Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Thierry Casasnovas
Lun 15 Oct 2018, 12:09 par Foudre

» Laura Marie
Lun 24 Sep 2018, 20:09 par Foudre

» La vérité sort de la bouche des enfants - Victoria Grant
Mar 11 Sep 2018, 13:01 par Foudre

» Le lobby israélien veut faire interdire Dieudonné à Hong Kong
Jeu 30 Aoû 2018, 16:27 par Foudre

» Cercle de Prières international de Sylvain Didelot
Jeu 12 Juil 2018, 15:39 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Jeu 12 Juil 2018, 15:24 par Foudre

» La "liberté" d'informer en danger
Sam 09 Juin 2018, 20:29 par Foudre

» Dédollarisation des transactions pétrolières: la cause d’une possible guerre USA-Iran?
Mer 23 Mai 2018, 17:42 par Foudre

» Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe
Mar 22 Mai 2018, 19:59 par Foudre

» Le véritable crime de Robespierre : avoir défié la toute-puissance des riches
Dim 20 Mai 2018, 17:27 par Foudre

» Le Pape a révélé que la Franc-maçonnerie est du Satanisme
Ven 27 Avr 2018, 16:50 par Foudre

» De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique…
Mar 24 Avr 2018, 10:45 par Foudre

» Lulumineuse
Sam 21 Avr 2018, 18:19 par Foudre

» Laisser briller ou éclairer ?
Sam 21 Avr 2018, 15:08 par Foudre

» L'esclavage moderne par la dette…
Mar 17 Avr 2018, 21:16 par Foudre

» L’ENORME intervention de la Syrie à l’ONU après l’attaque du 14/04/18 ( à voir ! pas vu à la TV)
Lun 16 Avr 2018, 09:47 par Foudre

» Le grand secret de la guerre en Syrie, révélé par un expert syrien
Dim 15 Avr 2018, 10:54 par Foudre

» La réalité du conflit syrien face à Bourdin, par une experte en géopolitique ! (12/04/18)
Jeu 12 Avr 2018, 21:38 par Foudre

» Pourquoi tout va s'effondrer
Mer 28 Mar 2018, 19:42 par Foudre

» Carcassonne / Trèbes: Des acteurs des attentats sont liés à des politiques et à la franc-maçonnerie...
Mer 28 Mar 2018, 19:25 par Foudre

» Message des Pléiadiens ALCYON PLEIADES
Mar 27 Mar 2018, 23:19 par Foudre

»  Ce qu'ils voudraient nous cacher ;-)
Mar 27 Mar 2018, 22:01 par Foudre

» Grand messe médiatique des Enfoirés ou invitation au satanisme ?
Ven 23 Mar 2018, 10:12 par Foudre

» Gabrielle Isis
Mar 20 Mar 2018, 12:17 par Foudre

» Un pas de coté pour changer le monde - Marc DE BONI
Mer 14 Mar 2018, 19:39 par Foudre

» Cash investigation - Les vendeurs de maladies / intégrale
Mer 07 Mar 2018, 12:48 par Foudre

» Christian Tal Schaller
Lun 26 Fév 2018, 14:10 par Foudre

» Idriss Aberkane
Lun 26 Fév 2018, 14:03 par Foudre

» Analyse d'eau, de sang et de filaments prouvant la contamination
Sam 17 Fév 2018, 15:59 par Foudre

» Buzyn promet plus de moyens pour la psychiatrie ???
Sam 27 Jan 2018, 19:57 par Foudre


Tabagisme

Aller en bas

Tabagisme

Message par Julien99 le Mer 05 Mar 2014, 00:23

Voici une méthode que j'ai appliqué et elle n'engage que moi. Je ne connais personne qui l'a testé à part moi-même.
La seule chose que je peux affirmer, c'était facile pour moi. Mais les conseils que je donne ne sont pas forcément valable pour tous les fumeurs.
Alors si cela ne correspond pas à votre vérité intérieur, laissez tomber.
-------------------------------------------------------------------------------------
Quelques détails sur mon ancienne addiction :
J’ai commencé dès l’âge de 16 ans
J’ai arrêté la première fois en 1987
J’ai repris bêtement en 1994 – une cigarette suffit ! Du moins pour moi.
J’ai arrêté une nouvelle fois en 2002
J’ai recommencé bêtement en 2005 – toujours après avoir voulu y regoûter seulement
Je n’ai pas tiré une seule taffe depuis février 2007
La quantité fumée : environ une trentaine de cigarettes par jour.
Je n’ai jamais arrêté pour la santé, seulement pour l’argent.
Tout arrêt s’est toujours passé comme une lettre à la poste, et sans aucun symptôme physique.
Un détail que j’estime particulièrement important
A chaque reprise, je fumais une demi, maximum une cigarette par jour. Je ne fumais toute la journée, mais ces quelques taffes, j’en avais absolument besoin en rentrant du boulot.
Cela nous mène à se poser la question suivante : comment peut-on être accroc de quelques taffes par jour ? N’y a-t-il pas un paradoxe avec nos idées reçues, qui nous font penser, que la quantité est un facteur déterminant dans cette addiction ? La plupart d’entre nous doivent également connaître des personnes dans l’entourage, fumant très très peu, mais incapables de s’en séparer.
Allen Carr en parle également dans son livre, que je conseille à tout le monde et qui se trouve en livre de poche « La méthode simple pour arrêter de fumer ». Ce livre fait comprendre les mécanismes psychologiques qu’implique la nicotine.
Je suis néanmoins persuadé, compte tenu de mes expériences personnelles, que le problème de la nicotine n’est pas un problème d’addiction physique. Il s’agirait d’un problème de relation, que l’on a avec la cigarette, et les croyances que l’on porte sur les difficultés à arrêter.
Une anecdote : une amie avait essayé d’arrêter, et malgré le Zyban. Elle a pété un plomb après une demi-heure à tout casser. Rien que le fait de savoir qu’elle se priverait de quelque-chose (illusion de bonheur générée pas le tabac), a généré chez elle une terrible crise d’angoisse. Vous n’avez pas idée, ce qu’une crise d’angoisse peut générer comme sensations de mal être et de troubles physiques ! Problèmes cardio-vasculaires, mal de tête, vertiges, nausées, mal de ventre etc… et ces troubles physiques sont généralement associés au manque de nicotine, alors que ce sont des manifestations purement psychosomatiques, surtout de l’angoisse.
Ce n’est pas pour rien, que le Zyban est un antidépresseur, et que les patchs n’apportent que de l’aide à une partie de ceux qui arrêtent ! Effet placébo ? Pour l’industrie pharmaceutique, bien entendu que non ! Ca génère un chiffre d’affaires monumental !

Comment peut-on se préparer mentalement ?
En gros, il y a 4 points sur lesquels on peut travailler :
1) Prise de conscience du caractère illusoire du « plaisir », qu’apporte la nicotine
2) faire le ménage dans ses croyances erronées (par ex. toute peur d’en chier, car c’est supposé être dur), pour entrer en confiance. Diminuer ses angoisses est incontournable.
3) Fumer consciemment en s’analysant avant, pendant et après la cigarette, pour permettre de faire remonter à la conscience l’inutilité de ce geste.
4) Travailler la respiration et se projeter dans l’univers du non fumeur

1er exercice :
pour chaque cigarette, on va se prendre le temps de consulter son état mental et physique avant, pendant et après avoir fumé.
Avant : déconnectez complètement de l'extérieur et essayez de déterminer ce que vous ressentez sur le plan physique et mental, tout en vous posant la question, à savoir ce que vous attendez de la cigarette.
Pendant : faites toujours pareil, tout en observant votre manière de respirer
Après : refaites l'analyse de départ, tout en se demandant, ce que la cigarette vous a apporté concrètement

Cette manière de procéder m'a été conseillée par un psychanalyste.

2ème exercice
prenez vous régulièrement le temps de relaxer cinq minutes en se concentrant sur la respiration.
Il s'agit d'inspirer lentement par le nez et d'expirer par la bouche.
Cet exercice va permettre de reprendre goût à une respiration saine, à pleins poumons,. Observez-vous, si vous n’avez pas tendance à avoir une respiration courte et à plat.
Réapprendre à respirer peut s’avérer nécessaire.

3ème exercice
dès que vous y pensez, plongez-vous dans l'univers du non fumeur et effacer de votre mémoire, que vous avez fumé un jour. Respirez profondément tout en répétant plusieurs fois : « je suis non fumeur et respire la vie à plein poumon ».
C'est un exercice plutôt difficile, que beaucoup de personnes n'arrivent pas à faire.

4ème exercice
il s'agit de faire le ménage dans vos croyances et idées reçues concernant la cigarette, en reprogrammant progressivement votre cerveau pour des idées positives. C'est un peu la méthode Coué. Même si elle vous parait un peu déplacée, elle est d'une importance capitale pour donner confiance en votre réussite et éviter les fameux symptômes d'angoisse qui nous font craquer immédiatement.
Les affirmations ci-dessous ne sont qu'à titre d'exemples et pourraient ressembler à cela :
- Je suis non fumeur
- Je suis en confiance, car arrêter de fumer, c'est très facile
- Je suis prêt à arrêter le tabac sans aucun problème
- la cigarette ne me manque pas
- la cigarette n'est que pure illusion
- Je mène une vie heureuse et sans cigarettes

L'efficacité de ces affirmations dépendra du temps que vous passerez les faire et de la force que vous mettrez à les exprimer.

Bien entendu, après avoir arrêté, il est toujours conseillé de continuer les exercices 2-3-4

Prenez le temps nécessaire pour vous y préparer. Même si chaque échec est une expérience permettant d’en tirer des leçons, il n'est point nécessaire de vous décourager inutilement et de vous rendre la vie plus difficile.
Lisez plusieurs fois le livre d'Allen Carr s'il le faut. Il permet de vous prendre conscience de ce phénomène illusoire qu’apporte la nicotine, et comprendre la perversité de son effet sur le psychique.
L'acuponcture peut représenter un soutien complémentaire.
Pour ceux qui pratiquent du Yoga, n’hésitez pas non-plus.

J’aimerais rectifier une idée reçue et admise comme vérité.
La volonté n’a rien à voir dans la chance de réussite. C’est un facteur qui ne repose sur rien du tout, du vent !
On va plutôt parler des trois D : Décision – Détermination - Discipline
Et c’est la motivation (financière, contraintes liées à la dépendance, intégration dans la société, ou la santé), qui sera le moteur principal !

Un détail important pour le premier jour :
N’arrêtez pas en milieu de journée et faites vos adieux avant de vous coucher.

Pour tous ceux qui ont envie de se lancer, good luck friends
avatar
Julien99
Petit électron
Petit électron

Messages : 36
Date d'inscription : 05/02/2014
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabagisme

Message par Kristo le Mer 05 Mar 2014, 00:59

à une époque, je fumais 2 paquets par jour .

j'ai arrêté du jour au lendemain .J'en avais marre . C'était le bon moment pour moi .

Je crois qu'il ne faut pas se prendre la tête avec ça et ne pas se culpabiliser .

Pour les fumeurs, essayer d'éliminer les cigarettes en trop et ne garder que le plaisir .

E même temps, je crois que j'ai une certaine facilité à me libérer des addictions.

Voilà, c'est mon témoignage!
avatar
Kristo
Électron détaché
Électron détaché

Messages : 440
Date d'inscription : 12/02/2014
Localisation : à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabagisme

Message par Aëlys le Mer 05 Mar 2014, 10:30

Voici mon témoignage qui rejoint beaucoup celui de Kristo.

J'ai fumé de l'âge de 16 ans à celui de 27 ans. Quand les gens me disaient "il faudra penser à arrêter", je répondais "oui, le moment venu". J'ai toujours su au fond de moi que ce serait temporaire, une partie de ma vie seulement.

Et voilà qu'un été de 2007, j'ai eu le déclic, un rejet tout autan mental que physique. Je ne pouvais plus finir mes cigarettes, elles m’écœuraient à la moitié. J'ai écrasé la dernière en disant à mes amis que ce serait LA dernière et en donnant le reste du paquet et mon briquet à un ami qui s'est bien sûr moqué de moi. Pour lui, il me serait impossible d'arrêter comme ça d'un coup, seule et sans substitut.

Cela fait bientôt 7 ans et je n'y ai jamais retouché.
Je pense aussi que c'est une histoire de déclic mais de vrai déclic en soi-même. Il ne faut pas que l'arrêt soit provoqué par des arguments seulement extérieurs.

_________________
"Qui regarde à l'extérieur rêve, qui regarde à l'intérieur s'éveille." (CG Jung)

avatar
Aëlys
Électron
Électron

Messages : 260
Date d'inscription : 13/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabagisme

Message par Julien99 le Mer 05 Mar 2014, 22:40

Comprendre pourquoi on fume et le mécanisme de cette addiction est déjà in bon départ.
C'est pourquoi, même le fait de s'envoyer un livre de poche d'Allen Carr est bénéfique. Si on a toujours pas compris, il faut le relire.
Pour les autres conseils, à chacun de tester et de trouver sa propre méthode. Je suis néanmoins convaincu, que si on a pas ce fameux déclic, il faut se laisser le temps de se préparer. Ce n'est qu'un question de motivation ( pas de volonté) et de discipline. Mais chacun de nous à une personnalité différente et n'a pas le même courage ou persévérance dans ses ambitions.
avatar
Julien99
Petit électron
Petit électron

Messages : 36
Date d'inscription : 05/02/2014
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabagisme

Message par Kristo le Jeu 06 Mar 2014, 12:16

j'avais lu le livre d'Allen Carr qui m'avait conforté dans ma démarche et j'avais appliqué son idée de boire un verre d'eau à chaque fois que le réflexe de fumer survenait les 1ers jours .

Un reportage sur le comportement de l'industrie du tabac dans les pays "sous"-développés et ses techniques publicitaires , notamment vis à vis des enfants m'avait aussi mis sur la voie de l'arrêt .

C'est primordial de savoir que nous ne sommes pas égaux devant les addictions et que ça dépend de pas mal de choses . C'est pour ça qu'il ne faut surtout culpabiliser soi même ou culpabiliser les autres en cas d'échec .

Et se faire aider peut être une bonne chose, mais il faut avoir décidé soi même et pour soi d'arrêter avant.
avatar
Kristo
Électron détaché
Électron détaché

Messages : 440
Date d'inscription : 12/02/2014
Localisation : à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabagisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum