Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La dernière blague de nos amis les Rothschild : la dernière UNE de The Economist
Hier à 14:13 par Foudre

» Irma n’était que le début d’une vague de cataclysmes sans précédent
Jeu 21 Sep 2017, 23:06 par Foudre

» News septembre 2017
Mar 12 Sep 2017, 19:17 par Foudre

» Bruno Clavier - Les fantômes familiaux
Lun 04 Sep 2017, 13:23 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Dim 03 Sep 2017, 18:49 par Foudre

» Pétage de plombs en direct à la Ju'light
Dim 20 Aoû 2017, 12:39 par Foudre

» Roger Waters (Pink Floyd) balance tout !
Sam 19 Aoû 2017, 11:45 par Foudre

» La Guerre secrète des illuminatis et de la Franc maçonnerie contre les peuples ( NWO )
Mar 15 Aoû 2017, 15:52 par Foudre

» 11 septembre
Sam 05 Aoû 2017, 17:12 par Foudre

» L’initiation luciférienne
Ven 04 Aoû 2017, 20:30 par Foudre

» L’avancement
Jeu 03 Aoû 2017, 22:06 par Foudre

» Un discours magistral du député insoumis Bastien Lachaud sur l'oligarchie !
Mer 02 Aoû 2017, 23:21 par Foudre

» Loïc eveil conscience
Mer 02 Aoû 2017, 21:20 par Foudre

» Laura Marie
Lun 31 Juil 2017, 21:52 par Foudre

» Boris Cyrulnik - La mémoire traumatique
Mar 20 Juin 2017, 20:15 par Foudre

» Natacha Polony virée des médias ! On comprend pourquoi...
Mar 20 Juin 2017, 12:44 par Foudre

» Ce test vous dira ce que vous avez de caché dans le subconscient !
Dim 18 Juin 2017, 12:01 par Foudre

» Analyse des élections présidentielles 2017
Dim 18 Juin 2017, 00:15 par Foudre

» Attali : « Les élus n’ont plus de pouvoir et voici votre avenir » - Effrayant !
Sam 10 Juin 2017, 09:58 par Foudre

» Ramadan : 5 conseils pour jeûner sans danger et rester en forme ???
Dim 28 Mai 2017, 19:37 par Foudre

» La franc-maçonnerie est-elle une secte diabolique ? (Johan Livernette)
Mar 18 Avr 2017, 15:00 par Foudre

» Débarrassez-vous de la plaque dentaire et de la mauvaise haleine juste en utilisant un seul ingrédient purement naturel
Mar 11 Avr 2017, 15:44 par Foudre

» Laurent Dureau (7d12d.fr)
Lun 10 Avr 2017, 13:21 par Foudre

» Frappes US en Syrie : 34 des 59 missiles Tomahawk interceptés ?
Dim 09 Avr 2017, 23:37 par Foudre

» Un aperçu des énergies de l'année 2017
Dim 09 Avr 2017, 21:34 par Foudre

» Gabrielle Isis
Dim 09 Avr 2017, 21:33 par Foudre

» Le Daily Mail retire un article sur le plan US d’organiser une attaque chimique en Syrie
Ven 07 Avr 2017, 21:35 par Foudre

» L'Arnaque des Sondages : Les Vrais pour les Elites, les Truqués pour les Peuples
Jeu 06 Avr 2017, 13:04 par Foudre

» Philippe Pascot en sait trop...
Jeu 30 Mar 2017, 15:31 par Foudre

» Taux vibratoire: conséquences physiques du changement
Jeu 30 Mar 2017, 15:17 par Foudre


La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Message par Foudre le Jeu 31 Jan 2013, 17:05


_________________
"Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt." (Bouddha)

"Trois choses ne peuvent être cachées éternellement: le soleil, la Lune, et la Vérité  '' (Bouddha).

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." (Arthur Schopenhauer)

"Les hypocrites ont une image à protéger, les personnes sincères ne s'en soucient pas"

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites" (Friedrich Nietzsche)
avatar
Foudre
Administrateur
Administrateur

Messages : 4431
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Terre

http://bouger-la-vie.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Preuves scientifiques : Il n’y a pas de mort !

Message par Marc le Ven 24 Jan 2014, 14:01

24/03/2013

J-J Charbonnier : «La vie continue après la mort»

Et si la vie continuait après la mort ? Le Dr Jean-Jacques Charbonier, anesthésiste-réanimateur toulousain, collecte et analyse depuis vingt ans des cas d'expérience de mort imminente.

Je travaille en collaboration avec le Centre d'étude des expériences de mort imminente. Chaque témoignage doit répondre à des critères bien précis avant d'être analysé. Le patient ne doit pas avoir de passé psychologique, être inséré socialement… Aujourd'hui j'en ai récolté des centaines mais ce n'est pas évident pour eux d'en parler. Ils ont peur d'être pris pour des fous alors peu d'entre eux osent se confier.

Que voient-ils pendant ces expériences de mort imminente ?

60 millions d'individus, soit 4 % de la population occidentale, ont vécu ces phénomènes. Certains se sont vus flotter au-dessus de leurs corps et peuvent raconter par exemple comment s'est passée l'opération. D'autres ont aperçu une lumière et des proches décédés qui leur disaient que leur temps n'était pas encore venu. En général, ces moments sont très agréables pour le patient et procurent un bonheur intense.

Quel constat tirez-vous de votre travail ?

Je pense qu'il existe deux sortes de conscience. La première, analytique, est reliée aux 5 sens et s'éteint quand nous mourrons. À ce moment-là, une seconde émerge, l'intuitive, plus performante qui permet de développer l'intuition, la télépathie et autres activités paranormales. La vie continuerait donc après la mort.

---

Ummites / Oummains

12/03/87

D 357-2

Que se passe-t-il quand un OEMMII (humain) meurt ? Naturellement l'OEMMII se désintègre, comme vous savez, en ses atomes constitutifs en se confondant avec le milieu chimique environnant.

A l'instant de la mort, O., c'est-à-dire les atomes de krypton, cessent d'exercer leur fonction. Mais au contraire, B. (l'âme) se connecte complètement par l'intermédiaire des valves qui unissent les deux WAAM ( WAAM et WAAM ) de sorte que cela équivaut à une véritable intégration quasi totale de l'âme dans l'âme collective, où elle participe à toutes les connaissances accumulées par l'humanité.

Ceci est notre connaissance scientifique de la transcendance après la mort d'un OEMII.


http://www.ladepeche.fr/article/2013/03/24/1590146-j-j-charbonnier-la-vie-continue-apres-la-mort.html

http://www.electronslibres.org/t3877p45-ummites-oummains#50133







Dernière édition par Marc le Ven 07 Fév 2014, 03:02, édité 1 fois
avatar
Marc
Grand électron
Grand électron

Messages : 141
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Message par SergeA le Ven 07 Fév 2014, 08:47

Chouette témoignage.
Avec à la clé une compréhension, celle de l'éveil irreductible et incontournable de toute l'humanité.
Cet éveil est du au fait, qu'au niveau de la supra-conscience, nous partageons tout : quelques uns s'éveillent, les autres suivent.
C'est cela qui fait trembler nos élites, car leur destinée est de disparaitre.

_________________
"Quiconque me rejette est dans les ténèbres et vivra dans l’agitation" JC

"Dieu nous Aime, ... tous, chacun d'entre nous, un par un ... , si ! si !"  bis

"La véritable spiritualité, c'est quand on fait abstraction de soi et qu'on se tourne vers les autres."
avatar
SergeA
Ange Gardien/Modo
Ange Gardien/Modo

Messages : 877
Date d'inscription : 27/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Message par Shining le Ven 07 Fév 2014, 09:30

Ce sujet me passionne également et je suit les travaux et conférences de J.J. Charbonnier depuis un moment.
Dans son livre les 7 bonnes raisons de croire en l'au delà, il raconte une petite histoire de 2 frères : Leon et Gabriel. Peut être elle vous plaira également pour ceux qui ne la connaissent pas.

La voici :

Léon et Gabriel

Notre vie terrestre pourrait être mise en parallèle avec celle d'un fœtus dans le ventre de sa mère.
Imaginons pour la démonstration la discussion de jumeaux flottant dans le liquide amniotique à la fin d'une grossesse. Appelons-les Gabriel et Léon. Léon est un matérialiste qui ne croit qu'à ce qu'il perçoit dans sa vie intra-utérine. Son frère Gabriel est spirituellement plus évolué et pense qu'une vie différente de celle qu'il subit depuis près de neuf mois est tout à fait possible. Ils communiquent par télépathie.

- Léon : Tu crois qu'il existe une vie après la naissance ?
- Gabriel: Bien sûr. Tout le monde sait qu'il y a une vie après la naissance.
- Léon : Dans ce cas, qu'est-ce qu'on ferait ici, alors? Cette vie intra-utérine serait stupide et complètement inutile !
- Gabriel : Nous sommes ici en transit pour grandir et être assez forts. Nous nous préparons pour ce qui nous attend après.
- Léon : Ouais, l'espoir fait vivre ! Tout ça, ce ne sont que des conneries ! Il ne peut pas y avoir une vie après la naissance!
- Gabriel : Mais pourquoi donc ?
- Léon : Parce que personne n'est revenu de cet utérus après sa naissance pour nous dire qu'une vie existait de l'autre côté. Si personne n'est revenu, ça veut dire qu'il n'y a qu'une seule vie possible et que c'est celle que nous vivons ici, un point, c'est tout !
- Gabriel : Mais pourtant, il existe bien des signes d'une vie après la naissance, des choses qui prouvent que des événements se passent en dehors d'ici.
- Léon : Ah bon ? Alors, dans ce cas, donne-moi un seul exemple de signe dont tu parles.
- Gabriel: Par moments, j'entends des voix, des bruits et des sons mélodieux. Si tu es attentif, si tu écoutes bien, si tu te concentres et si tu penses que c'est possible, je suis sûr que toi aussi, tu pourras les entendre. Comme nous ne sommes que deux ici, ces sons ne peuvent venir que d'un autre monde parallèle au notre.
- Léon : Mon pauvre vieux, je te plains, ton imagination travaille trop ! En fait, tu as tellement peur de disparaître au moment de ta naissance que tu t'inventes des trucs pour te rassurer. Et donc, tu hallucines! Moi,je n'ai rien entendu d'autre que les bruits de nos déplacements dans ce liquide !
- Gabriel : Il paraît que quand on passe de l'autre côté, on voit une grande lumière au bout d'un tunnel noir.
- Léon : Ah oui, tu veux parler des NBE, les near birth experiences, les expériences aux frontières de la naissance qui surviennent dans les menaces de fausses couches. Foutaises que tout cela !
- Gabriel : Et après avoir traversé le tunnel et rencontré la lumière, nous verrons notre mère.
- Léon : Ah bon ? parce qu'en plus, tu crois en une mère, toi?
- Gabriel : Oui, une mère qui prendra soin de nous et qui nous protégera car elle nous aime plus que tout.
- Léon : Mais voyons, réfléchis un peu, ce que tu dis est absurde ! Si cette mère débordante d'amour existait vraiment, on le saurait ! Elle viendrait nous voir dans cet utérus ! Elle se montrerait ! Elle ne nous laisserait pas souffrir comme ça, dans cet endroit si petit et si noir !
- Gabriel : Tu te trompes ; notre mère est partout autour de nous et nous sommes en elle. Nous vivons et nous déplaçons grâce à elle. Nous existons grâce à elle et à l'amour qu'elle nous porte.
- Léon : Tu pètes les plombs, mon pauvre ! Tu ne vas quand même pas être comme tous ces illuminés qui croient en Mère!
- Gabriel : Quand nous passerons de l'autre côté, elle sera là et elle nous prendra dans ses bras...
- Léon : Mais tu n'existeras plus quand tu passeras de l'autre côté !
- Gabriel : Qu'est-ce qui te fait dire ça ?
- Léon : C'est ce cordon relayé à ton abdomen qui te fait vivre. Sans ce cordon, tu n'es plus rien et toute vie est impossible. Quand tu passeras de l'autre côté, ce cordon sera coupé. Tu n'auras plus aucun moyen de recevoir de l'oxygène et du glucose. Privé de ces deux éléments vitaux, tu mourras en moins de trois minutes ! Tiens, regarde, petite démonstration ; tu vas voir ce qui t'arrive si je plie ton cordon ombilical avec mes pieds, là !
- Gabriel : AAAArrrrrrrrrrr Gloups AAAAAAAAggggggg Arrêêêêêête J'étouffe AAAAAAh!
- Léon : Ah, ah ! Tu vois gros malin ce que tu deviens en quelques secondes sans ce cordon. Tu deviens tout gris, tu meurs et tu n'existes plus, ah, ah !
- Gabriel : AAAAAggggggggggggggg !
- Léon : Voilà, voilà, ne t'énerve pas, je lâche. J'ai pas du- tout envie d'avoir un avorton à côté de moi, rassure-toi. J'ai juste voulu te donner une petite leçon pour que tu restes les pieds sur le placenta. Je viens de te prouver scientifiquement que sans ce cordon, toute forme de vie est impossible.
- Gabriel : Ouf, merci.
- Léon : Pas de quoi !
- Gabriel : J'ai bien crû que j'allais mourir !
- Léon : Alors, tu es convaincu maintenant, j'espère ?
- Gabriel : Hein ?... Convaincu de quoi ?
- Léon : Et bien que sans ce cordon il est impossible de vivre, tout simplement !
- Gabriel : Non, pas du tout !
- Léon : Quoi ???
- Gabriel : Je pense que ce cordon ne nous est indispensable qu'ici ; nous n'en aurons aucunement besoin quand nous serons de l'autre côté.
- Léon : Pfffff, j'abandonne, tu es vraiment irrécupérable !
- Gabriel : Après notre naissance, nous pourrons nous déplacer dans des espaces infiniment plus grands que celui-ci. Nous aussi, nous grandirons. Notre vie, la vraie, ne commencera qu'à ce moment-là.
- Léon : Tu es complètement dingue ! En attendant, écarte-toi un peu de moi, tu prends toute la place quand tu étends les bras.

Soudain, une violente pression s'exerce dans tout l'utérus. Léon et Gabriel sont ballottés dans tous les sens. Ils entendent nettement une grosse voix qui hurle : « Poussez, poussez, oui, oui, voilà, c'est ça, continuez, je commence à voir une tête ! » Le liquide dans lequel ils baignaient s'échappe en jets puissants.
Gabriel est heureux, il devine que ce bouleversement est le signe du départ d'une nouvelle vie qu'il pense merveilleuse. Léon est d'abord terrorisé puis, peu à peu, son visage crispé se détend et s'illumine d'un tendre sourire. Il passe l'obscurité du tunnel utérin et aperçoit une violente lumière.

- Léon : Gabriel, Gabriel, tu m'entends toujours ?
- Gabriel : Oui, Léon, je ne te reçois plus que très faiblement. Bientôt, nous ne pourrons plus communiquer de cette façon et nous aurons tout oublié de ce qui s'est passé dans cet utérus.
- Léon : Je crois que tu avais raison, Gabriel. On va retrouver notre mère.

Il y a fort à parier qu'au seuil de la mort, le plus Léon d'entre nous croira aussi en Dieu.
avatar
Shining
Bébé électron
Bébé électron

Messages : 6
Date d'inscription : 04/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Message par Présence le Ven 07 Fév 2014, 21:33

Oui, elle est à la fois mignonne et significative cette histoire !
Tiens, on a retrouvé la photo de Gabriel et de Léon : l'un sourit l'autre s'étonne   lol!

avatar
Présence
Électron
Électron

Messages : 267
Date d'inscription : 09/05/2013

http://les-enfants-de-l-apocalypse.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Message par Shining le Sam 08 Fév 2014, 11:24

Présence a écrit:Oui, elle est à la fois mignonne et significative cette histoire !
Tiens, on a retrouvé la photo de Gabriel et de Léon : l'un sourit l'autre s'étonne   lol!


Excellent!!! Smile

C'est vrai que j'ai trouvé le parallèle assez frappant en plus d'être jolie Smile
J'aime beaucoup la partager car elle laisse aussi réfléchir sur nos interprétations et nos modes de pensée qui parfois sont "limités" Smile
avatar
Shining
Bébé électron
Bébé électron

Messages : 6
Date d'inscription : 04/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Message par Marc le Lun 17 Fév 2014, 11:08

16/02/2014

J-J Charbonnier: «Il existe une vie après la mort»

Le docteur anesthésiste Jean-Jacques Charbonnier en est convaincu. Malgré toutes les idées reçues et les avis de la grande majorité de la profession médicale, il existe une vie après la mort. Ses études se basent sur des recoupements de témoignage de ce que l’on appelle les expériences de mort imminente, ensemble de visions et sensations ressentis par une personne en mort clinique.

Avez-vous vécu personnellement cet état de mort imminente que vous décrivez ?

Je n’ai jamais vécu cet état personnellement. Ma première perception de ce passage de la vie à une autre étape je l’ai connu alors que j’étais en stage au SAMU. Lors d’une intervention, je me suis retrouvé seul auprès d’un homme âgé d’une vingtaine d’années encastré dans une voiture et ayant perdu beaucoup de sang. Alors que j’allais lui faire une perfusion, l’homme est décédé et c’est à ce moment que j’ai senti une présence, joyeuse et vivante, qui quittait le corps du défunt. En tant que scientifique j’ai tout d’abord pensé que mon état de choc me faisait imaginer cette présence, mais ça s’est réellement produit : j’ai senti que son esprit quittait son corps.

Comment êtes-vous spécialisé sur ces questions de mort imminente ?

C’est suite à cette expérience que j’ai choisi de devenir anesthésiste-réanimateur afin de pouvoir être en contact avec les gens qui partent et pouvoir étudier ce phénomène.

Comment avez-vous été reçu par la communauté médicale lorsque vous avez présenté votre théorie ?

Très mal ! Mes confrères se sont moqués de moi, ils me qualifiaient de gourou, si bien que ma première publication a dû être un roman afin de ne pas être radié du conseil de l’ordre des médecins pour la publication de données non scientifiques. Aujourd’hui, les mentalités ont un peu évolué, ma profession me donne une certaine crédibilité et toutes les conférences que je donne permettent d’éclairer plus de gens sur ce phénomène, encore mal connu, qu’est l’expérience de mort imminente. Le public de ces conférences est très réceptif à mon récit et cela me permet de recueillir un nombre de témoignages toujours plus grand.

Cela fait plus de 25 ans que vous vous êtes lancé dans ces recherches. Selon vous, que se passe-t-il lorsque le cerveau s’arrête de fonctionner ?

Contrairement aux médecins matérialistes qui pensent que lorsque le cerveau s’arrête, la conscience s’arrête, je pense qu’il existe deux types de consciences, une qui s’éteint lorsque nous mourrons, et une autre qui se libère à ce moment et qui fait que la vie continue après la mort. Cette conscience est omnisciente et heureuse. Ce qui ressort de ces longues années de recherche sont surtout un énorme manque de connaissance au sujet du fonctionnement du cerveau humain et de la conscience. Les médecins qui critiquent mon travail n’ont pas la moindre idée du véritable fonctionnement de la conscience et c’est ce qui m’irrite le plus. Aujourd’hui, je continue mes collectes de témoignages et espère pouvoir apporter ma pierre à l’édifice de la connaissance sur la vie après la mort, aussi modeste soit-elle.

Le collectif Femmes Internationales Murs Brisés Toulouse organise, avec l’association Kheops, une conférence de Jean-Jacques Charbonnier sur le thème «3 clés pour vaincre les pires épreuves de la vie». Le 26 février à l’Espace Garonne, à partir de 20 h 30. Entrée 12 € au profit d’actions humanitaires FIMB.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/16/1819648-il-existe-une-vie-apres-la-mort.html
avatar
Marc
Grand électron
Grand électron

Messages : 141
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Message par Aëlys le Lun 17 Fév 2014, 15:47

Merci Marc pour ce partage.  chinois 
Je suis heureuse de voir qu'enfin cela évolue dans le corps médical français à ce sujet. Exit bientôt j'espère leur théorie de l'hallucination du cerveau en manque d'oxygène pour expliquer les visions au moment du passage. Quelle obstination à tout vouloir expliquer de manière cartésienne jusqu'à maintenant !
On n'est pas en avance en France comparé à d'autres pays. Je n'ose pour ma part jamais parler de mon expérience car les 1ères réactions moqueuses voire insultantes m'ont "vaccinée".

_________________
"Qui regarde à l'extérieur rêve, qui regarde à l'intérieur s'éveille." (CG Jung)

avatar
Aëlys
Électron
Électron

Messages : 260
Date d'inscription : 13/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Message par Marc le Lun 17 Fév 2014, 17:17

Aëlys a écrit:Je n'ose pour ma part jamais parler de mon expérience car les 1ères réactions moqueuses voire insultantes m'ont "vaccinée".

Ben tu n'est pas seule à avoir été vaccinée  Razz , mais s'il est un endroit où tu peux partager ton expérience sans appréhensions c'est bien ici  bizz
avatar
Marc
Grand électron
Grand électron

Messages : 141
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie après la mort, NDE, mort provisoire - Dr Jean Jacques Charbonier, Toulouse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum