Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Cercle de Prières international de Sylvain Didelot
Jeu 12 Juil 2018, 15:39 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Jeu 12 Juil 2018, 15:24 par Foudre

» Laura Marie
Dim 01 Juil 2018, 15:44 par Foudre

» La "liberté" d'informer en danger
Sam 09 Juin 2018, 20:29 par Foudre

» Dédollarisation des transactions pétrolières: la cause d’une possible guerre USA-Iran?
Mer 23 Mai 2018, 17:42 par Foudre

» Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe
Mar 22 Mai 2018, 19:59 par Foudre

» Le véritable crime de Robespierre : avoir défié la toute-puissance des riches
Dim 20 Mai 2018, 17:27 par Foudre

» Le Pape a révélé que la Franc-maçonnerie est du Satanisme
Ven 27 Avr 2018, 16:50 par Foudre

» De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique…
Mar 24 Avr 2018, 10:45 par Foudre

» Lulumineuse
Sam 21 Avr 2018, 18:19 par Foudre

» Laisser briller ou éclairer ?
Sam 21 Avr 2018, 15:08 par Foudre

» L'esclavage moderne par la dette…
Mar 17 Avr 2018, 21:16 par Foudre

» L’ENORME intervention de la Syrie à l’ONU après l’attaque du 14/04/18 ( à voir ! pas vu à la TV)
Lun 16 Avr 2018, 09:47 par Foudre

» Le grand secret de la guerre en Syrie, révélé par un expert syrien
Dim 15 Avr 2018, 10:54 par Foudre

» La réalité du conflit syrien face à Bourdin, par une experte en géopolitique ! (12/04/18)
Jeu 12 Avr 2018, 21:38 par Foudre

» Pourquoi tout va s'effondrer
Mer 28 Mar 2018, 19:42 par Foudre

» Carcassonne / Trèbes: Des acteurs des attentats sont liés à des politiques et à la franc-maçonnerie...
Mer 28 Mar 2018, 19:25 par Foudre

» Message des Pléiadiens ALCYON PLEIADES
Mar 27 Mar 2018, 23:19 par Foudre

»  Ce qu'ils voudraient nous cacher ;-)
Mar 27 Mar 2018, 22:01 par Foudre

» Grand messe médiatique des Enfoirés ou invitation au satanisme ?
Ven 23 Mar 2018, 10:12 par Foudre

» Gabrielle Isis
Mar 20 Mar 2018, 12:17 par Foudre

» Un pas de coté pour changer le monde - Marc DE BONI
Mer 14 Mar 2018, 19:39 par Foudre

» Cash investigation - Les vendeurs de maladies / intégrale
Mer 07 Mar 2018, 12:48 par Foudre

» Christian Tal Schaller
Lun 26 Fév 2018, 14:10 par Foudre

» Idriss Aberkane
Lun 26 Fév 2018, 14:03 par Foudre

» Analyse d'eau, de sang et de filaments prouvant la contamination
Sam 17 Fév 2018, 15:59 par Foudre

» Buzyn promet plus de moyens pour la psychiatrie ???
Sam 27 Jan 2018, 19:57 par Foudre

» Joël Ducatillon
Jeu 18 Jan 2018, 23:00 par Foudre

» Epigénétique - Effet Maharishi (Preuves Scientifiques)
Mar 16 Jan 2018, 21:39 par Foudre

» Méfiez-vous des gens spirituels
Dim 14 Jan 2018, 15:52 par Foudre


Faire le deuil d'une personne toxique.

Aller en bas

Faire le deuil d'une personne toxique.

Message par Invité le Ven 15 Nov 2013, 19:35

Y a-t-il une personne toxique dans votre environnement?

Une personne toxique fait du mal, blesse et fait souffrir une autre personne, et ce, en sachant très bien qu’elle le fait. Elle ne reconnaît jamais ses torts, ni n’éprouve aucun regret des gestes qu’elle pose.
Une personne toxique fait du chantage affectif et est insensible à sa victime.
Pour arriver à ses fins, elle peut mépriser, jalouser, rabaisser, juger, faire du harcèlement ou manipuler de toutes sortes de façon sa victime. Elle fait en sorte que tranquillement sa victime perde l’estime de soi et devienne son bouche-trou, afin de garder l’emprise sur elle.

La plus grande peur d’une personne toxique est de perdre le pouvoir qu’elle exerce sur sa victime. Elle ne souhaite aucunement la voir s’épanouir et réussir sa vie. Alors, elle sabote les efforts que cette dernière fait pour mener une vie heureuse et productive.

On peut avoir une relation toxique avec un parent, un ami, un collègue de travail, un conjoint (conjointe) ou même nos propres enfants.
C’est difficile de croire que ce sont les gens qui vous sont les plus chers, qui abusent de vous.
Le début d’une relation toxique

Une relation toxique a presque toujours comme base une famille dysfonctionnelle qui mène à une dépendance affective. Pendant votre enfance, on vous a appris qu’il fallait plaire pour être aimé. Qu’il fallait vous oublier et faire ce que vos parents vous disaient, sans écouter vos propres besoins. Très vite, vous avez compris en tant qu’enfant que si vous voulez de l’amour, de l’attention ou simplement être vu de vos parents (ou d’un parent), vous devez être à la hauteur de leurs attentes. Cela devient avec le temps du chantage affectif de la part des parents. C’est comme s’ils vous disaient, je vais t’aimer, si tu agis ou tu fais ce que je te dis de faire.
Avec le temps, vous grandissez et ce lien de dépendance devient de plus en plus fort et toxique.

Vous quittez le nid familial pour vous marier et vous vous rendez compte après quelques années que la femme ou l’homme que vous avez marié fait exactement le même chantage affectif que votre père ou votre mère. C’est-à-dire, vous fait croire que pour avoir de l’amour, il vous faut accepter de vous oublier et de vous laisser dénigrer.
Pourquoi je reste dans cette relation

Il y a de fortes chances que si vous restez dans une relation toxique, c’est sans doute que:

   Vous avez peur d’être seul
   Peur de vous sentir abandonné.
   Peur de prendre votre place
   Vous manquez d’estime de vous
   Vous vous sentez vulnérable
   Vous vous sentez coupable

Pourquoi est-ce si difficile de sortir d’une relation toxique?

Tout simplement parce que vous êtes dans l’attente.
Vous espérez que peut-être un jour cette personne va vous donner un peu de reconnaissance, de bonheur ou de l’amour. Exactement comme lorsque vous étiez enfant et que vous attendiez désespérément que papa ou maman vous voit vous reconnaisse et vous aime. C’est pour cette raison que c’est si dur de sortir d’une relation toxique. C’est votre enfant intérieur qui est encore en attente.

Pour sortir de ce genre de relation, il faut faire le deuil de vos attentes, de tout ce que vous aurez aimé recevoir de cette personne. Il faut accepter que jamais vous n’ayez ce que vous attendez de cette personne. C’est d’accepter aussi que vous ne puissiez jamais changer cette personne.

Lorsque vous étiez enfant, vous aviez besoin de vos parents pour combler vos besoins affectifs. C’est normal qu’un enfant s’attende à recevoir de l’amour de ces parents. Mais en tant qu’adulte, il faut prendre conscience que ce n’est pas le rôle de l’autre de combler vos besoins. Vous pouvez les combler par vous même et ainsi, devenir responsable de votre bonheur.

Comment s’en sortir?

Rien ne changera si vous ne faites rien. Dans ce cas-ci, c’est faux de dire que le temps arrange les choses.
Il faut prendre le temps de vous retrouver. De retrouver votre identité, votre essence et de vous faire confiance.

Ce n’est pas toujours nécessaire de quitter définitivement la personne toxique, surtout si c’est une personne à laquelle vous tenez vraiment (ex.: un enfant, un parent). Quelques fois de s’en éloigner quelques semaines ou mois ou même des années, peut être bénéfique. Le temps de reprendre des forces, de réfléchir et de se retrouver soi-même. Si plus tard, vous voulez rebâtir quelque chose avec cette personne, vous serez plus en état de le faire.

Si pour vous, la meilleure décision est de couper les ponts définitivement, alors faites-le et sachez que ce n’est pas d’être égoïste que de penser à soi.
Votre entourage (qui n’est pas au courant de ce que vous vivez pour la plupart du temps) vous dira sans doute:

Tu as juste une mère, un fils, etc. Tu devrais faire des efforts.

Ces gens-là ne savent pas à quel point vous souffrez en dedans. La décision de couper les ponts n’est jamais facile. Mais à partir du moment où vous êtes bien dans votre décision, ce qu’en pensent les autres n’est pas vraiment important.
Aucune relation ne vaut le coup de continuer à coup de chantage affectif, par peur de l’abandon.

Sortir d’une relation toxique, ce n’est pas faire du mal à l’autre. C’est d‘ouvrir les yeux, d’ouvrir son cœur et de s’aimer assez pour ne plus accepter de vivre dans cette relation.
Une personne qui vous aime vraiment vous laissera libre d’être vous-même.
Aimer ce n’est pas SE donner et s’oublier, c’est de donner et partager.

SOURCE : http://www.vivre-harmonie.com/faire-le-deuil-dune-personne-toxique/

l'Article mais aussi les commentaires sont très intéressant, ainsi que les réponses apportées ... Wink

Ce que je comprends dans tout ça c'est que nous sommes tous des personnes toxics pour quelqu'un et nous sommes tous autant les victimes aussi de cela de par une personne ou bien même par des structures tel que nos gouvernements par exemple !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire le deuil d'une personne toxique.

Message par Epsylon80 le Ven 15 Nov 2013, 20:42

Ma mère était une personne toxique qui, sous couvert de faire de moi une personne "bien" et de m'offrir tout ce qu'elle n'a pas eu dans sa triste enfance, m'a finalement complètement bousillée intérieurement et m'a rendue dépendante des autres.

A la fin de mes études je suis passée directement du foyer parental au foyer avec mon Shiryu vu que : 1) pour ma santé mentale je devais la fuir le plus vite possible, mais 2) j'étais incapable de m'assumer seule.

Heureusement, malgré la vitesse avec laquelle je suis entrée dans cette relation (demande officielle d'être sa compagne en seulement 5 jours de connaissance par internet) j'ai eu l'énoooorme chance de tomber sur quelqu'un de "bien" (et c'est un euphémisme) alors qu'avec ma chance habituelle j'étais partie pour me retrouver dans une prison encore pire que celle que je quittais.

Finalement grâce à mon homme j'ai réussi à avoir graduellement plus confiance en moi, à "grandir mentalement", à commencer à m'assumer, etc...

Du coup suite à un énième pourrissement de vie à distance j'ai réussi à enfin trouver le courage de dire "m*rde" à ma mère et à couper définitivement le contact. Ça a été très dur à assumer psychologiquement (car ça reste quand même la femme qui m'a élevée), mais au final ça n'a fait que du bien.

Après ça j'ai eu le même souci avec une voisine qui, profitant du fait que j'étais trop gentille et incapable de dire "non", me pompais de plus en plus de temps et d'énergie. Au final, à défaut d'amie, j'étais un plutôt devenue son larbin. Après une dispute aussi inutile que malvenue de sa part on a aussi arrêté de se voir.

Je me suis sentie coupable au départ, mais aussi extrêmement allégée.

Tous ça pour dire qu'il est très difficile de rompre avec quelqu'un de toxique (surtout si c'est un proche), mais quand on se décide enfin à le faire c'est tout bénef' pour son équilibre personnel.

_________________
"Nous sommes l'Univers qui rêve." Christophe Allain
avatar
Epsylon80
Électron
Électron

Messages : 299
Date d'inscription : 06/04/2013
Localisation : Engluée devant le PC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire le deuil d'une personne toxique.

Message par Nomanzland le Sam 16 Nov 2013, 01:16

Dans l'émission "Toute une Histoire" du 14 novembe je crois (je ne l'ai pas vue, un ami m'en a parlé) les invités venaient dire comment ils ont fait pour continuer à vivre après la mort de leur enfant.
Une femme a raconté son drame:
Son mari -ou compagnon- a tué leurs 3 enfants avant de se donner la mort.
La question qui s'impose et qui doit la hanter, c'est:
"Que faisait-elle dans cette relation qui ne pouvait être que hautement toxique?"

Les personnes toxiques sont dangereuses et souvent incurables (comme les PNs)
Elles ne voient pas l'autre, ne l'entendent pas et ne l'aiment en aucun cas.

Elles représentent notre propre "maladie" choppée, comme le disait Epsy, enfant en grandissant au sein de familles dysfonctionnelles qui produisent et reproduient gibier et prédateurs dans un cycle infernal....

Dès qu'il y a prise de conscience du problème, il FAUT couper les ponts et/ou fuir sans honte et sans hésitation ni regrets ni remords, qu'il s'agisse de votre père, mère, mari, d'ami/e(s) ou collègues.





_________________
Un petit clic pour nos amis http://www.clicanimaux.com
ἡ ἀλήθεια ἐλευθερώσει ὑμᾶς
avatar
Nomanzland
Électron
Électron

Messages : 218
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Malte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire le deuil d'une personne toxique.

Message par Invité le Sam 16 Nov 2013, 02:03

Même lorsque l'on s'en aperçoit il y'a d'autres paramètres effectivement à prendre en compte ...

Je vis chez mes parents et j'ai bien compris que plus tôt je quitterais le nid familial mieux je me porterais et j'ai déjà quitté cette maison à plusieurs reprises mais je ne fais que de revenir au même point et au final, la personne qui dit qui aimerait que j'aille travailler (mon père), qui dit qu'il faudrait que je fasse ma vie etc .. Est justement celui qui m'en empêche insciemment et je crois bien que justement il n'a pas envie que je m'en sorte même si il me dit "Faut que tu ailles travailler !"!

Je crois en l'existence de liens, et ces liens même sur une très longue distance physique existent toujours et je pense que même lorsque je quitte cette maison il réussit encore à me pourrir !

Hier j'ai eu recours à pas mal de MOTS en tentant d'inverser la situation, car il me dit qu'il faut que j'aille travailler mais simultanément il me dit que je suis bête et que en plus je suis une bonne à rien ... Pfff Et comme ça fait des années et des années qu'il me le répète le salaud à eu raison de moi ! Alors dans ma tête je lui disais que c'était lui la honte, c'était lui qui était un bon à rien, moi je ne suis pas ce que tu dis et pense-là etc ... Et bizarrement quelques instants après je ressentais des brûlures (colère), à ce moment là il n'était pas à la maison donc j'ai aucune possibilités de savoir si ce que j'étais en train de dire dans ma tête avec un impact sur lui sur sa vie, mais moi en tout cas ça me libérer ... "Nan mais dis donc il se prend pour qui à me dire que je suis une bonne à rien !"

Aujourd'hui c'est une certitude, c'est bien à cause de ses liens que j'en reviens toujours au même point, il à agit de la même manière avec ma mère, qui est devenue pour moi une handicapée, c'est un manipulateur il tente de reproduire le même scénario sur moi, il s'ignore comme tel et ça me fait mal parce que c'est mon père.

Moi et mon frère nous en parlions très souvent de cela, et apparemment mon frère voyait juste ... Mon frère ressentait la présence de ce démon ou de ce monstre c'est comme cela qu'il l'appelait (notre père) en lui, et son expérience avec sa copine l'a horrifié il se voyait devenir malgré lui comme ce père.

Si mon frère est lui même aussi revenu à la maison, c'est que lui même se faisait bouffer par ses liens que notre père à mit en nous, sans le savoir il nous tue.

Mais moi je vais arrêter ça, je ne vais pas lui donner ce qu'il souhaite ...

A ce titre, si vous avez des techniques pour couper les liens toxiques avec certains membres de notre famille, ça serait gentil de nous en apporter quelques unes les coopains !

Les paramètres à prendre en compte c'est que justement je sais qu'il faut que je quitte cette maison, mais j'ai peur de ne pas réussir à m'assumer financièrement, peur de se lancer etc ... Mais ça, c'est lui !!!!! Evil or Very Mad 

Beau Témoignage Epsy ...c'était aussi ce qu'il se passait pour moi avant, c'était le copain la bouée de sauvetage, mais avec eux je reproduisais les schémas familiaux.
"Ma mère qui vit aux crochets de mon Père!" (pff...BREF!)
Donc c'est bien que toi tu es pu t’élever avec lui, ou bien ensemble.

C'est véritablement seule que je dois réussir, mais vraiment seule de chez seule et ça me réjouis cette pensée parce que je sens bien que ma liberté est pour bientôt .... Wink lorsque je tape juste ça fait du bien au cœur.

Merci à tous et toutes, c'est un plaisir de vous lire, et d'apprendre ainsi que de comprendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire le deuil d'une personne toxique.

Message par Nomanzland le Sam 16 Nov 2013, 12:28

Coucou Béa flower !!

Tu cherches donc tu vas trouver la solution, la sortie et la vraie vie!!!
De quels "liens" parles-tu? Il serait bon que tu les définisses (pour toi, que cela soit clair).
Qu'en retires-tu? des "liens" et de la situation?
Est-ce le statut de victime? Ce qui est un vrai piège car en plus d'un handicap, c'est un danger.
Cela devient ton identé et ta façon de fonctionner dans la vie, d'où les répétitions du même shéma avec d'autres... tyrans, sadiques, tortionnaires et autres personnes bien sympathiques.
Tu les attires et ils te repèrent. C'est tout simple et bien triste.

Je peux aussi te dire qu'en cherchant, on peut ainsi longtemps tourner autour de sa queue et même la mordre jusqu'au sang... On barjotte...

LA VIE, ta mission sur cette Terre c'est de trouver qui tu ES et pas d'être le joujou ou l'objet, la chose de X ou Y. Tu as une Âme et elle te parle et ce que dit Shabnam sur le compréhension de tes rêves est très constructif (super Like a Star @ heaven  Shabinette Like a Star @ heaven )


Relis cela:

Les personnes toxiques sont dangereuses et souvent incurables (comme les PNs)
Elles ne voient pas l'autre, ne l'entendent pas et ne l'aiment en aucun cas.

Elles représentent notre propre "maladie" choppée, comme le disait Epsy, enfant en grandissant au sein de familles dysfonctionnelles qui produisent et reproduient gibier et prédateurs dans un cycle infernal....

Dès qu'il y a prise de conscience du problème, il FAUT couper les ponts et/ou fuir sans honte et sans hésitation ni regrets ni remords, qu'il s'agisse de votre père, mère, mari, d'ami/e(s) ou collègues.
Mon père alors que j'avais 17 ans m'a foutu une dérouillée à la ceinture (il ne trouvait plus sa cravache, son instrument habituel de torture) ... Là mon Âme a parlé et lui a dit "C'est la dernière fois que tu me touches" (=frappes) comme j'allais avoir 18 ans dans l'année, il m'a dit de dégager.... et suis partie à la dérive.... je te passe les écueils, les abîmes, la drogue, l'alcohol, le chemin classique de l'auto-destruction.
Et 12 ans plus tard mon mari m'a mise à la porte - à la rue- avec notre fille de 20 mois. Voilà. CQFD.
C'est une bénédiction que tu aies trouvé ce site tu vas voir, ça va aller.

Je t'embrasse du fond du coeur  

_________________
Un petit clic pour nos amis http://www.clicanimaux.com
ἡ ἀλήθεια ἐλευθερώσει ὑμᾶς
avatar
Nomanzland
Électron
Électron

Messages : 218
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Malte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire le deuil d'une personne toxique.

Message par Aëlys le Sam 16 Nov 2013, 12:54

Je suis passée par là moi aussi et avant de retrouver de la confiance en moi, j'ai fait plusieurs protocoles pour déprogrammer les fausses idées ou limitations que mon entourage avait bien pris soin de me mettre en tête.

Je ne sais pas si vous connaissez ce protocole de travail sur les peurs/mauvaises programmations mais cela aide vraiment.
Je le poste ici si cela peut aider quelqu'un, si ça peut parler à l'un ou l'une d'entre vous.

-------------------------------------------------------------------------------------

A faire pour évacuer définitivement toutes les peurs que vous connaissez et avez identifiées. De plus comme nous tous, vous êtes depuis des millénaires guidée par vos peurs et cela vous permettra de changer de mode de fonctionnement réflexe.

Vous pouvez faire cet exercice chaque fois que vous ressentez de la peur.

Pour de meilleurs résultats, il est préférable de le pratiquer dans un espace tranquille et privé et de préparer une liste des peurs que vous aurez écrites au préalable.

Asseyez-vous confortablement avec votre dos droit et fermez les yeux.
Respirez profondément et lentement dans votre abdomen, puis expirez aussi rapidement que vous le pouvez.
Répétez, respirez lentement, puis expirez aussi vite que vous pouvez.
Et une fois encore, respirez de plus en plus lentement, puis expirez rapidement.
Maintenant continuez la respiration à votre propre rythme.
Scannez votre corps physique de la tête aux pieds afin de trouver l’énergie de la peur.
Cherchez où se trouve la peur, si vous n’arrivez pas à la trouver, lisez une de vos peurs sur votre liste et scannez votre corps à nouveau.

Une fois la peur trouvée dans votre corps, simplement, regardez-la.
Ne l’analysez pas, regardez-la simplement.
Permettez-lui d’être là. Permettez-lui d’exister. Permettez-lui de grandir et d‘être.
Cela peut être un inconfort physique, tel qu’un nœud, une douleur, l’endroit d’une énergie, ou par le biais d’une pensée ou d’un souvenir, ou cela peut être juste le sentiment de la peur.
Regardez-la simplement. Observez-la. Sentez-la. Permettez-lui d’être là. Et dites «Peur, tu es la bienvenue ici».

Bienvenue ici. Accueillez la peur et permettez-lui de grandir. Laissez.la grandir et grandir encore.
Permettez-lui de grandir et de grandir… autant que possible. Laissez-la être aussi grande qu’elle peut possiblement l’être.
Permettez-lui de s’exprimer à vous.
Mais n’analysez pas. Permettez simplement, quoi qu’il arrive. Que ce soit des mots, des pensées, des souvenirs, suivez-le si cela se transforme en une autre émotion ou change de place dans votre corps.
Quoi que cela fasse, accueillez cette nouvelle expression. « tu es la bienvenue ici, pensée… tu es la bienvenue ici, émotion, mots, mémoires, tu es la bienvenue ici, peur ».
Tu es la bienvenue ici.
Faites-y attention. Observez-le.
Maintenant, autorisez-vous à vous approchez et à étreindre la peur quelque soit l’expression qu’elle aura choisie.
Donnez-lui de l’amour et de la lumière, et permettez-lui d’exister.
Remerciez-la pour quelque soit le travail qu’elle aura accompli pour vous, pour avoir été avec vous depuis si longtemps.
Maintenant, libérez-la dans l’Unité. Autorisez-la à retourner librement dans la Source.
Respirez profondément maintenant.
Tandis que vous respirez, respirez la lumière et l’amour. Et tandis que vous expirez, permettez que cette lumière et cet amour aillent remplir l’espace dans lequel se trouvait la peur.
Maintenant, respirez simplement profondément et lentement.
Tout en respirant la lumière et l’amour, tandis que vous expirez, permettez que cette lumière et cet amour se répandent à travers tout votre corps et dans votre environnement.

Maintenant, scannez votre corps des orteils à la tête et voyez s’il n’y reste plus aucune peur. Si c’est le cas, répétez l’exercice tout de suite. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez utiliser votre liste pour répéter l’exercice, ou le terminer maintenant en ouvrant vos yeux et en vous étirant bien.

Répétez cet exercice chaque jour jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de peur dans votre vie.

_________________
"Qui regarde à l'extérieur rêve, qui regarde à l'intérieur s'éveille." (CG Jung)

avatar
Aëlys
Électron
Électron

Messages : 260
Date d'inscription : 13/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire le deuil d'une personne toxique.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum