Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» De la physique quantique à la pensée positive
Hier à 17:47 par Foudre

» Bonne année 2019 !
Jeu 17 Jan 2019, 21:25 par Foudre

» J’ai décidé d’arrêter de trouver des excuses aux gens qui m’entourent
Jeu 17 Jan 2019, 21:10 par Foudre

» 2019 Une année d'espoir - Message de Maître Saint-Germain
Ven 04 Jan 2019, 23:51 par Foudre

» Ne gaspillez pas votre énergie avec des personnes qui ne font que vous rejeter
Ven 04 Jan 2019, 21:33 par Foudre

» Laura Marie
Jeu 03 Jan 2019, 22:03 par Foudre

» The Economist: Le monde de 2019 Analyse de la couverture
Jeu 03 Jan 2019, 21:57 par Foudre

»  Les gilets jaunes
Jeu 03 Jan 2019, 21:40 par Foudre

» News décembre 2018
Sam 15 Déc 2018, 18:35 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Mer 05 Déc 2018, 14:11 par Foudre

» Réouverture du forum pour 2019 ?
Mer 28 Nov 2018, 22:22 par Foudre

» La France d’en bas déclare la guerre à la dictature financière des Rothschild
Mer 28 Nov 2018, 20:45 par Foudre

» News novembre 2018
Lun 19 Nov 2018, 17:02 par Foudre

» Faire le deuil d’une personne toxique
Lun 12 Nov 2018, 15:23 par Foudre

» 10 aliments qui débouchent naturellement les artères
Mer 07 Nov 2018, 16:13 par Foudre

» Vers une Humanité différente : le Civisme.
Mar 06 Nov 2018, 23:52 par Foudre

» Vers une Humanité différente : l'Humilité
Mar 06 Nov 2018, 19:20 par Foudre

» NON, les humains ne sont pas dingues, ni fous, ni cons ! Ils sont envahis par les Ténèbres.
Mar 06 Nov 2018, 19:19 par Foudre

» les Avatars
Mar 06 Nov 2018, 19:04 par Foudre

» Discours complémentaire sur le reiki et interprétations humaines.
Mar 06 Nov 2018, 18:54 par Foudre

» Le reiki
Mar 06 Nov 2018, 18:52 par Foudre

» Comment la lumière répond à nos demandes
Mar 06 Nov 2018, 18:47 par Foudre

» L'amour inconditionnel
Mar 06 Nov 2018, 18:43 par Foudre

» La triste vérité lorsqu’il s’agit de vous remettre d’une personne avec qui vous n’êtes pas sorti
Lun 05 Nov 2018, 14:21 par Foudre

» Au coeur de la kundalini
Ven 19 Oct 2018, 23:36 par Foudre

» C’est la pire bulle spéculative sur les marchés depuis 1929 et elle va exploser
Ven 19 Oct 2018, 23:32 par Foudre

» Perquisition chez JL Mélechon et la France Insoumise 16/10/2018
Ven 19 Oct 2018, 00:53 par Foudre

» Actu météo en temps réel / phénomène étrange récurrent
Ven 19 Oct 2018, 00:43 par Foudre

» Thierry Casasnovas
Lun 15 Oct 2018, 12:09 par Foudre

» La vérité sort de la bouche des enfants - Victoria Grant
Mar 11 Sep 2018, 13:01 par Foudre


En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants

Aller en bas

En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants

Message par Foudre le Ven 13 Déc 2013, 19:22

En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants

Les représentants de l'Union européenne ont décidé de mettre à contribution les épargnants à partir de 2016.

Après la ponction des épargnants chypriotes cette année et l'idée émise par le FMI d'une supertaxe de 10% sur le patrimoine, l'Europe vient d'entériner la participation des déposants au renflouement des banques en cas de crise grave. L'accord, scellé mercredi 11 décembre, est passé relativement inaperçu, alors qu'il pourrait être d'une importance capitale pour les épargnants.

Les Européens se sont mis d'accord sur une loi prévoyant des règles de renflouement interne des banques, ou "bail-in", afin d'éviter de faire participer les Etats au sauvetage des établissements financiers.

"Grand pas franchi ce soir: accord #BRRD pour 28", a écrit sur son compte twitter le commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier, en référence à la directive sur le sauvetage des banques. "Contribuables ne seront plus premiers à payer pour erreurs des banques", a-t-il ajouté.

"C'est un pas fondamental vers la réalisation de l'union bancaire", a assuré Michel Barnier dans un communiqué.

Des représentants du Parlement européen, du Conseil qui représente les Etats, et de la Commission européenne se sont mis d'accord au cours d'un "trilogue" sur ce texte, qui s'appliquera aux 28 Etats membres.

Cette nouvelle directive s'articulera avec le Mécanisme unique européen de résolution des banques, qui fait toujours l'objet de difficiles négociations au niveau des ministres, et destiné lui à la seule zone euro. Les ministres des Finances doivent se retrouver mercredi prochain pour tenter de finaliser un accord sur ce sujet.

Dépôts garantis jusqu'à 100.000 euros

Selon la directive, lorsqu'une banque sera en difficulté, les autorités nationales pourront intervenir pour l'empêcher de sombrer. De source européenne, on a indiqué qu'une "recapitalisation préventive et des instruments publics de stabilisation" étaient prévus "sous de strictes conditions".

La recapitalisation ne concernera ainsi "que les banques solvables qui doivent être recapitalisées en cas de faiblesses identifiées par les tests de résistance".

Si une banque est proche de la faillite, le renflouement interne ou "bail-in" s'appliquera, par opposition au "bail-out" privilégié pendant la crise et qui faisait appel à l'argent public, creusant ainsi les déficits.

Les premiers à payer seront les actionnaires et les créditeurs (autrement dit les épargnants qui disposent de fonds sur leurs comptes), qui devront couvrir au minimum 8% des pertes de la banque avant que l'on puisse faire appel à des fonds nationaux de résolution, abondés par le secteur bancaire.

Les dépôts seront garantis jusqu'à 100.000 euros. Au-dessus de cette somme, les personnes physiques et des petites et moyennes entreprises bénéficieront d'un traitement préférentiel par rapport aux autres créanciers.

Transparence des banques

Chaque Etat membre devra mettre en place des fonds de résolution nationaux qui devront atteindre un niveau de 1% des dépôts couverts dans les 10 ans.

"Toutes les banques devront contribuer à ces fonds mais les contributions seront plus importantes pour les banques qui prennent plus de risques", a dit Michel Barnier.

Les banques devront mettre des "réserves de côté pour les temps difficiles", afin de "rendre le secteur financier plus robuste pour qu'il prête à l'économie réelle", a-t-il commenté sur twitter.

Ces règles du "bail-in" entreront en vigueur au 1er janvier 2016. La Commission avait d'abord prévu une application à partir de 2018, mais la Banque centrale européenne avait fait part de ses inquiétudes pour la période intermédiaire, craignant que le Mécanisme de résolution unique de la zone euro n'ait à régler le sort de certaines banques sans disposer de cet outil.

Jusqu'ici, ce sont les Etats, avec l'argent des contribuables, qui renflouaient les banques (un "bail out"). Ce renversement pose un certain nombre de questions, notamment sur la transparence de la gestion des banques pour les épargnants. Les informations disponibles pour les clients sont souvent très compliquées à décrypter pour juger de la santé financière de leur établissement bancaire. En outre, cela assure les banques de ne pas faire faillite, ce qui pourrait les inciter à être moins prudentes sur les marchés.

(Avec AFP)

http://www.challenges.fr/economie/20131213.CHA8402/en-cas-de-crise-les-banques-pourront-prelever-les-depots-des-epargnants.html

_________________
"Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt." (Bouddha)

"Trois choses ne peuvent être cachées éternellement: le soleil, la Lune, et la Vérité  '' (Bouddha).

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." (Arthur Schopenhauer)

"Les hypocrites ont une image à protéger, les personnes sincères ne s'en soucient pas"

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites" (Friedrich Nietzsche)
Foudre
Foudre
Administrateur
Administrateur

Messages : 4537
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Terre

http://bouger-la-vie.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants

Message par Invité le Sam 14 Déc 2013, 12:44

Ce n'est pas choquant de renflouer, une bonne fois pour toute, la dette des Etats avec l'argent des économies des citoyens du pays. L'idée n'est pas très populaire, mais sachant que les économies des citoyens sont plus de 20 supérieur à la dette de l'Etat, cela fait une ponction de 5% sur les épargnants, en échange d'un assainissement total du budget de l'Etat (grosse économie sur les intérêts de la dette).

Mais là, je ne comprends pas l'intérêt de renflouer les dettes des banques. Si elles gèrent mal leur argent, elles font faillite, comme toutes les entreprises.

C'est comme si pour éviter de fermer une entreprise, on demandait au salarié de renflouer la dette de leur employeur ! Cà se fait, mais à ce moment-là, les employés qui mettent la main à la poche deviennent des actionnaires.

Là, rien, c'est juste un cadeau pour les banques.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants

Message par Foudre le Sam 14 Déc 2013, 12:54

Une solution simple :on nationalise les banques et on arrête les marchés financiers qui ne servent à rien.

On redonne la capacité à la banque de France de créer de l'argent à partir de rien comme avant 1973.

Trop simple ?

_________________
"Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt." (Bouddha)

"Trois choses ne peuvent être cachées éternellement: le soleil, la Lune, et la Vérité  '' (Bouddha).

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." (Arthur Schopenhauer)

"Les hypocrites ont une image à protéger, les personnes sincères ne s'en soucient pas"

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites" (Friedrich Nietzsche)
Foudre
Foudre
Administrateur
Administrateur

Messages : 4537
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Terre

http://bouger-la-vie.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants

Message par Présence le Sam 14 Déc 2013, 18:18

Oui, tout ça ne nous semble pas logique si on se place dans une logique qui nous semble la plus juste ...

Or ceux qui organisent ce système  - système inique à la base - se base sur leur logique qui vise a servir avant tout leurs intérêts et ce le plus vite possible, sans se soucier des conséquences à plus long terme. Et donc ils font en sorte de ponctionner au plus vite pour maintenir leur survie et puis c'est tout. Mais au bout d'un moment, ils devront scier la branche sur laquelle ils sont assis sachant qu'ils obéissent à la loi du serpent qui se mord la queue.

Et au fond, si on regarde par un autre angle de vue, on se dit que toutes sociétés qui s'organisent autour de l'argent est irrémédiablement vouées à la corruption non ?

Et donc il me semble que c'est à la racine même que tout vrai changement s'opère ... et ça nous renvoie a une profonde transmutation qui va bien au-delà de petit rafistolage ici ou là.
Présence
Présence
Électron
Électron

Messages : 267
Date d'inscription : 09/05/2013

http://les-enfants-de-l-apocalypse.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum