Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La thérapie quantique
Lun 20 Nov 2017, 13:46 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Mer 08 Nov 2017, 23:25 par Foudre

» "Les vaccins servent à affaiblir le peuple" - Docteur Ploncard d'Assac
Lun 06 Nov 2017, 23:35 par Foudre

» Que sont les chemtrails ?
Ven 03 Nov 2017, 10:01 par Foudre

» Antidotes homéopathiques aux vaccins
Mer 01 Nov 2017, 00:41 par Foudre

» Laura Marie
Jeu 19 Oct 2017, 16:07 par Foudre

» 11 septembre
Jeu 19 Oct 2017, 13:31 par Foudre

» La puissance cachée de la musique et ses pouvoirs - Michel Gautier
Sam 07 Oct 2017, 13:04 par Foudre

» Les prophéties 2017 d'un magazine pour les initiés
Mar 03 Oct 2017, 13:34 par Foudre

» Il existe 12 types de travailleurs de lumière qui transforment l’esprit humain!
Lun 25 Sep 2017, 20:35 par Foudre

» La dernière blague de nos amis les Rothschild : la dernière UNE de The Economist
Dim 24 Sep 2017, 14:13 par Foudre

» Irma n’était que le début d’une vague de cataclysmes sans précédent
Jeu 21 Sep 2017, 23:06 par Foudre

» News septembre 2017
Mar 12 Sep 2017, 19:17 par Foudre

» Bruno Clavier - Les fantômes familiaux
Lun 04 Sep 2017, 13:23 par Foudre

» Pétage de plombs en direct à la Ju'light
Dim 20 Aoû 2017, 12:39 par Foudre

» Roger Waters (Pink Floyd) balance tout !
Sam 19 Aoû 2017, 11:45 par Foudre

» La Guerre secrète des illuminatis et de la Franc maçonnerie contre les peuples ( NWO )
Mar 15 Aoû 2017, 15:52 par Foudre

» L’initiation luciférienne
Ven 04 Aoû 2017, 20:30 par Foudre

» L’avancement
Jeu 03 Aoû 2017, 22:06 par Foudre

» Un discours magistral du député insoumis Bastien Lachaud sur l'oligarchie !
Mer 02 Aoû 2017, 23:21 par Foudre

» Loïc eveil conscience
Mer 02 Aoû 2017, 21:20 par Foudre

» Boris Cyrulnik - La mémoire traumatique
Mar 20 Juin 2017, 20:15 par Foudre

» Natacha Polony virée des médias ! On comprend pourquoi...
Mar 20 Juin 2017, 12:44 par Foudre

» Ce test vous dira ce que vous avez de caché dans le subconscient !
Dim 18 Juin 2017, 12:01 par Foudre

» Analyse des élections présidentielles 2017
Dim 18 Juin 2017, 00:15 par Foudre

» Attali : « Les élus n’ont plus de pouvoir et voici votre avenir » - Effrayant !
Sam 10 Juin 2017, 09:58 par Foudre

» Ramadan : 5 conseils pour jeûner sans danger et rester en forme ???
Dim 28 Mai 2017, 19:37 par Foudre

» La franc-maçonnerie est-elle une secte diabolique ? (Johan Livernette)
Mar 18 Avr 2017, 15:00 par Foudre

» Débarrassez-vous de la plaque dentaire et de la mauvaise haleine juste en utilisant un seul ingrédient purement naturel
Mar 11 Avr 2017, 15:44 par Foudre

» Laurent Dureau (7d12d.fr)
Lun 10 Avr 2017, 13:21 par Foudre


De la sécurité et du coeur

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par *Roland* le Mer 24 Déc 2014, 16:32

Cet "ego" n'est pas vraiment "ton ego", c'est l'être souffrant, l'enfant et la souffrance qu'il a occulté, et que tu portes en toi ...

"Il" a souffert d'un manque énorme d'attention, et "toi", ta conscience et ton "moi" actuel, n'ont pas appris à lui donner cette attention, dont il a manqué. Parce que ce "moi" et cette conscience actuelle, se sont construit par cet enfant ...

Je sais pas si tu piges ? Wink Bonne fin de journée ! Heureux Noël ... soleil1
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par Pachyra le Mer 24 Déc 2014, 17:51

Oui je pige Roland. Mais il y a une question que je me pose.

Cet ego apeuré, angoissé ne cherche t'il pas a attirer mon attention depuis le départ?
J'ai le sentiment que renier l'égo le rend encore plus argneu, plus imposant. Le fait de le renier empêche toute action aimante. Par contre il me semble qu'une nouvelle action puisse naître si cet ego ressoit de l'amour.

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par *Roland* le Mer 24 Déc 2014, 23:45

Bonjour Pachyra,

Ce n'est pas "cet ego apeuré", c'est l'enfant en toi, qui a souffert sans être entendu, qui s'exprime.

Effectivement, plus on le rejette, plus on le juge, plus sa/la/notre souffrance augmente.

Plus on reconnaît cette souffrance, que l'on porte en soi, moins on juge cet être qui a souffert, qui est nous, plus on lui porte une attention bienveillante, plus les nœuds de douleur, de peur et de mal-être, de colère ou de frustration, se dénouent, s'ouvrent et libèrent l'énergie, la sagesse cachée en eux ...
C'est cela que notre être intérieur souffrant, les mal-êtres qui sont en nous, attendent : une conscience bienveillante, pleine d'amour et de confiance. Comme celle du parent que l'enfant que nous avons été, a vainement espéré, à certains moments particulièrement douloureux de sa vie ...
C'est l'amour qui ouvre les portes, qui guérit ... Cela a toujours été !

Heureux Noël, plein d'éveils et de sagesse pour toi !
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par Pachyra le Jeu 25 Déc 2014, 01:02

Merci Roland. Je commence a y voir beaucoup plus clair.... Cet enfant marqué par l'education, son milieu de vie est moi. L'ego n'est que la ptojection de se que je voudrai ou se que j'ai voulu devenir. C'est nettement plus limpide maintenant. Et il me semble que plus cet enfant est rejeté, plus l'ego grandit en lui. joyeux Noël.

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par *Roland* le Dim 28 Déc 2014, 11:38

L'ego, le mental, est le moyen par lequel cet enfant s'est protégé, s'est écarté de douleurs/souffrances insupportables, qui l'auraient empêché de vivre, s'il avait continué à les éprouver tel quel.

Il s'est donc coupé de ces douleurs-souffrances, et s'est enfermé, ce faisant, dans certains comportements, modes de pensée et mode de réactions émotionnelles, stéréotypés, répétitifs ... adaptés à la/aux situations de ce passé, de cette enfance, mais inadaptés à une vie différente, dans un autre cadre, ce que la vie amène tôt ou tard, à tout enfant qui grandit !

Il s'est aussi coupé de ressentis et de ressources intérieures (comportements, modes de pensées et modes réactions émotionnelles autres, différents) qui ne trouvaient pas leur place dans l'adaptation à l'environnement psycho-émotionnel-social-familial de son enfance. Mais qui seraient profondément utile à son adaptation, à son équilibre, à son bonheur, dans sa rencontre avec la société, et l'humanité qui l'entoure !

L'ego, le mental, est la solution que nous avons trouvé pour sur-vivre. Ils se caractérisent par une coupure, profonde, une séparation entre un bien et un mal : une conscience de soi (le bien), séparée de souffrances profondes, impossibles à vivre et ressentir au moment où elles ont été vécues (le mal), et qui restent présentent dans l'inconscient et le corps, tant qu'elles n'ont pas été prises en compte, éprouvées, par la conscience. De cette "séparation" surgit ensuite toutes les compensations, besoin de reconnaissance en lieu et place d'amour, peurs et colères, mensonges, besoin de paraître fort, etc ...

Le chemin du retour à l'unité est évident ! En théorie ! Wink

Bonne journée !

PS. Ceci est une formulation psychologique des approches orientales non-duelles, de leur pourquoi et de leur comment.


Dernière édition par *Roland* le Dim 28 Déc 2014, 11:54, édité 1 fois (Raison : PS ...)
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par Pachyra le Lun 29 Déc 2014, 18:26

Merci Roland. Il me semble bien comprendre se que tu dis.

Désolé de ne pas avoir répondu plus top, vacances un peu mouvementées entre famille, petit séjour hors de la maison etc...

Après nos nombreux échanges, mon état d'esprit à changé de jours en jours.
J'ai compris une chose importante aussi au cours de nos discutions. Je me suis gavé d'information sur l'éveil, mais je réalise que tout ceci n'est qu'un savoir mental study . Je sais, de part mes observation se qui provoque la souffrance, la peur etc...J'ai pleinement pris conscience des schéma mentaux auto destructeurs aussi bien en moi que chez les gens (les schéma se répétant très souvent d'une personne à l'autre, avec de toutes petites variantes). Bref tout ceci n'est qu'un "savoir mental", un assemblage de mots, des conclusions.
Pour me sortir d'un dit "mauvais" sentiment (peur, anxiété etc...) j'avais pour habitude de me répéter "ceci est la cause" "ceci est la cause" etc....Mais jamais le fait de connaitre la cause n'a pu effacer des dit "mauvais" sentiments.
Donc aujourd'hui, il ne se passe plus grand chose après nos nombreux échanges. J'éprouve même du mal à rentrer dans se mental blindé d'infos sur l'éveil. Quand je suis uniquement là, présent, je me demande "que sais-je réellement?" Et la réponse "rien" survient. Moi en tant que conscience ne sait rien. Le mental lui à emmagasiné.  Mais Moi je suis purement "inconnaissant" (je ne sais pas si on peut dire ca comme ca). Le mental est calme, sans recherche actuellement. Je ne sais "rien" "Moi". Ce que contient le mental est un amas de mots, sans vie, ils ne m'aideront pas totalement (il me semble) dans cette quête de liberté. Et dalleur il est clairement vu que cette quête de liberté Est-ce qui triture le plus le cerveau. scratch
Je reste donc là sans trop savoir se que je fais et j'observe, comme pour apprendre. J'éprouve des difficultés à juger même. Je n'arrive plus vraiment à savoir s'il y a du bon ou du mauvais dans ce monde. Cela ne m'inquiète pas.
Mais je ne veux pas dire que je suis "happy", heureux, que j'y éprouve du plaisir ou quoi que se soit. Je ne vis pas le bonheur, non, loin de la. Un gros point d'interrogation flotte au dessus de moi. Le monde que j'ai connu autrefois s'effondre. Mais pas en mal. A vrai dire, je n'en sais rien. J'observe et verrai bien.

Roland, je suis preneur si tu a quelques suggestions...

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par *Roland* le Mar 30 Déc 2014, 10:54

Bonjour Pachyra,

Tu découvres un nouvel espace de conscience ... Normal que tu sois un peu désorienté et perdu ... Il y a aussi une forme d'apaisement.
Si tu regardes d'où tu es parti, la conscience totalement prise dans la pensée, tu vis une sacrée découverte.

La conscience est, fondamentalement, une présence émerveillée au monde.

Essaye simplement d'être présent à cette nouvelle présence/manière d'être au monde ...
Oui, cela parait un peu vide actuellement, c'est aussi parce que les pensées et leur pression ont lâché ... Mais avec le temps, ta sensibilité va s'affiner, et beaucoup de choses vont s'ouvrir, se préciser ...

Chaleureusement. Roland.
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par Pachyra le Jeu 01 Jan 2015, 22:55

Il me vient une chose.

Les pensées et les émotions sont étroitement liées.
Un mental qui a un idéal, aura tendance à renier sa situation s'il n'a pas atteint cet idéal. L'émotion l'agrippant tellement fort, il la rejettera, la fuira en adoptant tout types de comportements...Mais l'émotion est pourtant son moteur de vie.
S'il désire éliminer l'émotion alors sa quête personnel n'a plus aucune valeur. Tant que la pensée est présente, l'émotion adéquate apparait.
Il ne veut pas souffrir mais malgré tout, ca vision reste inchangée. Elle reste inchangé car c'est sa seul compréhension du monde.
Il y a à la fois notre compréhension limité qui est l'auteur de souffrance mais il y a aussi cette pensée de l'idéal qui s'oppose à la compréhension actuel des choses.
Que l'on s'oppose au monde ou à soit même, que l'on s'oppose à nos émotions, à nos pensées, finalement, le processus est parfait n'Est-ce pas?
J'ai souvent tendance à me considérer comme incomplet, j'ai un idéal, cela mène à une certaine frustration parfois, même souvent. Mais il s'agit d'un processus. Il me semble que passer par ses étapes n'a rien de si mauvais que ca finalement. Même la souffrance est parfaite en soi. Parfaite dans le sens ou elle permet l'évolution.
Que j'aime ou que je n'aime pas, tout est histoire de compréhension, d'évolution.
On parle beaucoup de "l'éveil". Mais n'y a t'il pas plusieurs éveils? Pour ma part j'ai le sentiment qu'il existe "des éveils" qui nous font grandir en conscience. Peut-être y a t'il un éveil total, je n'en sais rien.

Bon ou mauvais, je n'y crois plus trop. Il y a processus et apprentissage, dans le bonheur comme dans la souffrance. Mais je crois qu'il y a apprentissage pour tout le monde. Même chez les plus fous. Peut-être que se renier soit même peut freiner certains éveils mais il me semble que se renier soit même fais partit de l'apprentissage.

Quand je parle d'apprentissage, je parle du fait d' "apprendre sur soi". Et je crois que plus on se connais, plus on grandit en conscience.

Peut on parler d'un éveil ou des éveils?

N'y a t'il pas chez tous les gens que l'on nomme "éveillés", différents degrés de consciences pour l'un et pour l'autre, autrement dit, sont-ils égaux en degrés de conscience? Par exemple est-il possible qu'Eckhart tolle est un niveau de conscience diffèrent du christ ou du bouddha dans son éveils? (c'est un exemple parmi tant d'autres).

Je crois que chacun, même les plus ignorants vivent des éveils. Je crois que nous sommes tous éveillés à certains degrés. Le simple fait d'être humain ne montre t'il pas déjà que l'on a atteint un certain niveau d'éveil?
Si c'est le cas, qu'Est-ce qu'un éveillé?

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par *Roland* le Ven 02 Jan 2015, 13:17

L'idéal manifeste aussi une aspiration, le sentiment, légitime ? d'une incomplétude, d'un possible "au-delà de soi". Nous y sommes encore d'avantage confronter quand une situation de souffrance impuissante, nous poussent à explorer même "l'au-delà" de nous même, de tout ce que nous avons cru, ressenti, imaginé ...

Oui, souffrance et bonheur sont les deux facettes et outils d'apprentissage de la vie, pour nous, humains ... Équivalents, mais difficile de ne pas préférer, humainement, l'un à l'autre ! Il n'y a que dans les circonstances fortes, ou très grande conscience, que l'on dépasse cette préférence ! Que l'on est au-delà (serait-ce la place permanente d'un Éveillé ?), que l'on vit pleinement l'un comme l'autre, sans jugement et donc sans douleur réelle ... Certains vécus personnels me poussent à le penser.

Un éveil, des éveils, chaque éveil est une prise de conscience. Chaque prise de conscience est un éveil.
Peut-être y a-t-il un éveil qui fait un Éveillé ? Peut-être, mais je n'en n'ai pas l'expérience personnelle ! Certains le disent, sans doute avec raison ? !

Personnellement, régulièrement, je me trouve pris dans le sentiment de croire que je sais, que j'ai compris quelque chose, un niveau de perception un peu "meilleur" que l'ordinaire, que ce que je crois voir chez les autres ... jusqu'au moment où la vie me renvoie à mon illusion ! Et je me rends compte, encore une fois, du ridicule, et des limites de mon point de vue, de la petitesse de ce à quoi, j'accordais une importance illusoire, et une bien trop grande valeur ...

Un Éveillé, ce serait, pure hypothèse personnelle, comme tout ce que j'écris, quelqu'un qui ne serait plus jamais pris dans ses lubies personnelles, mais toujours en contact avec/dans la conscience du tout. ???
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par Pachyra le Ven 02 Jan 2015, 19:06

J'aime toujours autant avoir tes avis sur ces choses.

Tu vois, depuis que j'ai réalisé que l'émotion dite "négative" est un moteur de vie, un moteur d'évolution, je ressent un poids en moins dans ma vie. Et cela depuis peu. Mais je ne m'arrête pas là. En se moment, je me sent comme englobant tout ses processus mentaux-mécaniques. Je suis se qui le vit, je suis se qui le ressent tout en comprenant que je ne suis pas le "je" mental qui apparait, se "je" étant une création du mental mécanique. J'éprouve une détente cérébrale que je n'avais jamais éprouvé auparavant. Peu être que ca ne durera pas, je n'en sais rien. S'il apparait la pensée que cet état ne doit pas s'en aller, je la considère toujours comme faisant partit du processus mental. Je sais qu'une fois que la machine est lancée, je ne peux pas l'arrêter, du moins, pas en pensant, pas en cherchant une technique mental pour l'arrêter. Je sais aussi que se qui ralentit le flux de pensées est la compréhension, le fait de la remettre à sa juste place. Mais je ne suis pas non plus la victime qui veut que cela s'arrête. Si je suis quelque chose alors, je ne suis rien. Je ne suis rien de physique, je suis juste vie.
Aujourd'hui autour de moi les gens étaient énervés et habituellement cela me met sous tension. L'anxiété des gens me détruit généralement. Et sans le moindre effort j'étais détendu. J'avais même une envie de sourire tout au long de la journée. En fait depuis hier soir je suis dans cet état. Cela passera probablement car je sais à quel point l'humain est fragile et peut à tout moment se laisser emporter par la pensée.
Bref, je suis dans cet état de détente alors qu'aucun évènement particulier n'est survenu dernièrement. J'ai comme d'habitude continué à méditer et pafff d'un cou d'un seul j'avais le sourire aux lèvres.
J'ai donc vu tous ses gens énervés et frustrés aujourd'hui et ils ne m'ont pas dégoutés pour la première fois. Je me suis reconnu en eux et j'ai réalisé qu'ils n'avaient pas le choix d'être comme ils sont. Ils font tous se qui semble être le meilleur pour eux, que se soit dans la violence, l'agressivité etc....Finalement je crois que nous cherchons tous la même chose. Nous cherchons la même chose avec des outils psychologiques différents. Je les ai donc vu et me suis reconnu en eux, et je ne les ai pas jugé, sans effort. Parfois quand même le jugement venait et j'ai reconnu en moi le processus mécanique, c'était ainsi.
Je crois que lorsque l'on comprend quelque chose en nous, on le comprend chez l'autre et cela nous libère du jugement et de la souffrance. On ne peut plus détester si l'on se reconnais dans l'autre, a moins de se détester soi même.

Voilà, j'éprouvai juste le désire de partager cela.

Merci à toi roland d'être toujours à l'écoute.

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par *Roland* le Sam 03 Jan 2015, 21:08

Sympa ton partage !

Quoiqu'il arrive, même si tu reviens à un mode de fonctionnement plus ordinaire, tu auras acquis, de toutes façons, une distance d'avec les pensées (selon moi ...!).

Tu as aussi pris conscience qu'il n'y a pas d'émotions "négatives", et tu as donc aussi cessé de lutter contre, de vouloir nier, ou échapper à ce type d'émotion, tu as cessé de juger ces émotions et de te juger à travers elles et leur existence en toi ... (D'où un "deuxième niveau" de détente, qui s'ajoute à celui de la distance d'avec les pensées).
Il faut simplement accueillir, comprendre, ne pas se laisser emporter par elle, en tout cas ... mais il y a, avec elle, énergie, mouvement, et peut-être aussi, quelque chose de positif derrière ...

Dans le bouddhisme, par exemple, on fait tout le possible pour diminuer l'expression de la colère, par des stratégies globales, et spécifiques ... mais à un certain niveau d'avancement, on dit que, quand la colère monte, il y a une acuité de l'esprit, de la conscience qui émerge avec elle, et que l'on peut l'utiliser pour l’annihiler, en en voyant les racines ... mais pour cela, il faut être dans la conscience très profonde de l'émergence de la colère !
La colère montante, ou non, m'a souvent permis de voir une situation sous un angle différent, d'en faire émerger des aspects que je n'avais pas perçu, mis au clair, en tout cas ... et cela, sans forcément légitimer son expression "naturelle", tout en amenant un travail sur l'expression et le contenu de ce qui doit être exprimé.

Les "événements" particuliers (probablement causales de ton expérience actuelle) sont les prises de conscience successives, liées à notre échange et à ton propre cheminement ...

Confirmation du fait essentiel, que c'est notre conscience et notre perception/interprétation de nous-même, de notre place dans le monde et du monde lui-même, qui conditionne notre état d'être, et non, fondamentalement, les circonstances extérieures ... !

Oui, com-prendre quelque chose en soi (en nous respectant et en nous aimant), nous amène à le com-prendre chez les autres (et avec les mêmes sentiments). Parfois c'est l'inverse : d'avoir compris/vu quelque chose chez les autres, nous aide à voir/com-prendre en nous-même !
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par Pachyra le Sam 03 Jan 2015, 23:31

Roland, j'aimerai en savoir plus sur l'"émotion". Serai tu d'accord pour échanger à se sujet?

Je vois bien que l'émotion apparait suite à la pensée. Si je juge qu'un évènement ne doit pas se passer, je ressent une émotion de peur, de haine etc...Mais si j'accepte une situation, je ressent du bonheur.
On voit donc bien que lorsqu'il y a acceptation, il y a détente physique (apporté par l'émotion) puis lorsqu'il y a reniement, il y a tension (toujours apporté par l'émotion).

L'émotion est-elle un guide?

Lorsque j'accepte une chose je me sent "bien" et lorsque je la refuse, je me sent "mal". Quelle conclusion dois-je en tirer?

L'émotion se cale t'elle uniquement sur mes désires personnel et est-elle le moteur de vie uniquement de la personnalité conditionné? Ou alors ne nous montre t'elle pas simplement que l'on souffre si nous nous opposons?

Je ne sais pas si tu va bien comprendre se que je veux dire.

L'émotion se met-elle au service de la personne psychologique ou se met elle au service de quelque chose de plus profond?

Si je ressent de la peur et que je juge que l'émotion est un moteur de vie, un stimulant, je vais me dire "cette émotion m'aide à accomplir ma tache".
Mais je me demande si l'émotion n'est pas tout simplement l'indicateur que "si je souffre c'est parce que je m'oppose"...

Tu comprend?

L'émotion n'est-elle pas là pour dire "tu est sur le bon ou le mauvais chemin"?

Pas un bon ou un mauvais psychologique mais plutôt un guide pour se retrouver, être complet.

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par *Roland* le Dim 04 Jan 2015, 21:51

J'avais déjà parlé de l'émotion ici !
Pachyra, le 2/01 a écrit:J'ai donc vu tous ses gens énervés et frustrés aujourd'hui et ils ne m'ont pas dégoûtés pour la première fois.
Avant tu étais dégoûté (et tu le seras peut-être à nouveau un jour !) ... Cela venait-il d'une pensée ??? Il y a des émotions qui n'émergent pas suite à une pensée (consciente).
Maintenant, tout à l'heure, tu ne l'étais plus ...

Quelle est la différence ? Le dégoût ou le non-dégoût disent quelque chose, n'est-ce pas ?

Les deux sont vrais, parlent de toi et de la situation ... mais ils ne disent pas la même chose !

L'émotion résulte de la manière dont est interprétée une situation, dans quelle cadre émotionnel, relationnel et mental, elle se situe.
Si le cadre en question évolue, l'émotion initiale n'aura plus court, une autre se manifestera.

Ce que je veux dire c'est que l'émotion manifeste autant (voir d'avantage) notre perception et notre manière de comprendre et de nous situer dans le réel, que ce réel, justement ... et dans "notre perception du réel, et notre manière de le comprendre et de nous y situer", il y a, à l'instant "t", présent, tous les conditionnements, croyances implicites, que notre passé, notre histoire de vie, a engrammé, enregistré en nous, dans l'inconscient et le corps.

Oui, l'émotion est un guide. Non, elle n'est pas à prendre pour argent comptant, elle est révélatrice de notre interaction avec le réel, c'est à dire de nous (conscient et inconscient compris) en relation avec l'extérieur.

Quand tu te détends, suite à une prise de conscience "je suis en opposition" d'où : "ok, je vois cela, et je/cela lâche" ... Cela induit une détente physique, parce qu'il y a corrélation entre les mots, et la réalité perçue.
Mais parfois, souvent même, constater "je suis en opposition", puis "ok, je le vois ..." mais cela ne change rien à l'état de tension ... parce que c'est devenu un processus mental, et que la réalité perçue de la personne lui aura échappé ...

Si je combats la réalité perçue de la situation, j'augmente la tension physique/psychique ...

L'émotion est plus complexe et profonde qu'un simple, je me détends, c'est bon, je me tends, c'est pas bon !

L'émotion n'est au service de rien. Elle est à observer, comprendre, éprouver, elle parle de nous, autant que de la vie qui se passe ... elle nous habite, mais elle n'est pas "nous", si nous comprenons/intégrons/percevons son message, elle s'en va, elle a accompli son rôle. Si nous la refusons, lui dénions existence et sens, alors elle revient, visiblement ou non, elle s'imprime dans le corps et notre vie ...

La peur peut être utile, ou obstacle. L'ignorer dans le premier cas peut être aussi nocif que de ne pas tenter de la vaincre dans le deuxième, et pour la vaincre vraiment, il ne faut pas la nier, il ne faut pas lui céder non plus, il faut la co-naître, naître à son sens profond ...

Patience, discernement et conscience !
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par Pachyra le Mar 06 Jan 2015, 21:00

Merci pour ta réponse roland. Je vais méditer la dessus.


_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par *Roland* le Mer 07 Jan 2015, 07:56

Merci de ton **écoute**, Pachyra.

Il me semble juste de dire, que je ne suis "rien", rien de spécial, ni d'extraordinaire, en tout cas. Un type ordinaire et banal, sans grandes qualités, avec une vie tout aussi ordinaire et banale ! ...
Juste quelqu'un qui essaye d'être transparent à lui-même, à ce qu'il porte en lui ... qui essaye d'affronter nuit et jour, haut et bas, avec juste un peu de sérénité, de conscience et d'amour !

Bonne journée à toi ! Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par Pachyra le Dim 11 Jan 2015, 20:03

Salut !

Je suis en se moment assez occupé. Mais je n'oubli pas le forum. Je reviens quand j'ai un moment pour continuer à discuter.

Bonne soirée à tous

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité et du coeur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum