Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La "liberté" d'informer en danger
Sam 09 Juin 2018, 20:29 par Foudre

» Cercle de Prières international de Sylvain Didelot
Ven 08 Juin 2018, 21:23 par Foudre

» Laura Marie
Mar 05 Juin 2018, 12:40 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Mar 29 Mai 2018, 22:01 par Foudre

» Dédollarisation des transactions pétrolières: la cause d’une possible guerre USA-Iran?
Mer 23 Mai 2018, 17:42 par Foudre

» Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe
Mar 22 Mai 2018, 19:59 par Foudre

» Le véritable crime de Robespierre : avoir défié la toute-puissance des riches
Dim 20 Mai 2018, 17:27 par Foudre

» Le Pape a révélé que la Franc-maçonnerie est du Satanisme
Ven 27 Avr 2018, 16:50 par Foudre

» De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique…
Mar 24 Avr 2018, 10:45 par Foudre

» Lulumineuse
Sam 21 Avr 2018, 18:19 par Foudre

» Laisser briller ou éclairer ?
Sam 21 Avr 2018, 15:08 par Foudre

» L'esclavage moderne par la dette…
Mar 17 Avr 2018, 21:16 par Foudre

» L’ENORME intervention de la Syrie à l’ONU après l’attaque du 14/04/18 ( à voir ! pas vu à la TV)
Lun 16 Avr 2018, 09:47 par Foudre

» Le grand secret de la guerre en Syrie, révélé par un expert syrien
Dim 15 Avr 2018, 10:54 par Foudre

» La réalité du conflit syrien face à Bourdin, par une experte en géopolitique ! (12/04/18)
Jeu 12 Avr 2018, 21:38 par Foudre

» Pourquoi tout va s'effondrer
Mer 28 Mar 2018, 19:42 par Foudre

» Carcassonne / Trèbes: Des acteurs des attentats sont liés à des politiques et à la franc-maçonnerie...
Mer 28 Mar 2018, 19:25 par Foudre

» Message des Pléiadiens ALCYON PLEIADES
Mar 27 Mar 2018, 23:19 par Foudre

»  Ce qu'ils voudraient nous cacher ;-)
Mar 27 Mar 2018, 22:01 par Foudre

» Grand messe médiatique des Enfoirés ou invitation au satanisme ?
Ven 23 Mar 2018, 10:12 par Foudre

» Gabrielle Isis
Mar 20 Mar 2018, 12:17 par Foudre

» Un pas de coté pour changer le monde - Marc DE BONI
Mer 14 Mar 2018, 19:39 par Foudre

» Cash investigation - Les vendeurs de maladies / intégrale
Mer 07 Mar 2018, 12:48 par Foudre

» Christian Tal Schaller
Lun 26 Fév 2018, 14:10 par Foudre

» Idriss Aberkane
Lun 26 Fév 2018, 14:03 par Foudre

» Analyse d'eau, de sang et de filaments prouvant la contamination
Sam 17 Fév 2018, 15:59 par Foudre

» Buzyn promet plus de moyens pour la psychiatrie ???
Sam 27 Jan 2018, 19:57 par Foudre

» Joël Ducatillon
Jeu 18 Jan 2018, 23:00 par Foudre

» Epigénétique - Effet Maharishi (Preuves Scientifiques)
Mar 16 Jan 2018, 21:39 par Foudre

» Méfiez-vous des gens spirituels
Dim 14 Jan 2018, 15:52 par Foudre


La crise du logement touche 10 millions de personnes en France

Aller en bas

La crise du logement touche 10 millions de personnes en France

Message par Amélie le Sam 01 Fév 2014, 08:34

En effet ce chiffre qui ne cesse de croître fait froid dans le dos. Mais comme tout est lié cela risque encore d'empirer au cours de l'année. Pas de croissance, investisseurs étrangers disparu de l’hexagone, 450 entreprises en cours de fermeture, baisse de la croissance, augmentation du chômage, augmentation des prix ...
La crise de 2008 commence tout juste à nous montrer ses retombées.
De plus en plus de Français vivent dans la précarité et la pauvreté touche des populations, qui jusque là étaient "épargnées".

Il y a quand même plus de 5 millions de Français auraient des difficultés à payer leurs loyers, rembourser leurs emprunts, payer leurs charges.

De plus en plus de ménages, locataires ou copropriétaires, sont fragilisés face à un logement qui devient un obstacle à l’emploi ou érode leur pouvoir d’achat, constate la Fondation Abbé Pierre dans son nouveau rapport sur le mal-logement. Le Mouvement Emmaüs se mobilise dans toute la France ce samedi 1er février.



Le logement tend à perdre son «pouvoir protecteur» en période de crise. Pire, il peut aggraver les effets de la mauvaise conjoncture. Dans son nouveau rapport sur «L’État du mal-logement en France» publié ce vendredi, la Fondation Abbé Pierre estime que 10 millions de personnes sont touchées, de près ou de loin, par la crise du logement en France.
Aux 3,5 millions de mal-logés, à savoir les sans domicile fixe (141.500 personnes), les personnes vivant dans des abris de fortune ou en résidence sociale, viennent s’ajouter les plus de 5 millions de personnes fragilisées à cause de leur logement: propriétaires occupant un logement dans une copropriété en difficulté (près de 730.000 personnes), locataires en impayés de loyers (1,2 million), ou encore personnes en situation de «surpeuplement» (3,2 millions). Un contingent qui est complété par – ou qui se cumule avec – les 3,8 millions de ménages en situation de précarité énergétique, les près de 92.000 familles occupant un logement sans droit, ou les 1,7 million de ménages qui ont une demande de logement social en attente.
L’enjeu du logement est d’autant plus important, selon le rapport, qu’il est étroitement lié au problème de l’emploi. «L’un et l’autre paraissent emportés dans une même spirale récessive qui conduit à l’aggravation de la situation des plus fragiles.»


Aujourd’hui, 5,5 millions de personnes, toutes catégories confondues, pointent à Pôle emploi. En parallèle, le travail se précarise (augmentation des CDD, de l’intérim, des temps partiels et du sous-emploi). Autant d’évolutions qui ont des incidences sur les ressouces des ménages et donc sur leur capacité à se loger.

De même, le logement peut être un obstacle à l’emploi. «C’est le cas lorsque, pour pouvoir se loger à un coût supportable, des ménages actifs s’éloignent toujours plus des bassins d’emplois», note le rapport. Ou encore lorsque ces derniers atterrissent dans des quartiers où s’accumulent les problèmes sociaux et finissent par être victimes de «discriminations territoriales pratiquées par certains employeurs». Enfin, selon le Credoc, environ 2 millions de personnes auraient récemment refusé un emploi «parce que cela les aurait obligées à déménager en occasionnant un surcoût financier». Si le tableau est sombre, la Fondation Abbé Pierre entrevoit des raisons d’espérer: les responsables économiques s’intéressent à nouveau à la question du logement de leurs salariés, y voyant un frein potentiel à la bonne marche des entreprises.
Article complet sur Le Figaro

Et dans le même domaine:


En France, 3,6 millions de personnes sont soit privées de domicile personnel, soit vivent dans des conditions très difficiles (privation de confort ou surpeuplement), soit sont en situation d’occupation précaire (hôtel, caravanes…). Le nombre de sans-abri a ainsi augmenté de 50 % depuis 2011 pour atteindre le chiffre de 141 500 personnes, dont 30 000 enfants début 2012. Le numéro d’urgence, le 115, qui gère les places d’hébergement d’urgence, est saturé.
En décembre 2013, 43 % des sans-domicile-fixe qui ont composé ce numéro n’ont pas obtenu de place à Paris, 61 % en province. A ce noyau dur du mal-logement s’ajoute un halo de plus de 5 millions de personnes fragilisées par la crise du logement. Rentrent dans cette catégorie, par exemple, les propriétaires qui occupent un logement dans une copropriété en difficulté ou encore des locataires en impayés de loyer.
Trouvé sur Actuwiki.fr
http://lesmoutonsenrages.fr/2014/01/31/la-crise-du-logement-touche-10-millions-de-personnes-en-france/#more-57744

Amélie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement touche 10 millions de personnes en France

Message par Jackob le Sam 01 Fév 2014, 11:08

Notre gouvernement efficace, professionnel et dévoué s'en occupe.
avatar
Jackob
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 1000
Date d'inscription : 27/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement touche 10 millions de personnes en France

Message par Marc le Sam 01 Fév 2014, 14:30

31.01.2014

Mal logement : le nombre de SDF a augmenté de 50 % en trois ans

...] Le nombre de sans-abri a ainsi augmenté de 50 % depuis 2011 pour atteindre le chiffre de 141 500 personnes, dont 30 000 enfants début 2012. Le numéro d’urgence, le 115, qui gère les places d’hébergement d’urgence, est saturé.

En décembre 2013, 43 % des sans-domicile-fixe qui ont composé ce numéro n’ont pas obtenu de place à Paris, 61 % en province. A ce noyau dur du mal-logement s’ajoute un halo de plus de 5 millions de personnes fragilisées par la crise du logement. Rentrent dans cette catégorie, par exemple, les propriétaires qui occupent un logement dans une copropriété en difficulté ou encore des locataires en impayés de loyer.

Pour la Fondation Abbé-Pierre, dont la vocation est de continuer le combat de son fondateur, et d’apporter une aide concrète aux personnes sans domicile ou mal logées, l’interpellation des pouvoirs publics et des décideurs est donc toujours d’actualité.

Créée en 1990, et reconnue d’utilité publique en 1992, la Fondation s’y attelle d’autant plus facilement qu’elle a assuré son indépendance par son modèle économique. Plus de 90 % de ses ressources proviennent de la générosité du public (dons et legs).

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/30/soixante-ans-apres-l-hiver-1954-le-mal-logement-perdure_4357253_3224.html

avatar
Marc
Grand électron
Grand électron

Messages : 141
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement touche 10 millions de personnes en France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum