Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Cercle de Prières international de Sylvain Didelot
Jeu 24 Mai 2018, 12:15 par Foudre

» Dédollarisation des transactions pétrolières: la cause d’une possible guerre USA-Iran?
Mer 23 Mai 2018, 17:42 par Foudre

» Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe
Mar 22 Mai 2018, 19:59 par Foudre

» Le véritable crime de Robespierre : avoir défié la toute-puissance des riches
Dim 20 Mai 2018, 17:27 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Sam 12 Mai 2018, 14:30 par Foudre

» Laura Marie
Mar 08 Mai 2018, 14:09 par Foudre

» Le Pape a révélé que la Franc-maçonnerie est du Satanisme
Ven 27 Avr 2018, 16:50 par Foudre

» De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique…
Mar 24 Avr 2018, 10:45 par Foudre

» Lulumineuse
Sam 21 Avr 2018, 18:19 par Foudre

» Laisser briller ou éclairer ?
Sam 21 Avr 2018, 15:08 par Foudre

» L'esclavage moderne par la dette…
Mar 17 Avr 2018, 21:16 par Foudre

» L’ENORME intervention de la Syrie à l’ONU après l’attaque du 14/04/18 ( à voir ! pas vu à la TV)
Lun 16 Avr 2018, 09:47 par Foudre

» Le grand secret de la guerre en Syrie, révélé par un expert syrien
Dim 15 Avr 2018, 10:54 par Foudre

» La réalité du conflit syrien face à Bourdin, par une experte en géopolitique ! (12/04/18)
Jeu 12 Avr 2018, 21:38 par Foudre

» Pourquoi tout va s'effondrer
Mer 28 Mar 2018, 19:42 par Foudre

» Carcassonne / Trèbes: Des acteurs des attentats sont liés à des politiques et à la franc-maçonnerie...
Mer 28 Mar 2018, 19:25 par Foudre

» Message des Pléiadiens ALCYON PLEIADES
Mar 27 Mar 2018, 23:19 par Foudre

»  Ce qu'ils voudraient nous cacher ;-)
Mar 27 Mar 2018, 22:01 par Foudre

» Grand messe médiatique des Enfoirés ou invitation au satanisme ?
Ven 23 Mar 2018, 10:12 par Foudre

» Gabrielle Isis
Mar 20 Mar 2018, 12:17 par Foudre

» Un pas de coté pour changer le monde - Marc DE BONI
Mer 14 Mar 2018, 19:39 par Foudre

» Cash investigation - Les vendeurs de maladies / intégrale
Mer 07 Mar 2018, 12:48 par Foudre

» Christian Tal Schaller
Lun 26 Fév 2018, 14:10 par Foudre

» Idriss Aberkane
Lun 26 Fév 2018, 14:03 par Foudre

» Analyse d'eau, de sang et de filaments prouvant la contamination
Sam 17 Fév 2018, 15:59 par Foudre

» Buzyn promet plus de moyens pour la psychiatrie ???
Sam 27 Jan 2018, 19:57 par Foudre

» Joël Ducatillon
Jeu 18 Jan 2018, 23:00 par Foudre

» Epigénétique - Effet Maharishi (Preuves Scientifiques)
Mar 16 Jan 2018, 21:39 par Foudre

» Méfiez-vous des gens spirituels
Dim 14 Jan 2018, 15:52 par Foudre

» Facebook supprime les pages d'Alain Soral et de son association Egalité et Réconciliation
Jeu 21 Déc 2017, 22:19 par Foudre


Des erreurs sur le chemin ...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par *Roland* le Mer 17 Déc 2014, 17:59

Bonjour Chenrezig,

Merci de ton intervention constructive à ce fil de discussion. Elle n'est pas tout à fait dans l'esprit dans lequel je l'ai lancé : pour moi, il s'agissait de parler des erreurs que nous avions comprises, à titre personnel, dans nos propres chemins, pour aider/avertir/orienter d'autres sur leur chemin à eux.

Toi tu sembles vouloir dénoncer les erreurs des autres, c'est un autre esprit, mais cela est intéressant.

Ton propos est, pour moi, tellement le fruit de tes projections et de tes interprétations personnelles, que je ne vois aucune nécessité d'y répondre.

Je note ton opiniâtreté à chercher des incohérences et des erreurs dans mes propos. C'est intéressant et je t'en remercie.
Peut-être serait-il intéressant de savoir ce qui te motive ? J'ai mes petites idées sur la question !  Wink

Comme la réalité est complexe, et cela est vrai pour tout être humain, chacun a ses ambiguïtés, ses contradictions ... Ce qui fait la différence, c'est la conscience qu'une personne en a, et la manière dont elle les gère. Si c'est avec conscience, pas de problème, sinon ... les problèmes arrivent !

Continue dans cette direction : si tu soulèves une ambiguïté ou une incohérence que je n'ai pas vu/perçu en moi-même, tu me feras un vrai cadeau. Si tu en soulèves une que je connais, et qu'il me paraît utile et intéressant d'expliciter, là encore, tu me feras un cadeau.

Bonne soirée à toi ! Cordialement. Roland.

Pachyra : Juste ! Le jugement doit être observé, comme la pensée ! Bonne soirée.


Dernière édition par *Roland* le Mer 17 Déc 2014, 18:02, édité 1 fois (Raison : Pachyra ...)
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Pachyra le Mer 17 Déc 2014, 18:25

Roland : Tu me dis "rester face aux pensées sans les juger". Cela ressemble un exercice, si j'interprète mal. Et je pense comprendre ou tu veux en venir. Cela dit, j'aimerai rajouter une chose concernant se que tu conseil, à savoir le fait de voir sans juger.

Puisque nous traitons ici des erreurs sur le chemin, j'aimerai commenter quelque chose.

Le risque pour une personne pouvant mal interpréter "observer sans juger" ne serait-il pas qu'il lutte pour ne pas juger? Imaginons que je sais que la clé est de ne pas juger mes émotions et mes pensée alors que j'ai pour habitude de le faire, ne vais-je pas faire naitre un observateur en lutte contre le jugement. Autrement dit, ne vais-je pas faire émerger une seconde forme de lutte?
Je crois voir ou tu veux en venir quand tu dis "ne pas lutter contre la penser".
Si je lutte contre la pensée, c'est que je suis identifié au lutteur. Si je cherche à ne pas lutter, je suis identifié à celui qui cherche à ne pas lutter, se qui est une forme de conflit contre le jugement. Le fameux conflit entre observateur et observé.
Je pense que peut être, une personne qui s'entraine à ne pas juger peut ressentir à force de persévérance une certaine détente mais pour le moment, à mes yeux, si l'on comprend mal le sens de tout ca, on risque une nouvelle fois de lutter contre soi, de souffrir.
Par contre si l'on prend conscience de nos jugement et de la manière dont on juge ses jugement (et ainsi de suite), alors les émotions et pensées s'estompent très rapidement sur le cou, en tout cas, puisque cet égo qui est vu, n'est pas soutenu.

Ce que je te dis te parait-il juste?

Qu'en pense les gens du forum?

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Chenrezig le Mer 17 Déc 2014, 20:28

*Roland* a écrit:
Ton propos est, pour moi, tellement le fruit de tes projections et de tes interprétations personnelles, que je ne vois aucune nécessité d'y répondre.

Le fruit de mes projections ? Lol ! Very Happy
Attention, tu es sous le feu des projecteurs !
J'espère que tu ne seras pas ébloui par tant de lumière...

Bon allez, j'arrête là.
Bisous
I love you
avatar
Chenrezig
Grand électron
Grand électron

Messages : 102
Date d'inscription : 30/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par *Roland* le Mer 17 Déc 2014, 20:44

A Pachyra :

Oui, c'est le risque !

Et ce n'est pas "la" clef. C'est une clef, à un moment donné de la pratique et du cheminement ... Il y en a plein d'autres à découvrir et à utiliser au bon moment, de la bonne manière !

Le jugement est une pensée ... Le "piège" est de refuser cette pensée : "Non pas de jugement" ou "non, pas cette pensée". La "sortie" du piège, est l'observation : "oui, je juge. Point.", "oui, cette pensée est là. jugeante, pas jugeante ... et alors ?"

Il y a eu des moments, où je tournais en rond. J'essayais de simplement d'observer, mais il y avait un jugement, puis un jugement sur le jugement ou sur le fait de juger, et quelque part ... J'avais toujours tort, j'étais le mauvais ! De juger, de ne pas juger, de juger le jugement, de me juger moi, de ne pas comprendre, de ne pas y arriver, de ne pas dormir, et que demain je serai crevé, et que je suis le roi des c...., etc.  ... !
Mais à force d'observer cela, ce cercle de pensées, le sentiment/les sentiments, les peurs, les attentes, etc. qui sont derrière, se manifestent, et une sorte d'énergie émerge, par moment, et aussi une conscience plus profonde ... qui font que les sentiments reconnus et acceptés, donnent une détente, qui fait que le cercle vicieux des pensées jugeantes s'arrête, lâche ...

Mais parfois on peut être au bout du rouleau, n'en plus pouvoir, ne plus savoir quoi, comment faire ... Et c'est souvent là, que la porte s'ouvre !

Oui, il y a la théorie, une connaissance ... mais passer à la pratique, concrète, quand on est en difficulté, que rien ne va comme on le voudrait, que l'on ne comprend plus rien, ou que l'on ne sait plus quoi faire ... que l'on a fait tout ce que l'on a pu, sans que cela, apparemment ait rien donné ... Là, quand tu vis des trucs pareils, et que tu t'en sors, parce que tu persévères, et que tu découvres des trucs que tu n'aurais jamais compris/vu autrement ...
Là, ta connaissance théorique, elle s'incarne ! Là, elle devient du béton armé, que rien, ni personne ne peut et pourra contester, en tout cas dans ton esprit et ta conscience ...

Il y a tant de bavardages, des gens qui croient avoir compris ... mais leur connaissance n'a pas affronté l'épreuve, l'impasse, le point de rupture ...

Bonne soirée !
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par *Roland* le Mer 17 Déc 2014, 20:52

Chenrezig a écrit:Attention, tu es sous le feu des projecteurs !
J'espère que tu ne seras pas ébloui par tant de lumière...
Ça fait un moment que "je suis cerné", que certains "projecteurs" sont braqués sur moi !
J'y vois strictement rien ! Mais finalement, c'est rigolo ! Je découvre que j'ai pas besoin de voir : je sens, et ressens, et cela suffit : cela guide, cela éclaire, cela donne sens, cela fait évoluer le réel ! Trop drôle ... trop cool !

Bonne soirée !
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Invité le Mer 17 Déc 2014, 21:10

Et après s'être dépouillé de l'égo, du mental, de la personnalité et de l'identification, que reste-t-il ? Nos vêtements ? mdr

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Pachyra le Mer 17 Déc 2014, 22:58

Merci pour ta réponse Roland. J'appréhende la chose d'un œil un peu plus neuf depuis quelques jours, après nos nombreux échanges.

Dommage qu'il y ai une tension sur se forum. La situation est délicate. Y a t'il une chose qui pourrai changer tout ca?
Je pose la question à tout hasard. Dans l'espoir, au cas ou ....En espérant ne pas envenimer le problème...  Neutral
Peut-être que les gens qui ont du mal à discuter entre eux pourraient tout simplement s'ignorer? Ca pourrait-être une solution assez saine pour commencer! Non?
Je ne suis pas en train de dire qu'il faut faire la paix ou discuter car peut être y a t'il des gens qui ne veulent pas le faire. Je comprendrai.
Je ne suis pas mêler à cette histoire, mais en tant que participant à se forum cette situation m'ennuie. Je n'ai pas envie de me la jouer "mec qui fait le tampon" non plus, je ne cherche aucune gratitude la dedans, je m'en fous.
Mais peut être que simplement s'ignorer (si la discussion n'est plus possible) serait une solution, du moins, pour commencer.

En tout cas, j'aurai essayé.... Embarassed

Bonne soirée

Bisous les loulous...

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Nelly1 le Jeu 18 Déc 2014, 01:43

Selon moi l'erreur est de croire à l'erreur car tout est bénédiction et orcherstrer par la puissance divine selon un plan bien défini par notre soi supérieur pour nous ramener à la source de toute vie.
avatar
Nelly1
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 851
Date d'inscription : 15/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par *Roland* le Jeu 18 Déc 2014, 05:09

La question de Ronin vaut d'être posée !

Que "reste"-t-il, quand on s'est dé-identifié de tout, et que l'on est même au-delà (dé-identifié) des notions d'identification/dé-identification ?

Quand on va au bout de l'apparence du "rien", on débouche sur l'apparence du "tout" !

On bascule alors, on est "en présence", en conscience de, l'informel qui fonde toute les formes, l'atman, la vacuité, la substance/essence du Tao, le potentiel (ce qui n'est rien de défini, mais contient tout "en germe") infini et illimité du réel, en terme orientaux.

En terme occidental, on découvre : il y a/"je suis" étincelle de lumière/feu, dans l'éternel et infini océan de lumière/feu, qu'est "le divin" ...
"lumière/feu" étant une analogie, qui n'a de sens, qui ne renvoie à une notion personnelle, que quand on vit l'expérience, que quand on est en contact avec ce niveau de réalité de l'Univers, en nous.

Les vêtements sont une très bonne réponse aussi ! Symboliquement, c'est l'apparence que se donne une personne, réellement, c'est une expression comme une autre, de l'informel manifestant la forme ... Quand on est même dépouillé de la notion de notre "corps nu", et de l'innocence originelle, qu'il représente symboliquement, ne reste qu'une apparence (les vêtements) qui tombe par terre, mais qui est aussi une manifestation ordinaire du divin ! bom  Basketball  

Un peu comme ces êtres, dont l'élévation spirituelle est telle, qu'à leur mort leur corps disparaît, et ne reste que les cheveux et les ongles ! Expression ultime que le corps n'est qu'un vêtement ! Wink

Quand on prend conscience que l'on est rien de ce que l'on croit être, alors on découvre la plénitude/vacuité qui est la nature de notre être (et non pas "moi" !) !
Et c'est une joie infinie ... qui se teinte parfois d'un peu de tristesse, de ne pas pouvoir partager directement cela avec les autres !

Nelly : ce que tu écris est juste ... sur un certain plan, mais est hors-sujet, selon moi, sur ce fil de discussion ! Bien que ma réponse à Ronin, soit un exemple d'un plan de perception/vie où il n'y a plus d'erreur possible, juste, toujours et encore, la JOIE !

Very Happy

Pour répondre à ton propos  Wink  :
L'erreur est de ne pas reconnaître nos erreurs (nos limitations, nos inconsciences, nos mal-êtres) ... si l'on ne reconnaît pas nos erreurs (ces erreurs là que je cite), on ne peut pas découvrir qu'il n'y a aucune erreur possible, qu'il n'y en a jamais eu, qu'il n'y en aura jamais, et que tout est toujours, a toujours été, sera toujours ... juste !
L'erreur qu'il y a dans ton propos, est juste une question de "timing", de public visé (de son niveau de conscience/perception), et de cadre de discussion. Selon moi  chinois  !

Bonne journée à tous ! Et merci de vos merveilleuses contributions !

Chaleureusement. Roland.

PS, Pour Nelly :
Et selon moi !
Étant d'essence divine (comme chacun), "je" (l'être que je suis) fais parti de l'orchestre Divin, donc "je" est aussi celui qui orchestre !
A mes yeux aussi, le "soi supérieur" est illusion, puisque le "soi inférieur" (le moi) est en lui-même une illusion, qui crée des "soi supérieur", inférieur, des "autres", tout aussi illusoires, des problèmes, des complications, des bonheurs, des conditions, des erreurs, etc ... tout cela également illusoire !
Il n'y a pas non plus de "plan" bien défini, puisque ce qui se passe est constamment créé à l'instant présent, par les nécessités et la réalité de la totalité du Tout divin ... Quand à être "ramener à la source de toute vie" ... nous y sommes déjà ! Sauf que étant dans notre "soi inférieur" et croyant (pas moi !) en un "soi supérieur", nos croyances nous empêche de le reconnaître !
Tout ces concepts que tu utilises, sont, pour moi, des "erreurs", qui te sont néanmoins utiles, et sans doute nécessaires à l'étape actuelle de ta compréhension et de ton cheminement ! Pour toi, ils sont "vérité", ils sont "justes", pour moi, "erreur" ! Et les deux, mon point de vue et le tien, sont "vrai" ! N'est-ce pas étonnant ?  Wink

Tout cela, pour exprimer ma manière de percevoir les choses, qui est aussi respectable que la tienne, et inversement ... Et pour dire aussi la différence qu'il peut y avoir entre nous, même si, sur certains points, nous sommes d'accord ! Smile


Dernière édition par *Roland* le Jeu 18 Déc 2014, 07:58, édité 2 fois (Raison : PS à Nelly ...)
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Chenrezig le Jeu 18 Déc 2014, 10:27

Merci Roland, c'est un plaisir de te lire quand tu sais t'adapter a ton lectorat, avec douceur Wink

Une question me vient : saurais-tu comment, en pratique, basculer dans l'atman, la la vacuité , substance/essence du Tao ?

Belle journée
avatar
Chenrezig
Grand électron
Grand électron

Messages : 102
Date d'inscription : 30/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Pléiade le Jeu 18 Déc 2014, 13:50

Ronin a écrit:Et après s'être dépouillé de l'égo, du mental, de la personnalité et de l'identification, que reste-t-il ? Nos vêtements ? mdr

Cela soulève une question que je me pose, qu'est ce qui fait notre singularité lorsque nous avons "tout enlevé" ?
Ou reste t-il une singularité au bout du chemin ?

_________________
"Celui qui, après avoir été négligent, devient vigilant, illumine la terre comme la lune émergeant des nuées."  (Bouddha)

"Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'Homme, mais pas assez pour assouvir son avidité". (Gandhi)
avatar
Pléiade
Grand électron
Grand électron

Messages : 101
Date d'inscription : 18/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Invité le Jeu 18 Déc 2014, 14:11

Pléiade a écrit:
Ronin a écrit:Et après s'être dépouillé de l'égo, du mental, de la personnalité et de l'identification, que reste-t-il ? Nos vêtements ? mdr

Cela soulève une question que je me pose, qu'est ce qui fait notre singularité lorsque nous avons "tout enlevé" ?
Ou reste t-il une singularité au bout du chemin ?

Tu as tout à fait compris ce que je souhaitais exprimer, Pleiade. Que reste-t-il de ce nous sommes si tout doit (ou devrait) être dépouillé ? Pourquoi parler d'illusion concernant ces deux facettes de ce "Moi" ?

Cela a commencé avec l'égo, puis le mental, la personnalité. Quelle en est la finalité ? J'y vois là une forme de transformation "zombiesque" spirituelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Chenrezig le Jeu 18 Déc 2014, 14:41

D'après ma compréhension et une part de mon vécu, le dépouillement total est très dur a saisir pour nos personnalités/egos/mentals humains.
Les mots trouvent ici leur limite.
Seule l'expérience peut éclairer la compréhension... D'où ma question sur la mise en pratique de la vacuité.
Il me semble qu'il est nécessaire de méditer sur la mort, et l'impermanence de toute chose, pour appréhender ces notions.
Nous ne sommes rien ... Et nous pouvons être tout. Smile

L'amour est une piste. Mais dans ce contexte il n'est qu'un mot...
avatar
Chenrezig
Grand électron
Grand électron

Messages : 102
Date d'inscription : 30/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Hinde le Jeu 18 Déc 2014, 14:55

[mod]Cette conversation est très instructive et constructive. Merci pour vos contributions flower [/mod]
avatar
Hinde
Ange Gardien/Modo
Ange Gardien/Modo

Messages : 614
Date d'inscription : 16/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par *Roland* le Jeu 18 Déc 2014, 18:18

Chenrezig ...
Je ne parle que de cela (de la réponse à ta question), sous différents angles ...
En fonction de mes interlocuteurs, de leur manière d'aborder la vie, du point où je les sens ...
Il n'y a pas de bouton on/off pour cela, en tout cas.
Il n'y a qu'un "chemin de conscience", qui s'appuie sur de la pratique, (attention, méditation, réflexion, connaissance psychologique de soi, honnêteté, ...), rien aussi qui n'ait déjà été formulé ou proposé avant, par les traditions spirituelles ...

Le chemin, la réponse à ta question, commence ici et maintenant, à partir de ta réalité de l'instant, de ta question, ou du pourquoi de ta question. Celle-ci traduit évidemment un manque, une incomplétude, une attente ... qui est le propre de tout être humain non-réalisé ... C'est en accueillant sereinement, mais avec exigence, cette attente et cette soif que l'on porte en soi, et aussi tous les aspects de notre vérité personnelle, que l'on fait un pas, tout petit, mais un pas, vers l'atman, le divin ... Et au final, à coups de millier de pas, instant après instant, un jour, tu arrives au bout du chemin.

Ronin et Pliéade ...

C'est exactement l'inverse : Quand une personne est en contact avec son être, qu'elle l'exprime, elle exprime aussi une identité inaliénable, une vérité et une spécificité personnelle, liée à sa nature profonde, qui est, pour chacun, fondamentalement et naturellement unique, et liée à son histoire, le chemin tout aussi unique, par lequel elle est venue à la conscience de sa vérité personnelle ...
Par contre, tous les masques de l'ego, les fonctionnements du mental, sont de la "copie", du fac-similé, le résultat de conditionnements, par les autres et par la vie ... Tant que l'on défend l'ego, que l'on est pris dans les pièges du mental, on se met à l'écart de notre vérité et individualité profonde (même s'ils sont aussi une expression de cette individualité, mais "masquée" et qu'il faut "démasquer" !) ... et forcément, on se sent en insécurité, parce que l'on sent, à un niveau ou à un autre, que l'on "n'est pas vraiment soi" ...
Chenrezig a écrit:Nous ne sommes rien ... Et nous pouvons être tout.
L'ego, et les pièges du mental ne sont "rien", notre être est tout.
Nous sommes tout, et nous le sommes de manière totalement unique, nous avons une individualité unique, une manière d'être en conscience, une présence au monde totalement unique. Mais quand nous tournons en rond dans la répétition mental, la répétition des conditionnements, des peurs et des désirs qui conditionnent la satisfaction et la protection de notre ego, nous ne sommes "rien", rien d'existant, de solide, et nous sommes, quoique nous en pensions, semblables, et semblablement prisonniers, à ceux qui vivent les mêmes stéréotypes, avec des peurs et des désirs semblables, et idiotement, concurrents ...
"Individualité" (par le fait même d'être, une unicité absolue se manifeste à travers ce que tu es) est différent de "personnalité" (personna : le masque). La personnalité est utile, et nécessaire ... mais toxique et maltraitante de l'être, si c'est elle qui commande, et non l'individualité, c'est-à-dire les caractéristiques et nécessités profondes et inaliénables de l'être.

Merci de vos réflexions ! Bonne soirée.
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Nelly1 le Jeu 18 Déc 2014, 19:17

*Roland* a écrit:La question de Ronin vaut d'être posée !

Que "reste"-t-il, quand on s'est dé-identifié de tout, et que l'on est même au-delà (dé-identifié) des notions d'identification/dé-identification ?

Quand on va au bout de l'apparence du "rien", on débouche sur l'apparence du "tout" !

On bascule alors, on est "en présence", en conscience de, l'informel qui fonde toute les formes, l'atman, la vacuité, la substance/essence du Tao, le potentiel (ce qui n'est rien de défini, mais contient tout "en germe") infini et illimité du réel, en terme orientaux.

En terme occidental, on découvre : il y a/"je suis" étincelle de lumière/feu, dans l'éternel et infini océan de lumière/feu, qu'est "le divin" ...
"lumière/feu" étant une analogie, qui n'a de sens, qui ne renvoie à une notion personnelle, que quand on vit l'expérience, que quand on est en contact avec ce niveau de réalité de l'Univers, en nous.

Les vêtements sont une très bonne réponse aussi ! Symboliquement, c'est l'apparence que se donne une personne, réellement, c'est une expression comme une autre, de l'informel manifestant la forme ... Quand on est même dépouillé de la notion de notre "corps nu", et de l'innocence originelle, qu'il représente symboliquement, ne reste qu'une apparence (les vêtements) qui tombe par terre, mais qui est aussi une manifestation ordinaire du divin ! bom  Basketball  

Un peu comme ces êtres, dont l'élévation spirituelle est telle, qu'à leur mort leur corps disparaît, et ne reste que les cheveux et les ongles ! Expression ultime que le corps n'est qu'un vêtement ! Wink

Quand on prend conscience que l'on est rien de ce que l'on croit être, alors on découvre la plénitude/vacuité qui est la nature de notre être (et non pas "moi" !) !
Et c'est une joie infinie ... qui se teinte parfois d'un peu de tristesse, de ne pas pouvoir partager directement cela avec les autres !

Nelly : ce que tu écris est juste ... sur un certain plan, mais est hors-sujet, selon moi, sur ce fil de discussion ! Bien que ma réponse à Ronin, soit un exemple d'un plan de perception/vie où il n'y a plus d'erreur possible, juste, toujours et encore, la JOIE !

Very Happy

Pour répondre à ton propos  Wink  :
L'erreur est de ne pas reconnaître nos erreurs (nos limitations, nos inconsciences, nos mal-êtres) ... si l'on ne reconnaît pas nos erreurs (ces erreurs là que je cite), on ne peut pas découvrir qu'il n'y a aucune erreur possible, qu'il n'y en a jamais eu, qu'il n'y en aura jamais, et que tout est toujours, a toujours été, sera toujours ... juste !
L'erreur qu'il y a dans ton propos, est juste une question de "timing", de public visé (de son niveau de conscience/perception), et de cadre de discussion. Selon moi  chinois  !

Bonne journée à tous ! Et merci de vos merveilleuses contributions !

Chaleureusement. Roland.

PS, Pour Nelly :
Et selon moi !
Étant d'essence divine (comme chacun), "je" (l'être que je suis) fais parti de l'orchestre Divin, donc "je" est aussi celui qui orchestre !
A mes yeux aussi, le "soi supérieur" est illusion, puisque le "soi inférieur" (le moi) est en lui-même une illusion, qui crée des "soi supérieur", inférieur, des "autres", tout aussi illusoires, des problèmes, des complications, des bonheurs, des conditions, des erreurs, etc ... tout cela également illusoire !
Il n'y a pas non plus de "plan" bien défini, puisque ce qui se passe est constamment créé à l'instant présent, par les nécessités et la réalité de la totalité du Tout divin ... Quand à être "ramener à la source de toute vie" ... nous y sommes déjà ! Sauf que étant dans notre "soi inférieur" et croyant (pas moi !) en un "soi supérieur", nos croyances nous empêche de le reconnaître !
Tout ces concepts que tu utilises, sont, pour moi, des "erreurs", qui te sont néanmoins utiles, et sans doute nécessaires à l'étape actuelle de ta compréhension et de ton cheminement ! Pour toi, ils sont "vérité", ils sont "justes", pour moi, "erreur" ! Et les deux, mon point de vue et le tien, sont "vrai" ! N'est-ce pas étonnant ?  Wink

Tout cela, pour exprimer ma manière de percevoir les choses, qui est aussi respectable que la tienne, et inversement ... Et pour dire aussi la différence qu'il peut y avoir entre nous, même si, sur certains points, nous sommes d'accord ! Smile
En conscience d'être, on peut déjà à l'avance savoir par transparence le déroulement et le pourquoi d'une situation qui s'annonce car déjà créer. Dans l'unité de conscience tout est dévoiler, c'est pour cela que en ces temps il y beaucoup de turbulences au niveau de l'égo, car chacun commence à voir clair et on ne peut plus manipuler ou contrôler son voisin sans en subir les conséquences. Plur rien ne restera cacher sur le tapis, car il n'y a plus de tapis. Je ne cesse de le voir dans ma famille et environnement, beaucoup de volcans en éruption qui crache de la lave.


Dernière édition par Nelly1 le Jeu 18 Déc 2014, 20:46, édité 1 fois
avatar
Nelly1
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 851
Date d'inscription : 15/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Nelly1 le Jeu 18 Déc 2014, 19:31

C'est très difficile de faire une synthèse parfaitement conforme au niveau du mental, car la vérité peut prendre plusieurs formes selon notre compréhension de l'instant.
avatar
Nelly1
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 851
Date d'inscription : 15/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Nelly1 le Jeu 18 Déc 2014, 20:01

Quand je reçois un message en unité, nous sommes tous interconnectés au niveau de l'Esprit et nous sommes un, dans cette communion il n'y plus du tout d'individualité, égo ou autre chose, car c'est au-delà de la conscience et en cet fin de cycle plusieurs en font l'expérience et vous diront tous la même chose plus on se pose de questions et plus cela nous éloigne de l'unité.
avatar
Nelly1
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 851
Date d'inscription : 15/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par *Roland* le Jeu 18 Déc 2014, 21:11

Suite pour Chenrezig :
Chenrezig a écrit:D'après ma compréhension et une part de mon vécu, le dépouillement total est très dur a saisir pour nos personnalités/egos/mentals humains.
Pour moi, la notion même de "dépouillement total", dans la perspective d'un cheminement spirituel, est fondamentalement une erreur.
Reflet peut-être d'interprétations erronées de textes spirituels qui n'ont pas été compris dans leur contexte, et d'une application à un contexte psychologique et spirituel différent de celui d'origine.
Le Bouddha a d'ailleurs connu une période d'ascétisme intense (dépouillement total !), avant de se rendre compte de son erreur, de connaître l'éveil, et de formuler la "voie du milieu" !

Si quelque chose relève de notre nature profonde, alors elle se révélera, et/ou nous ne pourrons nous en séparer. Si quelque chose ne relève pas de notre nature profonde, alors la simple observation/prise de conscience de ce qu'elle est vraiment, entraînera de fait son abandon, son détachement de ce que nous sommes authentiquement.
Croire que l'on peut cheminer par une forme de coercition, de violence contre soi-même, ou d'exigences irréalistes en regard de notre réalité humaine, en s'imposant des diktats, même spirituels, est une erreur, et une impasse.

Oui, l'amour est la clef, et n'est pas qu'un simple mot. Une démarche de conscience dans un esprit accusatoire, ou de jugement de soi, ou de ce qui est éprouvé, crée énormément de mal-être, et n'amène aucune réelle progression ... Je le sais par expérience !
S'il n'est qu'un simple mot, alors il faut se questionner, comprendre pourquoi et comment cela est ainsi, découvrir ou, et comment, il peut émerger, au cœur de notre être et de notre pratique. C'est fondamentalement nécessaire.
Sinon, toutes les découvertes et compréhensions qui viendront à nous, seront sources de nouvelles blessures et de nouveaux mal-êtres.

C'est mon point de vue, et le fruit de l'expérience ! (Mais on peut guérir de cela (du manque d'amour, et des blessures provoquées/aggravées par lui) !)

Amicalement. Roland.

Bonjour Nelly,

Je suis obligé de te dire, que tes propos sont, à mes yeux, confus, alambiqués, et qu'ils n'ont rien à voir avec ce dont nous parlons.

Je n'ai pas pour objectif, et cela me semble inutile, de continuer à reprendre tes propos points par point, pour en démêler le sens et les erreurs ... d'autant que tu sembles incapable de prendre en compte, et de répondre directement à la moindre des phrase que j'ai écrites en réponse à tes mots.

Peut-être pourrais tu créer un autre fil de discussion pour exprimer ce que tu tentes de formuler, dans de meilleures conditions ?

J'espère amicalement que tu tiendras compte de mon propos, et que tu trouveras des interlocuteurs intéressés à discuter avec toi de tes ressentis et de tes expériences. Ici, sur ce fil, pour moi, cela n'est pas possible.

Cordialement. Roland.
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Nelly1 le Jeu 18 Déc 2014, 21:35

Roland j'ai répondu à tes questions, même si cela peut te sembler ambiguë pour l'instant.
avatar
Nelly1
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 851
Date d'inscription : 15/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par *Roland* le Jeu 18 Déc 2014, 21:54

Bonjour Nelly,

C'est ce que tu penses et crois, ce dont tu es convaincue, et je le respecte. Mais, à mes yeux, tu parles de ressentis personnels, sans lien avec le fil de discussion, et sans lien avec mes observations. Donc, malgré tes efforts et ta sincérité, même si tu as écrit une réponse ... je ne l'a reçois pas, car ce n'en est pas une à mes yeux ! Désolé ! Smile

Merci de tes efforts pour exprimer ta compréhension, ta vision des choses, et répondre, à ta façon, sincèrement, et aussi justement que possible, à mes propos et à ce fil !

Amicalement. Roland.
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Nelly1 le Jeu 18 Déc 2014, 22:04

*Roland* a écrit:Bonjour Nelly,

C'est ce que tu penses et crois, ce dont tu es convaincue, et je le respecte. Mais, à mes yeux, tu parles de ressentis personnels, sans lien avec le fil de discussion, et sans lien avec mes observations. Donc, malgré tes efforts et ta sincérité, même si tu as écrit une réponse ... je ne l'a reçois pas, car ce n'en est pas une à mes yeux ! Désolé ! Smile

Merci de tes efforts pour exprimer ta compréhension, ta vision des choses, et répondre, à ta façon, sincèrement, et aussi justement que possible, à mes propos et à ce fil !

Amicalement. Roland.
merci2  de ton respect.
avatar
Nelly1
Électron Libre
Électron Libre

Messages : 851
Date d'inscription : 15/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Mélia le Jeu 18 Déc 2014, 22:13

Ah, c'est beaucoup plus apaisant de voir ce genre de conversation Wink
avatar
Mélia
Bébé électron
Bébé électron

Messages : 17
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par *Roland* le Jeu 18 Déc 2014, 22:23

De rien Nelly !
J'ai compris, grâce à tous ici, quelque chose d'important dans ma manière de communiquer ...

Merci à toi, et à toux ceux qui ont participé à ce fil de discussion.soleil1

Cordialement. Bonne soirée à tous. Roland.
avatar
*Roland*
Grand électron
Grand électron

Messages : 121
Date d'inscription : 03/11/2014
Localisation : Les pieds sur Terre, la tête dans le Ciel !

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Pachyra le Jeu 18 Déc 2014, 23:19

pingiun2

soleil1

fleurcoeur

Ce sera mes seuls paroles se soir.

_________________
"Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade" – J.Krishnamurti-
avatar
Pachyra
Électron
Électron

Messages : 216
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des erreurs sur le chemin ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum