Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La vérité sort de la bouche des enfants - Victoria Grant
Mar 11 Sep 2018, 13:01 par Foudre

» Le lobby israélien veut faire interdire Dieudonné à Hong Kong
Jeu 30 Aoû 2018, 16:27 par Foudre

» Laura Marie
Mer 29 Aoû 2018, 11:46 par Foudre

» Cercle de Prières international de Sylvain Didelot
Jeu 12 Juil 2018, 15:39 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Jeu 12 Juil 2018, 15:24 par Foudre

» La "liberté" d'informer en danger
Sam 09 Juin 2018, 20:29 par Foudre

» Dédollarisation des transactions pétrolières: la cause d’une possible guerre USA-Iran?
Mer 23 Mai 2018, 17:42 par Foudre

» Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe
Mar 22 Mai 2018, 19:59 par Foudre

» Le véritable crime de Robespierre : avoir défié la toute-puissance des riches
Dim 20 Mai 2018, 17:27 par Foudre

» Le Pape a révélé que la Franc-maçonnerie est du Satanisme
Ven 27 Avr 2018, 16:50 par Foudre

» De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique…
Mar 24 Avr 2018, 10:45 par Foudre

» Lulumineuse
Sam 21 Avr 2018, 18:19 par Foudre

» Laisser briller ou éclairer ?
Sam 21 Avr 2018, 15:08 par Foudre

» L'esclavage moderne par la dette…
Mar 17 Avr 2018, 21:16 par Foudre

» L’ENORME intervention de la Syrie à l’ONU après l’attaque du 14/04/18 ( à voir ! pas vu à la TV)
Lun 16 Avr 2018, 09:47 par Foudre

» Le grand secret de la guerre en Syrie, révélé par un expert syrien
Dim 15 Avr 2018, 10:54 par Foudre

» La réalité du conflit syrien face à Bourdin, par une experte en géopolitique ! (12/04/18)
Jeu 12 Avr 2018, 21:38 par Foudre

» Pourquoi tout va s'effondrer
Mer 28 Mar 2018, 19:42 par Foudre

» Carcassonne / Trèbes: Des acteurs des attentats sont liés à des politiques et à la franc-maçonnerie...
Mer 28 Mar 2018, 19:25 par Foudre

» Message des Pléiadiens ALCYON PLEIADES
Mar 27 Mar 2018, 23:19 par Foudre

»  Ce qu'ils voudraient nous cacher ;-)
Mar 27 Mar 2018, 22:01 par Foudre

» Grand messe médiatique des Enfoirés ou invitation au satanisme ?
Ven 23 Mar 2018, 10:12 par Foudre

» Gabrielle Isis
Mar 20 Mar 2018, 12:17 par Foudre

» Un pas de coté pour changer le monde - Marc DE BONI
Mer 14 Mar 2018, 19:39 par Foudre

» Cash investigation - Les vendeurs de maladies / intégrale
Mer 07 Mar 2018, 12:48 par Foudre

» Christian Tal Schaller
Lun 26 Fév 2018, 14:10 par Foudre

» Idriss Aberkane
Lun 26 Fév 2018, 14:03 par Foudre

» Analyse d'eau, de sang et de filaments prouvant la contamination
Sam 17 Fév 2018, 15:59 par Foudre

» Buzyn promet plus de moyens pour la psychiatrie ???
Sam 27 Jan 2018, 19:57 par Foudre

» Joël Ducatillon
Jeu 18 Jan 2018, 23:00 par Foudre


N'est pas instructeur spirituel qui veut !

Aller en bas

N'est pas instructeur spirituel qui veut !

Message par Foudre le Lun 09 Nov 2015, 12:39


Combien de personnes croient agir conformément au bien qu’elles comprennent et qu’elles aiment. En réalité, elles font exactement le contraire, mais impossible de le leur faire admettre. Pourquoi ? Parce qu’elles s’imaginent qu’il suffit d’accepter mentalement un idéal et de souhaiter le réaliser pour y parvenir. Eh bien non, malheureusement non, c’est même là que commence la partie la plus difficile. Voilà pourquoi une des premières qualités du disciple est la lucidité

Et savez-vous que c’est le diable qui pousse souvent les êtres au repentir pour qu’ils continuent de mieux en mieux dans la voie de l’erreur avec des forces fraîches, une ardeur renouvelée ? Eh non, bien sûr, vous ne le savez pas. En regrettant, en pleurant, on renforce le désir de l’autre côté ; c’est comme si, dans ces larmes et ces regrets, les désirs puisaient des forces pour se déchaîner à nouveau. Eh oui, c’est cela la nature humaine, et celui qui ne connaît pas ses détours et ses pièges continue à commettre des erreurs.

Il est préférable de bien se conduire, mais mal se conduire n’est pas encore le plus grave. Le plus grave est de ne pas en être conscient. Celui qui est incapable de voir qu’il a mal agit finit par être pris dans des contradictions inextricables. Il rencontre des échecs, il est rejeté par les autres et il ne comprend pas pourquoi ; il se croyait irréprochable, il était convaincu que les autres l’approuveraient, l’admireraient même. Il est troublé parce qui lui arrive, il s’imagine que le monde entier se ligue contre lui, ce qui influence très négativement ses pensées et ses sentiments ; il se révolte et dans cette révolte, il perd sa lumière et il perd son amour. Tout cela parce qu’il refuse d’admettre qu’il n’a pas réussi à faire le travail dans le troisième plan ; la réalisation.

Il est presque inutile de s’engager dans la vie spirituelle tant qu’on n’a pas compris à quel point la nature inférieure de l’homme est coriace et combien le travail à entreprendre sur elle demande de vigilance, d’humilité, d’abnégation. Parce qu’elles ont trouvé un enseignement spirituel, beaucoup trop de personnes croient qu’elles vont rapidement se transformer ; Eh non, la maîtrise de la vie psychique est tellement plus difficile qu’elles ne l’imaginent. Il existe bien dans chaque être humain cette capacité de renouvellement, de régénération, de divinisation, mais c’est un processus très lent, et ce que chacun peut réaliser dans cette existence dépend du travail déjà commencé dans les incarnations antérieures.

Pour celui qui n’a pas conscience des difficultés qu’on rencontre inévitablement dans la vie spirituelle, il est impossible de progresser, et il  est encore plus impossible d’aider les autres ; devant le peu de résultats il se découragera très vite. Un instructeur, un guide spirituel explique, répète, il a l’impression d’être compris ; mais voilà que ceux qui disent le suivre font exactement le contraire de ce qu’ils semblaient avoir compris. Avec le temps, comment ne pas être fatigué, découragé et même irrité ? Or, la qualité d’un instructeur, c’est la stabilité, la patience, l’indulgence.

Cette stabilité, cette patience et cette indulgence tellement indispensables, c’est le soleil qui en donne l’exemple. Donc, comme le soleil, un guide spirituel doit donner sa lumière, et ensuite ceux qu’il a éclairés font ce qu’ils peuvent…. Chaque jour je regarde le soleil et je vois qu’il ne s’indigne pas, qu’il ne s’obscurcit pas, qu’l ne se décourage pas sous prétexte que les humains ne savent pas apprécier et utiliser sa lumière. Alors, je me dis que, moi non plus, je ne dois ni m’indigner, ni me décourager, ni m’obscurcir.

Je n’ai pas besoin qu’on m’explique combien il est difficile d’aider les humains à s’améliorer. Même quand ils se disent ses disciples, souvent ils croient mieux savoir que leur Maître ce qui est bon pour eu. Ils veulent faire leurs expériences et ils les font. Quelque temps après, quand ils ont été bien malmenés et déçus par la vie, enfin ils comprennent. A ce moment-là, ils veulent faire profiter les autres de ce savoir nouvellement acquis, mais pourquoi les autres les écouteraient-ils ? Eux aussi veulent faire leurs expériences. Et voilà pourquoi la sagesse que les uns ont gagnée au prix de tant d’efforts profite si rarement aux autres.

Il faut que les humains aient été bien piqués et bien mordus par la vie pour admettre que les sages disent vrai. Les voilà donc à leur tour devenus sages ; mais ils ne sont pas nombreux ceux qui chercheront à bénéficier de leur sagesse. C’est pourquoi chaque nouvelle génération répète les erreurs de la précédente. C’est vrai pour les individus, et c’est vrai aussi pour les collectivités.

Qui veut vraiment tirer les leçons de l’histoire ?

Une lumière vous est donnée, elle éclaire votre chemin. Décidez-vous à marcher ; Jésus disait : « La lumière est encore pour peu de temps au milieu de vous ; marchez tant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point ». Cette lumière dont parle Jésus n’est évidemment pas celle du jour par opposition à l’obscurité de la nuit, elle représente les bonnes conditions intérieures et extérieures qui nous sont données pour progresser.

Quand elles sont plongées dans les difficultés et les épreuves, combien de personnes prennent soudains conscience de leur ignorance, de leur faiblesse et se disent : « Si j’avais su… » Elles auraient pu savoir, car toutes les conditions leur avaient été données à un certain moment pour apprendre, s’exercer, se renforcer ; mais elles ont négligé ces bonnes conditions ; la vie spirituelle demande des efforts, et d’autres activités, d’autres préoccupation leur paraissaient à ce moment-là plus importantes.

Et maintenant, c’est trop tard ? demanderez-vous.

Non, il n’est jamais trop tard, le chemin de la vie est long, infini, et d’autres conditions vous seront données dans cette existence ou dans une autre. Tâchez alors de ne pas les laisser passer, afin de ne pas avoir une fois de plus à vous dire ; si j’avais su… !

Omraam Mikhaël Aïvanhov

http://lapressegalactique.com/2015/11/07/nest-pas-instructeur-spirituel-qui-veut/

Tout simplement parfait ! Et ceci n'est pas une canalisation.

A lire et à relire autant de fois que nécessaire. maboul

_________________
"Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt." (Bouddha)

"Trois choses ne peuvent être cachées éternellement: le soleil, la Lune, et la Vérité  '' (Bouddha).

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." (Arthur Schopenhauer)

"Les hypocrites ont une image à protéger, les personnes sincères ne s'en soucient pas"

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites" (Friedrich Nietzsche)
avatar
Foudre
Administrateur
Administrateur

Messages : 4503
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Terre

http://bouger-la-vie.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum