Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La vérité sort de la bouche des enfants - Victoria Grant
Mar 11 Sep 2018, 13:01 par Foudre

» Le lobby israélien veut faire interdire Dieudonné à Hong Kong
Jeu 30 Aoû 2018, 16:27 par Foudre

» Laura Marie
Mer 29 Aoû 2018, 11:46 par Foudre

» Cercle de Prières international de Sylvain Didelot
Jeu 12 Juil 2018, 15:39 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Jeu 12 Juil 2018, 15:24 par Foudre

» La "liberté" d'informer en danger
Sam 09 Juin 2018, 20:29 par Foudre

» Dédollarisation des transactions pétrolières: la cause d’une possible guerre USA-Iran?
Mer 23 Mai 2018, 17:42 par Foudre

» Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe
Mar 22 Mai 2018, 19:59 par Foudre

» Le véritable crime de Robespierre : avoir défié la toute-puissance des riches
Dim 20 Mai 2018, 17:27 par Foudre

» Le Pape a révélé que la Franc-maçonnerie est du Satanisme
Ven 27 Avr 2018, 16:50 par Foudre

» De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique…
Mar 24 Avr 2018, 10:45 par Foudre

» Lulumineuse
Sam 21 Avr 2018, 18:19 par Foudre

» Laisser briller ou éclairer ?
Sam 21 Avr 2018, 15:08 par Foudre

» L'esclavage moderne par la dette…
Mar 17 Avr 2018, 21:16 par Foudre

» L’ENORME intervention de la Syrie à l’ONU après l’attaque du 14/04/18 ( à voir ! pas vu à la TV)
Lun 16 Avr 2018, 09:47 par Foudre

» Le grand secret de la guerre en Syrie, révélé par un expert syrien
Dim 15 Avr 2018, 10:54 par Foudre

» La réalité du conflit syrien face à Bourdin, par une experte en géopolitique ! (12/04/18)
Jeu 12 Avr 2018, 21:38 par Foudre

» Pourquoi tout va s'effondrer
Mer 28 Mar 2018, 19:42 par Foudre

» Carcassonne / Trèbes: Des acteurs des attentats sont liés à des politiques et à la franc-maçonnerie...
Mer 28 Mar 2018, 19:25 par Foudre

» Message des Pléiadiens ALCYON PLEIADES
Mar 27 Mar 2018, 23:19 par Foudre

»  Ce qu'ils voudraient nous cacher ;-)
Mar 27 Mar 2018, 22:01 par Foudre

» Grand messe médiatique des Enfoirés ou invitation au satanisme ?
Ven 23 Mar 2018, 10:12 par Foudre

» Gabrielle Isis
Mar 20 Mar 2018, 12:17 par Foudre

» Un pas de coté pour changer le monde - Marc DE BONI
Mer 14 Mar 2018, 19:39 par Foudre

» Cash investigation - Les vendeurs de maladies / intégrale
Mer 07 Mar 2018, 12:48 par Foudre

» Christian Tal Schaller
Lun 26 Fév 2018, 14:10 par Foudre

» Idriss Aberkane
Lun 26 Fév 2018, 14:03 par Foudre

» Analyse d'eau, de sang et de filaments prouvant la contamination
Sam 17 Fév 2018, 15:59 par Foudre

» Buzyn promet plus de moyens pour la psychiatrie ???
Sam 27 Jan 2018, 19:57 par Foudre

» Joël Ducatillon
Jeu 18 Jan 2018, 23:00 par Foudre


Santé en danger

Aller en bas

Santé en danger

Message par Foudre le Sam 01 Nov 2014, 23:46

Bien résumé.

La médecine officielle cause souvent plus de tort que de bien.

Il est clair que les défaillances de notre système de santé constituent la première cause de décès et de maladie en France.

Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), entre 350 000 et 460 000 événements indésirables graves se produisent chaque année à l’hôpital.

Ils sont essentiellement produits par des actes invasifs : médicaments, chirurgie, implants…

On pourrait en éviter jusqu’à 190 000.

On estime à 750 000 le nombre d’infections nosocomiales par an. (nosocomiales = causées par l’environnement hospitalier)

30% pourraient être évitées.

1 patient sur 10, rentrant à l’hôpital, subit un événement indésirable lié aux soins.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 30 000 patients décèdent tous les ans d’accidents médicaux dans nos hôpitaux.

La Fédération Hospitalière de France estime qu’il y aurait entre 200 000 et 400 000 opérations chirurgicales inutiles en France, tous les ans.

144 000 patients sont hospitalisés inutilement chaque année en raison des médicaments prescrits, selon l’AFSSAPS.

Les médicaments prescrits sur ordonnance tuent plus que les accidents de la route, la pneumonie ou le diabète.

La plupart des effets secondaires sont pris pour de nouvelles maladies ou de nouveaux symptômes aboutissant à l’administration de soins et de médicaments supplémentaires ce qui augmente encore le risque de décès.

Le coût des effets secondaires représente 79 milliards d’euros au sein de l’Union européenne. Ils tuent près de 200 000 Européens tous les ans.

S’il y a autant de réactions négatives aux médicaments en France et en Europe, c’est en raison du nombre de médicaments consommés et prescrits.

De nombreux patients se voient prescrire une foule de médicaments aux dosages variés et aux effets contradictoires, qui peuvent interagir et provoquer des réactions bien plus graves lorsqu’ils sont combinés.

Nous avons atteint le point de saturation pour la prescription des médicaments.

Nous sommes arrivés au stade où toutes les eaux testées contiennent des restes mesurables de médicaments.

Les tonnes d’antibiotiques utilisés dans l’élevage de ferme, qui se répandent dans toutes nos rivières, donnent aux bactéries présentes dans les systèmes de traitements des eaux, une résistance accrue aux antibiotiques. On retrouve ces bactéries dans nos réserves d’eau.

La France détient le record de la consommation de médicaments en Europe.

Les pharmacies distribuent tous les ans plus 1500 unités de médicaments, par patient contre 1000 en Allemagne et 750 en Italie.

En 2010, 50 boîtes de médicaments ont été prescrites par personne en France, ce qui fait plus de 3 milliards de boîtes de médicaments vendues dans l’année.

50 % des Français âgés de plus de 65 ans prennent entre 1 et 4 médicaments chaque jour

38 % de ces Français prennent de 5 à 10 médicaments par jour

1 % de ces Français prennent plus de 10 médicaments différents par jour.

“Les médecins français prescrivent quatre fois plus que les médecins Britanniques, Irlandais, Italiens ou Grecs, et six fois plus que le danois, belge et allemand» selon le chercheur Berthod Wurmser, un expert européen sur les questions de santé.

À âge égal, beaucoup de Français ont des problèmes de santé qu’ils n’avaient pas il y a 20 ans.

Les maladies dégénératives sont de plus en plus répandues. L’incidence de plusieurs cancers a doublé. 12% des personnes âgées de 80 ans sont atteintes de démences séniles que l’on pourrait éviter.

Nos personnes âgées sont assommées de médicaments et ne s’en portent pas mieux.

Le système de santé en France privilégie le traitement de la maladie et non la prévention.

Si l’on en juge par les seules dépenses de santé, la France devrait être le pays où l’on vit le plus longtemps en bonne santé. Mais ce n’est pas le cas.

Le pire c’est que nous savons pourquoi :
•Le système de santé ne traite que les maladies. Cette politique est liée aux stratégies de marketing ultrasophistiquées des grands laboratoires pharmaceutiques.
•La fraude : autant par les patients que par les prescripteurs et par l’industrie pharmaceutique elle-même
•Les prescriptions systématiques et erronées ;
•Les procédures médicales et les hospitalisations inutiles ;
•Les erreurs médicales, les infections développées à l’hôpital et les erreurs chirurgicales ou liées aux machines.

La médecine moderne ne s’occupe plus de la santé.

C’est une industrie mercantile de la maladie qui ne peut survivre que si des millions de personnes deviennent malades et le restent.

C’est une industrie qui refuse de prendre en compte des aspects vitaux de la santé comme : le fait que le stress affaiblit le système immunitaire.

Ou que la nourriture industrielle, le tabac, l’excès de calories et le manque d’exercice sont des causes directes de la maladie.

Ou encore que le contact avec des milliers de toxines présentes dans notre environnement et dans notre alimentation, ont un lien direct avec nos maladies.

On nous dit de faire attention au soleil, mais de plus en plus de personnes meurent chaque année de cancer en raison du manque d’exposition au soleil.

Le marketing mensonger a changé nos habitudes alimentaires. Les consommateurs se sont massivement tournés vers des produits alimentaires industriels ou mauvais pour la santé.

Tant que nous ne changerons pas l’orientation de notre système de santé, rien ne changera.

Nous devons mener une vie plus saine, faire plus d’exercice et adopter des régimes alimentaires adaptés à nos systèmes immunitaires.

Nous devrions combattre la maladie, prévenir la maladie et éviter au maximum tous les dommages collatéraux pour les patients.

Mais une analyse attentive et objective des faits montre que ce n’est pas le cas.

Il est temps d’arrêter de bombarder notre organisme de médicaments et d’aller chercher une bonne santé en vivant de manière saine et équilibrée.

Le temps est venu de reprendre le contrôle sur notre santé!

http://www.ipsn.eu/sante-en-danger/



_________________
"Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt." (Bouddha)

"Trois choses ne peuvent être cachées éternellement: le soleil, la Lune, et la Vérité  '' (Bouddha).

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." (Arthur Schopenhauer)

"Les hypocrites ont une image à protéger, les personnes sincères ne s'en soucient pas"

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites" (Friedrich Nietzsche)
avatar
Foudre
Administrateur
Administrateur

Messages : 4503
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Terre

http://bouger-la-vie.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé en danger

Message par Invité le Dim 02 Nov 2014, 11:18

Lorsque j'étais enfant, un médecin m'a diagnostiqué Asthmatique. Ce même médecin était le médecin de la famille toute entière, donc il s'occupait aussi de mon père, mon père lui qui était véritablement asthmatique et en plus allergique à pas mal de trucs, dont le pollen il me semble.

Comme je n'étais pas bien, il en à décrété que moi aussi je l'étais .. alors, il m'a donné des médicaments à prendre, un peu les mêmes que pour mon père.

Mais, heureusement que mon père à su intuitivement que je n'étais ni allergique, ni asthmatique. Il ne m'a pas fais prendre ces médicaments, je ne les ai jamais pris.

Ensuite, que j'avais un souffle au coeur, alors que je n'avais rien de tout ça.

Puis, vers l'adolescence la pilule, qui me rendait encore plus malade que je ne l'étais. Car les fois ou je me sentais bien, que se soit avec ou sans médicaments c'était rare. Je l'ai arrêté à ma majorité ..

Puis des années plus tard, voyant que je n'avais plus de menstruations, je suis allée donc voir un gynéco, car je trouvais ça bizarre de ne plus avoir de menstruations. Mais avant de prendre la pilule, j'étais bien, et j'avais mes règles normalement.

Elle m'a formellement "obligé" de reprendre la pilule le plus rapidement possible, parce qu'elle me dit que l'un de mes ovaires est en hyper je ne sais plus trop quoi .. que en fait cet ovaire est trop gros.

Honnêtement, je ne comprend en rien cette médecine. Depuis quand il faut prendre une pilule pour ne pas avoir de boutons, pour être réglés, ou bien pour faire dégonflé un ovaire trop gonflés?!? Suspect

Bon, j'ai suivi son conseil, mais la pilule ce n'est vraiment pas pour moi, mon corps ne supporte pas ça, de ce fait, j'ai arrêté, et je suis restée plusieurs années sans règles, j'ai plus cherché à aller consulter qui que se soit.

Une autre fois sur paris, je me retrouve à l'hôpital (pas pour un problème de menstruations) après l'opération, je me réveille avec un implant contraceptif dans le bras, un implant que je n'ai jamais demandé, ni même donné l'autorisation.

J'étais fâchée .. je n'ai rien dis, et j'ai continué ma vie. Je ne me sentais vraiment pas bien avec cet implant dans le bras, et lorsque je faisais appel à des gynécos qui pouvait me l'enlever aucun ne voulait, car la date à laquelle il à été posé était trop récente, ils m'ont dis, attendez la fin.

Cet implant contraceptif était valable environ 3 ans il me semble .. j'ai pensé à le retirer moi-même. Car il suffit d'aller acheter un kit de retrait à la pharmacie, il y'a un patch de morphine pour endormir l'endroit du retrait ... Je ne l'ai pas fais.

C'est lorsque je suis retournée à Orléans que j'ai trouvé un gynéco dans le privée qui à bien accepté de me le retirer. Ouf, enfin. Razz

J'en ai plein d'autres des anecdotes comme celles-ci, mais inutile de tous les énumérer.

Je pense que dans l'ensemble, tout est dit.

Mais, est-ce vraiment eux les "coupables" ?

Ou bien est-ce tout simplement "nous" qui attirons ces scénarios dans nos vies ?

Pour l'Asthme, je le savais pertinemment moi aussi que je ne l'étais pas .... lol !

Et depuis, pour les menstruations, je suis restée patiente, je n'ai plus jamais repris de pilule et franchement, ça à peiné, mais tout est rentré dans l'ordre, tout simplement. A ce niveau là, je me sens bien mieux que avec ces médocs et/ou implants. Et elles ne sont absolument plus source de souffrances.

Le fait aussi que nous soyons si peu sensibles avant un "éveil" fait que on ne se rend pas compte de la nocivité de certaines choses, ce n'est que plus tard que nous le comprenons. Il peut même y'avoir une certaine forme de regrets de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt !

Pour les maux de têtes, je sors dans la nature m'aérer l'Esprit, ou bien, je me repose et ça passe .. il vaut mieux prendre son temps que choisir forcément la rapidité de la trousse à pharmacie, style doliprane.

Mais il est vrai que parfois, ces médicaments peuvent encore nous aider. Ou plutôt, nous soulager.
Et puis, le soleil c'est très bon, seulement il ne faut pas en abuser, comme toute chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé en danger

Message par Jackob le Dim 02 Nov 2014, 12:12

Quelle industrie fructueuse ! Ça ne m'étonne pas qu'ils soient si riches.
En 2010, 50 boîtes de médicaments ont été prescrites par personne en France, ce qui fait plus de 3 milliards de boîtes de médicaments vendues dans l’année. 50 % des Français âgés de plus de 65 ans prennent entre 1 et 4 médicaments chaque jour 38 % de ces Français prennent de 5 à 10 médicaments par jour 1 % de ces Français prennent plus de 10 médicaments différents par jour. a écrit:

Ou que la nourriture industrielle, le tabac, l’excès de calories et le manque d’exercice sont des causes directes de la maladie.

Ou encore que le contact avec des milliers de toxines présentes dans notre environnement et dans notre alimentation, ont un lien direct avec nos maladies.

On nous dit de faire attention au soleil, mais de plus en plus de personnes meurent chaque année de cancer en raison du manque d’exposition au soleil.

Le marketing mensonger a changé nos habitudes alimentaires. Les consommateurs se sont massivement tournés vers des produits alimentaires industriels ou mauvais pour la santé.
10/10 bravo

Tant que nous ne changerons pas l’orientation de notre système de santé, rien ne changera.
Ça par contre c'est facile à dire mais beaucoup plus difficile à faire...
avatar
Jackob
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 1000
Date d'inscription : 27/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé en danger

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum