Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La dernière blague de nos amis les Rothschild : la dernière UNE de The Economist
Hier à 14:13 par Foudre

» Irma n’était que le début d’une vague de cataclysmes sans précédent
Jeu 21 Sep 2017, 23:06 par Foudre

» News septembre 2017
Mar 12 Sep 2017, 19:17 par Foudre

» Bruno Clavier - Les fantômes familiaux
Lun 04 Sep 2017, 13:23 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Dim 03 Sep 2017, 18:49 par Foudre

» Pétage de plombs en direct à la Ju'light
Dim 20 Aoû 2017, 12:39 par Foudre

» Roger Waters (Pink Floyd) balance tout !
Sam 19 Aoû 2017, 11:45 par Foudre

» La Guerre secrète des illuminatis et de la Franc maçonnerie contre les peuples ( NWO )
Mar 15 Aoû 2017, 15:52 par Foudre

» 11 septembre
Sam 05 Aoû 2017, 17:12 par Foudre

» L’initiation luciférienne
Ven 04 Aoû 2017, 20:30 par Foudre

» L’avancement
Jeu 03 Aoû 2017, 22:06 par Foudre

» Un discours magistral du député insoumis Bastien Lachaud sur l'oligarchie !
Mer 02 Aoû 2017, 23:21 par Foudre

» Loïc eveil conscience
Mer 02 Aoû 2017, 21:20 par Foudre

» Laura Marie
Lun 31 Juil 2017, 21:52 par Foudre

» Boris Cyrulnik - La mémoire traumatique
Mar 20 Juin 2017, 20:15 par Foudre

» Natacha Polony virée des médias ! On comprend pourquoi...
Mar 20 Juin 2017, 12:44 par Foudre

» Ce test vous dira ce que vous avez de caché dans le subconscient !
Dim 18 Juin 2017, 12:01 par Foudre

» Analyse des élections présidentielles 2017
Dim 18 Juin 2017, 00:15 par Foudre

» Attali : « Les élus n’ont plus de pouvoir et voici votre avenir » - Effrayant !
Sam 10 Juin 2017, 09:58 par Foudre

» Ramadan : 5 conseils pour jeûner sans danger et rester en forme ???
Dim 28 Mai 2017, 19:37 par Foudre

» La franc-maçonnerie est-elle une secte diabolique ? (Johan Livernette)
Mar 18 Avr 2017, 15:00 par Foudre

» Débarrassez-vous de la plaque dentaire et de la mauvaise haleine juste en utilisant un seul ingrédient purement naturel
Mar 11 Avr 2017, 15:44 par Foudre

» Laurent Dureau (7d12d.fr)
Lun 10 Avr 2017, 13:21 par Foudre

» Frappes US en Syrie : 34 des 59 missiles Tomahawk interceptés ?
Dim 09 Avr 2017, 23:37 par Foudre

» Un aperçu des énergies de l'année 2017
Dim 09 Avr 2017, 21:34 par Foudre

» Gabrielle Isis
Dim 09 Avr 2017, 21:33 par Foudre

» Le Daily Mail retire un article sur le plan US d’organiser une attaque chimique en Syrie
Ven 07 Avr 2017, 21:35 par Foudre

» L'Arnaque des Sondages : Les Vrais pour les Elites, les Truqués pour les Peuples
Jeu 06 Avr 2017, 13:04 par Foudre

» Philippe Pascot en sait trop...
Jeu 30 Mar 2017, 15:31 par Foudre

» Taux vibratoire: conséquences physiques du changement
Jeu 30 Mar 2017, 15:17 par Foudre


Contestation: le gouvernement doit-il craindre une révolution?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contestation: le gouvernement doit-il craindre une révolution?

Message par Foudre le Ven 31 Jan 2014, 23:21

"Manif pour tous", "Jour de colère", mobilisation contre l’austérité… Les mouvements de contestation se multiplient, et l’absence de soutien au gouvernement inquiète. Faut-il craindre le pire?

Des attaques indignes", une "manipulation des esprits"…Les propos, signés François Hollande ce vendredi 31 janvier, illustrent parfaitement la crispation qui gagne actuellement l’exécutif.

Depuis Londres, le chef de l’Etat faisait référence à la manifestation "Jour de Colère" du 26 janvier dernier, mêlant des citoyens de toutes sensibilités, même si la droite traditionnaliste semblait y être la plus représentée.

L’évènement n’a mobilisé que quelques milliers de personnes, mais il vient s’ajouter à d’autres mouvements plus suivis, tels que la Manif pour tous, qui défilera une nouvelle fois ce dimanche.


"La droite était plus rassemblée sous Nicolas Sarkozy"



Le problème, c’est que malgré un discours qui se veut rassurant, le gouvernement ne parvient pas à mobiliser son propre électorat. Une partie était d’ailleurs dans la rue, en novembre, pour protester contre la politique d’austérité menée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

C’est là toute la différence avec ses prédécesseurs. "On est effectivement loin de l’emprise qu’avait François Mitterrand sur la gauche", analyse Jean Garrigues, historien et professeur à l’université d’Orléans. "Et la droite était plus rassemblée sous Nicolas Sarkozy".

Pour autant, faut-il s’inquiéter d’une montée en puissance de la contestation, ouvrant la voie à une radicalisation massive? "Certains font le parallèle avec les émeutes du 6 février 1934, qui mêlaient des partisans d’extrême droite et des anciens combattants, certains appartenant même au Parti communiste", poursuit le chercheur. "Mais l’état d’esprit était différent, et surtout relayé par des journaux qui se tiraient à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires".


Un sentiment de défiance vis-à-vis des élites



"Dans le cas présent, on a affaire à une droite conservatrice et traditionaliste, qui par définition n’est pas vraiment insurrectionnelle. Cela me fait plus penser aux manifestations contre Mitterrand et l’enseignement libre de 1984", ajoute Jean Garrigues. "Cela participe d’un jeu relativement récurrent en démocratie, qui se focalise sur François Hollande car nous vivons dans un régime surprésidentialisé." Malgré tout, "l’Histoire ne se répète jamais tout à fait", prévient-il.

Si le changement ne semble pas être encore pour maintenant, la révolution non plus. La menace pourrait plutôt venir de groupuscules radicalisés, dont les rangs gonflent à mesure que la situation perdure.

Ce n’est un secret pour personne: la crise, économique et morale, a engendré un fort sentiment défiance du peuple vis-à-vis des élites, et ainsi entraîné une montée des extrémismes. Une forte abstention, caractéristique de ce sentiment de défiance, pourrait d’ailleurs venir la valider prochainement aux élections municipales et européennes. La cohésion sociale du pays pourrait ainsi être bousculée. Au gouvernement et à l’ensemble des responsables politiques de faire en sorte qu’elle ne s’effondre pas

http://www.bfmtv.com/politique/contestation-gouvernement-doit-il-craindre-une-revolution-700022.html

Et oui, même BFM est en panique !!!  Razz 

_________________
"Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt." (Bouddha)

"Trois choses ne peuvent être cachées éternellement: le soleil, la Lune, et la Vérité  '' (Bouddha).

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." (Arthur Schopenhauer)

"Les hypocrites ont une image à protéger, les personnes sincères ne s'en soucient pas"

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites" (Friedrich Nietzsche)
avatar
Foudre
Administrateur
Administrateur

Messages : 4431
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Terre

http://bouger-la-vie.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contestation: le gouvernement doit-il craindre une révolution?

Message par Nelly1 le Sam 01 Fév 2014, 02:54

En ce moment l'eau commence à bouillir et le danger à force de crier au loup serait de se retrouver dans le film au lieu d'être spectateur du film.
avatar
Nelly1
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 851
Date d'inscription : 15/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum