Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La "liberté" d'informer en danger
Sam 09 Juin 2018, 20:29 par Foudre

» Cercle de Prières international de Sylvain Didelot
Ven 08 Juin 2018, 21:23 par Foudre

» Laura Marie
Mar 05 Juin 2018, 12:40 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Mar 29 Mai 2018, 22:01 par Foudre

» Dédollarisation des transactions pétrolières: la cause d’une possible guerre USA-Iran?
Mer 23 Mai 2018, 17:42 par Foudre

» Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe
Mar 22 Mai 2018, 19:59 par Foudre

» Le véritable crime de Robespierre : avoir défié la toute-puissance des riches
Dim 20 Mai 2018, 17:27 par Foudre

» Le Pape a révélé que la Franc-maçonnerie est du Satanisme
Ven 27 Avr 2018, 16:50 par Foudre

» De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique…
Mar 24 Avr 2018, 10:45 par Foudre

» Lulumineuse
Sam 21 Avr 2018, 18:19 par Foudre

» Laisser briller ou éclairer ?
Sam 21 Avr 2018, 15:08 par Foudre

» L'esclavage moderne par la dette…
Mar 17 Avr 2018, 21:16 par Foudre

» L’ENORME intervention de la Syrie à l’ONU après l’attaque du 14/04/18 ( à voir ! pas vu à la TV)
Lun 16 Avr 2018, 09:47 par Foudre

» Le grand secret de la guerre en Syrie, révélé par un expert syrien
Dim 15 Avr 2018, 10:54 par Foudre

» La réalité du conflit syrien face à Bourdin, par une experte en géopolitique ! (12/04/18)
Jeu 12 Avr 2018, 21:38 par Foudre

» Pourquoi tout va s'effondrer
Mer 28 Mar 2018, 19:42 par Foudre

» Carcassonne / Trèbes: Des acteurs des attentats sont liés à des politiques et à la franc-maçonnerie...
Mer 28 Mar 2018, 19:25 par Foudre

» Message des Pléiadiens ALCYON PLEIADES
Mar 27 Mar 2018, 23:19 par Foudre

»  Ce qu'ils voudraient nous cacher ;-)
Mar 27 Mar 2018, 22:01 par Foudre

» Grand messe médiatique des Enfoirés ou invitation au satanisme ?
Ven 23 Mar 2018, 10:12 par Foudre

» Gabrielle Isis
Mar 20 Mar 2018, 12:17 par Foudre

» Un pas de coté pour changer le monde - Marc DE BONI
Mer 14 Mar 2018, 19:39 par Foudre

» Cash investigation - Les vendeurs de maladies / intégrale
Mer 07 Mar 2018, 12:48 par Foudre

» Christian Tal Schaller
Lun 26 Fév 2018, 14:10 par Foudre

» Idriss Aberkane
Lun 26 Fév 2018, 14:03 par Foudre

» Analyse d'eau, de sang et de filaments prouvant la contamination
Sam 17 Fév 2018, 15:59 par Foudre

» Buzyn promet plus de moyens pour la psychiatrie ???
Sam 27 Jan 2018, 19:57 par Foudre

» Joël Ducatillon
Jeu 18 Jan 2018, 23:00 par Foudre

» Epigénétique - Effet Maharishi (Preuves Scientifiques)
Mar 16 Jan 2018, 21:39 par Foudre

» Méfiez-vous des gens spirituels
Dim 14 Jan 2018, 15:52 par Foudre


L'onu demande au Vatican le renvoi immédiat des prêtres pédophiles.

Aller en bas

L'onu demande au Vatican le renvoi immédiat des prêtres pédophiles.

Message par Nelly1 le Mer 05 Fév 2014, 22:50

 Place Saint-Pierre, au Vatican, le 12 mai. | AP/ALESSANDRA TARANTINO
 
Dans un rapport très sévère publié mercredi 5 février, le comité des Nations unies sur les droits de l'enfant (CRC) demande au Vatican le « renvoi immédiat » de tous les ecclésiastiques coupables ou soupçonnés d'actes pédophiles. Le Vatican a réagi en milieu de journée, disant « prendre acte » des observations mais regretter une tentative « d'ingérence ».
 
« Le comité est gravement préoccupé de voir que le Saint-Siège n'a pas reconnu l'étendue des crimes commis, n'a pas pris les mesures nécessaires pour faire face à ces affaires de pédophilie et pour protéger les enfants, et a adopté des politiques qui ont entraîné la poursuite de ces abus et l'impunité pour leurs auteurs », est-il écrit dans le rapport. Le CRC commande également le défèrement de tous les pédophiles au sein de l'Eglise.
Dans ce document, le CRC demande aussi que le Saint-Siège rende publiques ses archives sur les affaires de pédophilie dont il a eu à prendreconnaissance, afin que « ceux qui ont caché leurs crimes » soient amenés à rendre des comptes. Le comité souhaite également une réforme du droit canon afin d'assurer une meilleure protection des enfants, grâce à des « règles, des mécanismes et des procédures clairs ».
 
 
 VIOLATION DE LA CONVENTION SUR LES DROITS DE L'ENFANT
 
Interrogée quant à savoir si le rapport revenait à dire que le Vatican viole la Conventi
on sur les droits de l'enfant de 1989 dans les affaires de sévices sexuels, la présidente du CRC Kristen Sandberg a répondu par l'affirmative : « il y a une violation de la Convention jusqu'à maintenant parce qu'ils n'ont pas fait tout ce qu'ils auraient dû ».
 Les conclusions de l'ONU ont été rendues publiques après une rencontre houleuse entre des experts du CRC et une délégation du Vatican, qui avait eu lieu le 16 janvier. De nombreuses questions avaient été posées par les membres du comité :
« Pourquoi n'y a-t-il pas de déclarations obligatoires [des actes de pédophilie connus de l'Eglise] auprès des autorités judiciaires du pays où les crimes sont commis ? Quelles modifications ont été apportées au code de conduite pour empêcher ces sévices sexuels ? Quelles sanctions ont été prises contre les membres du clergé ayant eu une conduite inadéquate ? Quelles mesures ont été prises pour affronter ce problème et changer la situation ? Qu'en est-il de la coopération avec les autorités locales ? Qu'en est-il des réparations pour les victimes ? »
 
 
DES MILLIERS DE CRIMES

 

Dans ses réponses, la délégation du Vatican avait défendu vigoureusement son action contre la pédophilie dans l'Eglise. Le représentant du Vatican auprès des Nations unies à Genève, Mgr Silvano Tomasi, avait répété à plusieurs reprises que ce qui se passait au Saint-Siège restait de la seule compétence du Vatican. « Le suivi des cas individuels est laissé aux églises locales, car c'est là où se trouve le problème », avait renchéri un autre membre de la délégation.
Les représentants du Vatican avaient alors rappelé que le Vatican a signé la Convention des droits de l'enfant en 1990, et ses protocoles (dont l'un concerne la pornographie impliquant des enfants) en 2000. C'est à cette époque que les crimes, commis sur des milliers d'enfants par le clergé, surtout dans les années 1960, 1970 et 1980, avaient commencé à faire surface aux Etats-Unis. Le scandale était double, la haute hiérarchie de l'Eglise ayant également été accusée souvent d'avoir protégé les coupables, en les mutant, pour préserver la bonne réputation de l'institution.
Pendant le pontificat de Benoît XVI, le Vatican a demandé pardon aux victimes. Des consignes de tolérance zéro ont été données aux évêques. La collaboration avec les autorités civiles a été recommandée. Mais les associations estiment qu'il ne s'agit que de bonnes paroles.
 
Le Monde.fr avec AP et Reuters
avatar
Nelly1
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 851
Date d'inscription : 15/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum