes que ce dont tu avais été témoins.
Qu'il ait été mis hors d'état de nuire, à fait en sorte qu'il ne s'attaque plus à ta copine mais en plus à d'autres enfants comme toi qui eux auraient pu céder. ne crois tu pas ?
voir le syndrôme de stockholm :http://www.affirmation-de-soi.info/pourquoi-votre-proche-defend-celui-qui-le-manipule%C2%A0-le-syndrome-de-stockholm.php

*Avec mon père c'était très fusionnel avant qu'il apprenne cette sale affaire(1) j'ai commencé à fumer et à faire plein de conneries à cette période là !  Jamais il ne m'a posé une question sur ça, jamais il à dit quoique se soit il laisser faire ma mère. Grosse méga honte je crois pour lui.
tu veux dire qu'à partir du moment où il l'a su, ça n'a plus été le cas ?
je ne pense pas que le fait que l'état fusionnel qui s'est stoppé vienne de ton père mais de la honte et la peur que tu as éprouvé toi vis à vis de lui.
N'as tu pas cru à l'époque à des pensées comme: "Il a honte de moi", "S'il sait, il va me rejeter", ou "il va croire que c'est de ma faute" etc.
ton père à surtout du se sentir désemparé face à cette histoire mais aussi face à ton attitude envers lui qu'il ne comprenait peut-être pas ou quelque chose comme ça, tu vois ?

Depuis tout ce qu'il me dit me touche le coeur il tape toujours juste pour me faire mal et je me sens sans défense par rapport à lui, tout comme ma mère d'ailleurs complètement victime de ce tyran qu'il incarne, bien qu'en vieillissant et de par la mort de mon frère sa s'harmonise et puis désormais j'ose un peu plus me défendre.
Plus haut tu dis que c'était fusionnel et là tu dis que c'est un tyran.
l'a t'il toujours été ou l'ai t-il devenu après cette histoire ?

Souviens toi aussi dans ton rêve, tu avais peur que le "monstre" ne s'en prenne à ta mère et que toi tu te sentais impuissante à la défendre.

Serait-il possible que ce j'ai pas envie soit cristallisé en moi, j'ai envie de rien mais par contre j'ai envie de ce que j'ai refusé à cette époque ...
Quelque part, tu rejoues la scène pour t'en libérer , pour combler un vide, une interrogation ou pour refaire le chemin à l'envers mais ça marche pas comme ça !
Et le "j'ai pas envie", "j'ai pas envie" avec un telle charge émotionnelle de l'époque, s'est engrammé dans ton subconscient et rejoue le même scénario: "ça, j'ai pas envie", "cela, j'ai pas envie", je veux faire ça mais "j'ai pas envie" etc.

Franchement si cela pose problème que j'en parle ici dîtes le moi, ou autre dites le moi ici, je n'ai envie d'indisposer personne.
Aucun soucis de mon côté.


Dernière édition par Shabnam le Jeu 14 Nov 2013, 14:59, édité 4 fois

_________________


avatar
Shabnam
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 723
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Arras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Shabnam le Jeu 14 Nov 2013, 14:25

Ah ben.. merci Sam,
Je ne fais que démêler la pelote de sont histoire dont elle me donne tous les éléments et lui mettre en lumière ce que Béa n'arrive pas à voir par elle même parce qu'elle a tout simplement le nez dessus !

_________________


avatar
Shabnam
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 723
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Arras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Epsylon80 le Jeu 14 Nov 2013, 14:43

Bon, je ne suis pas psy, mais les histoires de trauma et de blocages dus à des culpabilités mal placées je connais... Si j'avais plus ouvert la bouche à certains moments de ma vie je me considèrerais peut-être moins comme de la m*rde aujourd'hui.

Tu te sens coupable alors que tu as bien agit !!! Ton tourmenteur a réussi à te retourner le cerveau, en quelque sorte il a réussi à te violer quand même.
Il faut te libérer des chaines qui te lient à lui en remettant enfin les acteurs de cette tragédie dans leurs vrais rôles.

Tu as beau penser que tu aimais bien cette personne, qu'elle ne méritait peut-être pas que tu la dénonces, que c'est toi la méchante dans l'histoire, il ne faut pas perdre de vue que même si à l'extérieur c'est l'homme le plus sympa du monde... en vrai ce n'est qu'un molesteur d'enfants !
Ce n'est pas à toi de te sentir coupable d'avoir cédé ou non, quoi que tu penses tu n'avais pas le bagage nécessaire pour bien juger de la situation à l'époque, et lui c'était une personne adulte et avec autorité, si c'est quelqu'un de bien dans sa tête il n'a pas à faire ça et puis c'est tout !!! Continuer à te torturer à cause de ça c'est le laisser te violer quand même, psychologiquement.

Même petite et influençable tu le savais en ton fort intérieur que c'était mal et que ce serait pire pour toi si tu cédais, ton histoire de penser à ce que dirait ton père c'était ton "Jiminy Cricket" (ton inconscient) qui a trouvé un moyen détourné de t'empêcher de faire quelque chose que tu regretterais encore plus.

Regardes-toi aujourd'hui et vois comme vous souffrez, toi et ta famille, penses-tu vraiment que les choses seraient allées mieux si tu t'étais laissée souiller par cet homme, et si en plus en gardant le silence tu avais permis qu'il souille d'autres enfants et détruise d'autres vies ? Imagines le niveau de culpabilité que tu aurais dans ce cas-là.

Arrêtes de t'autodétruire en te voyant comme "la f**teuse de m*rde" dans l'histoire et retourne enfin le miroir dans le bon sens.
En fait tu es la gentille, la courageuse héroïne de l'histoire car sans le savoir tu as sûrement sauvé la vie d'autres gosses de son entourage. Pense-y à ça !

Maintenant rappelle-toi ton passé mais en regardant de cet autre angle de vue diamétralement opposé. Ne vois-tu pas les choses d'une autre manière ?

Quant à ton père, vous souffrez tous les deux des non-dits et des secrets de ton passé. La meilleure chose à faire serait de te poser tranquille avec tes parents et de tout déballer une fois pour toutes, quitte à ce que ça finisse en engueulade générale, au moins vous vous direz tout ce que vous avez sur le cœur et vous vous sentirez allégés d'un grand poids. La vérité fait mal, mais le silence tue.

Ils ont déjà perdu un enfant, la dernière chose qu'ils veulent c'est sûrement d'en perdre un autre.

_________________
"Nous sommes l'Univers qui rêve." Christophe Allain
avatar
Epsylon80
Électron
Électron

Messages : 299
Date d'inscription : 06/04/2013
Localisation : Engluée devant le PC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Shabnam le Jeu 14 Nov 2013, 15:17

@Epsylon,

excellent raisonnement !

Quant à ton père, vous souffrez tous les deux des non-dits et des secrets de ton passé. La meilleure chose à faire serait de te poser tranquille avec tes parents et de tout déballer une fois pour toutes, quitte à ce que ça finisse en engueulade générale, au moins vous vous direz tout ce que vous avez sur le cœur et vous vous sentirez allégés d'un grand poids. La vérité fait mal, mais le silence tue.
J'ajouterai qu'il y a une étape à franchir avant pour que Béa puisse en parler en tête à tête.
je pense qu'il lui est nécessaire de pacifier le regard qu'elle porte d'abord sur elle même, et notamment la honte et la culpabilité.

_________________


avatar
Shabnam
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 723
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Arras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Noctua le Jeu 14 Nov 2013, 15:46

Bref... CQFD

_________________
Aussi petite soit la lumière, elle a déjà vaincu les ténèbres
avatar
Noctua
Petit électron
Petit électron

Messages : 57
Date d'inscription : 15/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Epsylon80 le Jeu 14 Nov 2013, 16:09

Shabnam a écrit:@Epsylon,

excellent raisonnement !

Quant à ton père, vous souffrez tous les deux des non-dits et des secrets de ton passé. La meilleure chose à faire serait de te poser tranquille avec tes parents et de tout déballer une fois pour toutes, quitte à ce que ça finisse en engueulade générale, au moins vous vous direz tout ce que vous avez sur le cœur et vous vous sentirez allégés d'un grand poids. La vérité fait mal, mais le silence tue.
J'ajouterai qu'il y a une étape à franchir avant pour que Béa puisse en parler en tête à tête.
je pense qu'il lui est nécessaire de pacifier le regard qu'elle porte d'abord sur elle même, et notamment la honte et la culpabilité.
Sauf qu'elle a peut-être une idée fausse de ce qu’elle croit que son père pense (ou penserait) d'elle. Elle ne risque pas de guérir si elle part sur une base fausse. Là à ce que j'ai compris elle doit penser que son père a une mauvaise image d'elle rapport à cette histoire et que c'est pour ça qu'il y a un froid dans la famille, alors que si ça se trouve il y a un froid car c'est justement son père qui se sent coupable/impuissant de n'avoir pas pu protéger sa fille, que ce soit à l'époque des faits ou maintenant avec ses problèmes de dépendances. C'est comme sa relation à son agresseur, sa vision des rôles (coupable/victime) est inversée par rapport à la réalité. C'est pour ça qu'une discussion sans fard s'impose le plus vite possible : pour que chacun dise ce qu'il a VRAIMENT sur le cœur afin de remettre les choses à leur vraie place.

_________________
"Nous sommes l'Univers qui rêve." Christophe Allain
avatar
Epsylon80
Électron
Électron

Messages : 299
Date d'inscription : 06/04/2013
Localisation : Engluée devant le PC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Invité le Jeu 14 Nov 2013, 17:43

Moi aussi tout comme Valentin(Samuel Wink) je suis impressionnée par tout ce que vous écrivez ! sunny 

Je met un petit soleil alors qu'en réalité ça me fait pleurer, pleurer de mal qui s'évacue.

Il est devenu un tyran après cette affaire, bien qu'il à toujours été un peu tyran avec ma mère il était jaloux et il avait une grande frayeur c'était celle de s'attirer toute sorte de problèmes, il vaille mieux s'enfermer et ne parler à personne, c'est ce qu'il dit et pense très fort. Je serais plutôt de son avis d'ailleurs maintenant. Bien que nous le savons s'enfermer pour cause de jalousie n'est pas une bonne choses. Bref.

La fille Cathy après cela s'est fait prendre par les services sociaux, elle était avant semble t'il une enfant joyeuse et heureuse avant que je balance son "violeur", elle aimait bien évidemment énormément son oncle qui l'a violé, mais elle, pour elle se n'était pas un viol, il y'allait doucement et avec son consentement en plus.

Du jour au lendemain, lorsque je les ai tout deux balancé nos vies se sont écroulées, et surtout pour elle et deux autres ami(es) à moi qu'il violait aussi, et dans le quartier j'en ai même balancé un autre, car je le savais que un autre homme violé d'autre de mes ami(es).

Tant qu'à faire autant tous les balancés, le jour ou je me suis retrouvées devant l'Assistante publique je n'y suis pas allée de main morte, j'ai tout dit, on m'a pris pour une menteuse, l'assistante sociale m'a montré du doigt en me disant que j'étais en train de porter des accusations très grave ce qui m'a grandement fait pleuré et je suis sortis de la pièce en courant pour tenter d'aller attraper cathy pour lui dire d'aller le dire elle-même, c'est ce qu'elle à fais aussi ...

Une descente de flics à eu lieu quelques heures plus tard j'ai revu ces violeurs, ils savaient que c'était moi, l'un d'eux n'a plus le droit de venir dans le coin, hôpital psy et l'autre de la prison ... Lors d'un bal il m'a vu et je savais qu'il m'en voulait il me fixait et je crois bien qu'il me voulait du mal. Mais ...mais à cet époque j'étais bien protéger par ce que nous appelons des JUNKIES et mal-heureusement pour lui au moment ou il s'amusait à me regarder bizarre un autre de mes ami regarder la scène purée je ne les jamais revus de le soirée et depuis lorsque on se rencontre il baisse bien la tête .. Cet homme à des enfants bien évidemment.La prison ne l'a pas empêché de faire des enfants.

En réalité, je crois que j'en suis encore à me demander si ce que j'ai fais était ce qu'il fallait car quand je vois cathy désormais c'est une nana qui est complètement détruite, moi je ne voulais pas cela, je ne voulais pas la détruire je pensais bien faire en allant les balancés, aujourd'hui elle vacille entre centre d'accompagnement et hôpital psy et je me dis que j'aurais mieux fais de fermer ma gueule vous voyez ? En ce qui concerne les autres amies qui se sont faîtes violé elles aussi et bien l'un d'elles c'est jeté il y'a quelques années sous les rails d'un train à Orléans et d'ailleurs elle est venue me voir, que se soit dans mes rêves et auprès de moi là ! Et l'autre peine à s'en sortir bien qu'elle est réussis quand même à construire une vie de famille.

Je ne fais pas plus de commentaire sur ce que vous m'avez écrit, mais je vous en remercie beaucoup, la lecture des mots m'a permis de bien comprendre et d'avoir une vision plus claire des pourquoi et des ceci et des cela ...merci beaucoup I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Invité le Jeu 14 Nov 2013, 17:47

En réalité, je crois que comme ils ne m'ont pas touchés ni même violé et bien personne ne s'est pré-occupés de moi et personne ne m'a signalé que ce que j'avais fait était bien, était ce qu'il fallait ....Mais maintenant ça va mieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Invité le Jeu 14 Nov 2013, 17:51

Et oui, il nous proposait des bonbons, de l'argent et des cigarettes ... Mais même sans cela, elle le faisait quand même ! Lui il lui offrait ça par "bonté" gratuitement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Epsylon80 le Jeu 14 Nov 2013, 18:37

Oui je comprends la situation, tu as vu tes amies se retrouver dans une situation infernale alors que tout ce que tu voulais c'était leur bien, et du coup tu te sens coupable car tu crois que ça ne ce serait pas passé si tu n'avais rien dit. Mais je te répète : tu as fait le bon choix ! Tu le sais, regardes les mots que tu utilises : tu parles bien de "viols". A un moment tu dis que ton ami Cathy était consentante, mais c'est faux ! On ne peux pas être consentant à cet âge-là, on ne sait pas ce que cet acte représente, et surtout UN ADULTE N'A PAS A TOUCHER UN ENFANT !!!

Si tes amies ont touché le fond ce n'est pas ta faute, ce n'est pas toi qui les a violées. C'est surtout qu'elles ont réalisé de manière violente que ce qui se passait n'était pas normal, qu'elles étaient en fait victimes de viol, qu'elles ont perdu leurs repères et surtout que leur situation a été divulguée en place publique avec le regard des autres sur elles qui a changé (et on le sait bien, les services sociaux sont loin de faire les choses dans la dentelle).

Mais rien ne dit que si tu n'avais pas parlé elles s'en seraient mieux tirées... au contraire ! Que ce soit connu du public ou pas, elles étaient détruites de toutes façons, et ça leur serait revenu de toutes façons dans la figure à un moment ou un autre de leur vie. Ton amie qui s'est suicidé et que tu vois en rêve se serait peut-être suicidée quoi qu'il arrive.

Pour une vie sacrifiée, combien d'autres ont pu rester des enfants innocents grâce à toi ? C'est ce à quoi il faut penser.

_________________
"Nous sommes l'Univers qui rêve." Christophe Allain
avatar
Epsylon80
Électron
Électron

Messages : 299
Date d'inscription : 06/04/2013
Localisation : Engluée devant le PC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Epsylon80 le Jeu 14 Nov 2013, 18:47

Béatrice10 a écrit:Et oui, il nous proposait des bonbons, de l'argent et des cigarettes ... Mais même sans cela, elle le faisait quand même ! Lui il lui offrait ça par "bonté" gratuitement.
Si on voulait trouver un bon cliché du pédophile type on aurait pas pu faire mieux ! "Par bonté gratuitement", ce serait hilarant si ce n'était pas aussi triste. Evil or Very Mad 

_________________
"Nous sommes l'Univers qui rêve." Christophe Allain
avatar
Epsylon80
Électron
Électron

Messages : 299
Date d'inscription : 06/04/2013
Localisation : Engluée devant le PC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Shabnam le Jeu 14 Nov 2013, 19:03

Béatrice10 a écrit:
Je met un petit soleil alors qu'en réalité ça me fait pleurer, pleurer de mal qui s'évacue. 
c'est plutôt bon signe, ce qui était enfoui remonte en conscience et c'est une étape !


Il est devenu un tyran après cette affaire, bien qu'il à toujours été un peu tyran avec ma mère il était jaloux et il avait une grande frayeur c'était celle de s'attirer toute sorte de problèmes, il vaille mieux s'enfermer et ne parler à personne, c'est ce qu'il dit et pense très fort. Je serais plutôt de son avis d'ailleurs maintenant. Bien que nous le savons s'enfermer pour cause de jalousie n'est pas une bonne choses. Bref.
Il a été/est en souffrance et c'est probablement lié à son passé, il est très probable que sa propre mère ait trompé son mari (donc son propre père) auquel il s'identifie. La résultante en ait qu'il a plus confiance aux femmes et à peur d'être trompé, abandonné ou rejeté.

De ton côté, tu a fais tienne de sa croyance, à force de l'entendre, ça s'est imprimé dans ton subconscient mais c'est une croyance erronée qui agit toujours.

La fille Cathy après cela s'est fait prendre par les services sociaux, elle était avant semble t'il une enfant joyeuse et heureuse avant que je balance son "violeur"*(1), elle aimait bien évidemment énormément son oncle qui l'a violé, mais elle, pour elle se n'était pas un viol, il y'allait doucement et avec son consentement en plus.
*(1) ça c'est ce qui t'a été dit et c'est ce que tu a cru. est ce c'est vrai pour autant ? NON
Comme par hasard le "bourreau" ne serait pas coupable et toi oui
un membre d'une famille, devrait il sous prétexte que le même sang coule dans ses veines être dédouaner de ses actes criminelles dans ce cas il faut trouver le "coupable" idéal et en l'occurrence, c'était toi.
Pourquoi ? parce qu'une famille ne peux/veux pas avoir à porter un tel poids et en conséquence, il lui faut un responsable extérieur, cela ça s'appelle le déni.
Elle préfère fermer les yeux, c'est tellement plus simple, n'est ce pas ?

Et pourquoi va t'elle mal à ton avis, le vrai coupable au sein de la famille n'est pas reconnue comme telle, elle n'est donc pas victime au près des membres de sa famille.
De plus le mal être de Cathy est lui aussi renforcé par le Syndrome de Stockholm
N'oublions pas qu'elle a était prise en charge par les services sociaux qui font eux aussi n'importe quoi, et qui sont de vrais tâches en psychologie.
et si elle a été arracher à sa famille c'est encore pire. bref, la France de ce côte là ne c'est absolument pas gérer ce genre de cas.

Alors, ma question est: Pourquoi aurais tu à porter la responsabilité à 9 ans de toutes les déviances, irresponsabilités et incompétences des adultes ?
dans l'histoire, tu es la SEULE et UNIQUE qui ait pris ses RESPONSABILITÉS et à tous les niveaux.
Ben moi je dis, quel courage pour une gamine cet âge, quelle présence d'esprit.
1) tu as su dire non
2) tu as eu le courage d'aller le dire
3) tu as du assumer le fait que ne t'ai pas cru

Wouahou... v'là le truc !!!

Tu n'as plus à porter cette culpabilité désormais, elle ne t'appartiens pas,
TU ES TOTALEMENT INNOCENTE !!!

Du jour au lendemain, lorsque je les ai tout deux balancé nos vies se sont écroulées, et surtout pour elle et deux autres ami(es) à moi qu'il violait aussi, et dans le quartier j'en ai même balancé un autre, car je le savais que un autre homme violé d'autre de mes ami(es).
Tant qu'à faire autant tous les balancés, le jour ou je me suis retrouvées devant l'Assistante publique je n'y suis pas allée de main morte, j'ai tout dit, on m'a pris pour une menteuse, l'assistante sociale m'a montré du doigt en me disant que j'étais en train de porter des accusations très grave ce qui m'a grandement fait pleuré et je suis sortis de la pièce en courant pour tenter d'aller attraper cathy pour lui dire d'aller le dire elle-même, c'est ce qu'elle à fais aussi ...
Cathy savais donc elle aussi que ce n'était pas normal


Une descente de flics à eu lieu quelques heures plus tard j'ai revu ces violeurs, ils savaient que c'était moi, l'un d'eux n'a plus le droit de venir dans le coin, hôpital psy et l'autre de la prison ... Lors d'un bal il m'a vu et je savais qu'il m'en voulait il me fixait et je crois bien qu'il me voulait du mal. Mais ...mais à cet époque j'étais bien protéger par ce que nous appelons des JUNKIES et mal-heureusement pour lui au moment ou il s'amusait à me regarder bizarre un autre de mes ami regarder la scène purée je ne les jamais revus de le soirée et depuis lorsque on se rencontre il baisse bien la tête .. Cet homme à des enfants bien évidemment.La prison ne l'a pas empêché de faire des enfants.
En réalité, je crois que j'en suis encore à me demander si ce que j'ai fais était ce qu'il fallait car quand je vois cathy désormais c'est une nana qui est complètement détruite, moi je ne voulais pas cela, je ne voulais pas la détruire je pensais bien faire en allant les balancés, aujourd'hui elle vacille entre centre d'accompagnement et hôpital psy et je me dis que j'aurais mieux fais de fermer ma gueule vous voyez ? En ce qui concerne les autres amies qui se sont faîtes violé elles aussi et bien l'un d'elles c'est jeté il y'a quelques années sous les rails d'un train à Orléans et d'ailleurs elle est venue me voir, que se soit dans mes rêves et auprès de moi là ! Et l'autre peine à s'en sortir bien qu'elle est réussis quand même à construire une vie de famille.
Qui l'a détruite ? certainement pas toi !
dit moi, si tu ne l'avais pas fait, combien de temps encore cela aurait il duré pour elle et pour d'autres, crois tu vraiment que ça aurait pu la construire, sérieusement ?
La seule et unique cause de sa destruction, c'est qu'elle a été abusée, violée, salié, son innocence lui a été volée, l'homme auquel aurait pu s'abandonner pour la première fois par choix et par amour, détruit, sa confiance au homme détruite, etc. etc.

_________________


avatar
Shabnam
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 723
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Arras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Invité le Jeu 14 Nov 2013, 20:23

merci2 beaucoup les filles, c'est très gentil, ça me touche beaucoup ce que vous me dîtes. Mon Cœur est comme une éponge et lorsque vous me dîtes des mots qui me touchent ça se contracte et laisse sortir les eaux.

Et oui vous avez raison concernant le regard que je porte sur moi concernant ce Père, car lorsque nous arrivons à communiquer jamais je ne le regarde, jamais on se regarde dans les yeux ! Je regarde à côté, ou bien carrément je tourne la tête et je lui parle, mais souvent c'est ma mère que je regarde lorsque je parle à mon père.

Mais moi je serais lui, j'oserais demander à ma fille, pourquoi est-ce que tu ne me regardes pas lorsque je te parle ? (là, c'est une idée qui vient de m'arriver, mais c'est vrai ça, il n'ose pas me poser de questions en faîtes) il est coincé. Et me too ! Et ça, ça fait des années et des années que c'est comme cela. En réalité c'est qu'il y'a beaucoup, beaucoup d'amour mais il yen beaucoup beaucoup trop, et on retient cet amour.

On ne se fête pas les anniversaires, on ne fait rien et surtout jamais de mots gentils. Car ça, sa fait trop mal, ça fait pleurer. Alors que avant cette sale affaire on se prenais toujours dans les bras et je n'allais pas à l'école car je préférais jouer au tarot et autres avec lui. Le JUDO c'était pour faire comme lui, mais moi je m'en foutais lol je n'aimais pas le judo et le tatami beurk ça brûle la peau.

Enfin bref, on à visité des extrêmes ... Je pense bien avoir compris ce qui bloque dans cette famille : SOUFFRANCES ENFANT INTÉRIEUR, et dés qu'il s'agit de s'ouvrir aie aie, on en vient même à manifester le contraire de ce que nous voudrions réellement. Je pense qu'il y'a comme un lâcher-prise, un accouchement qui se prépare et ce lâcher-prise est nécessaire pour naître, ou renaître.

Je vais parvenir à ouvrir mon cœur sans honte, ni gène AVEC EUX avec VOUS et tout le monde comme avant.
Je pense aussi que j'étais peut-être trop dans l'attachement affectif ...

Enfin, en tout cas je vous remercie sincèrement à tous pour toute l'aide, la générosité et le professionnalisme que vous prodiguez, ou bien donner ici. papillon 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Présence le Jeu 14 Nov 2013, 22:43

Béatrice a écrit:En réalité, je crois que j'en suis encore à me demander si ce que j'ai fais était ce qu'il fallait
Dans toute la confusion émotionnelle qui entoure cette affaire, cette question peut effectivement te traverser l'esprit mais la réponse est directe et sans détour : tu as dit la vérité et donc ton acte est juste.

point barre (barre verticale)



avatar
Présence
Électron
Électron

Messages : 267
Date d'inscription : 09/05/2013

http://les-enfants-de-l-apocalypse.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Béatrice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum