Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Pétage de plombs en direct à la Ju'light
Aujourd'hui à 12:39 par Foudre

» Roger Waters (Pink Floyd) balance tout !
Hier à 11:45 par Foudre

» La Guerre secrète des illuminatis et de la Franc maçonnerie contre les peuples ( NWO )
Mar 15 Aoû 2017, 15:52 par Foudre

» Le scandale de la maladie de Lyme en France (Pétition Lyme sans frontières)
Mar 15 Aoû 2017, 15:18 par Foudre

» 11 septembre
Sam 05 Aoû 2017, 17:12 par Foudre

» L’initiation luciférienne
Ven 04 Aoû 2017, 20:30 par Foudre

» L’avancement
Jeu 03 Aoû 2017, 22:06 par Foudre

» Un discours magistral du député insoumis Bastien Lachaud sur l'oligarchie !
Mer 02 Aoû 2017, 23:21 par Foudre

» Loïc eveil conscience
Mer 02 Aoû 2017, 21:20 par Foudre

» Laura Marie
Lun 31 Juil 2017, 21:52 par Foudre

» Boris Cyrulnik - La mémoire traumatique
Mar 20 Juin 2017, 20:15 par Foudre

» Natacha Polony virée des médias ! On comprend pourquoi...
Mar 20 Juin 2017, 12:44 par Foudre

» Ce test vous dira ce que vous avez de caché dans le subconscient !
Dim 18 Juin 2017, 12:01 par Foudre

» Analyse des élections présidentielles 2017
Dim 18 Juin 2017, 00:15 par Foudre

» Attali : « Les élus n’ont plus de pouvoir et voici votre avenir » - Effrayant !
Sam 10 Juin 2017, 09:58 par Foudre

» Ramadan : 5 conseils pour jeûner sans danger et rester en forme ???
Dim 28 Mai 2017, 19:37 par Foudre

» La franc-maçonnerie est-elle une secte diabolique ? (Johan Livernette)
Mar 18 Avr 2017, 15:00 par Foudre

» Débarrassez-vous de la plaque dentaire et de la mauvaise haleine juste en utilisant un seul ingrédient purement naturel
Mar 11 Avr 2017, 15:44 par Foudre

» Laurent Dureau (7d12d.fr)
Lun 10 Avr 2017, 13:21 par Foudre

» Frappes US en Syrie : 34 des 59 missiles Tomahawk interceptés ?
Dim 09 Avr 2017, 23:37 par Foudre

» Un aperçu des énergies de l'année 2017
Dim 09 Avr 2017, 21:34 par Foudre

» Gabrielle Isis
Dim 09 Avr 2017, 21:33 par Foudre

» Le Daily Mail retire un article sur le plan US d’organiser une attaque chimique en Syrie
Ven 07 Avr 2017, 21:35 par Foudre

» L'Arnaque des Sondages : Les Vrais pour les Elites, les Truqués pour les Peuples
Jeu 06 Avr 2017, 13:04 par Foudre

» Philippe Pascot en sait trop...
Jeu 30 Mar 2017, 15:31 par Foudre

» Taux vibratoire: conséquences physiques du changement
Jeu 30 Mar 2017, 15:17 par Foudre

» Les 10 traits de caractères qui empoisonnent la vie des adultes surdoués
Mer 29 Mar 2017, 23:50 par Foudre

» On a appris à ces enfants à ouvrir leur troisième oeil et à lire avec les yeux bandés
Mer 29 Mar 2017, 21:27 par Foudre

» Pub satanique - décodage (FR) 2017
Sam 25 Mar 2017, 10:20 par Foudre

» Attentat Londres 22/03/2017 ???
Ven 24 Mar 2017, 19:46 par Foudre


La Bête Binaire de l’informatique: la magie des microprocesseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Bête Binaire de l’informatique: la magie des microprocesseurs

Message par Foudre le Mer 30 Nov 2016, 12:34

La Bête Binaire de l’informatique: la magie des microprocesseurs

Auteur: Pierre Rimbas

Je suis un étudiant en médecine, et je m’intéresse aux médecines alternatives du type homéopathie. J’ai travaillé pendant deux ans en tant que consultant médical pour une société informatique au Canada et aux Etats-Unis. L’introspection et la méditation sur l’objet de mon travail, l’ordinateur, ont ouvert ma conscience à une autre manière de voir la réalité de l’informatique.

Beaucoup de ces notions découvertes par intuition ont été confirmées ensuite par des textes que l’on m’a indiqués, par exemple ceux du Dr Rudolf STEINER (écrits en 1920) ou de Alice BAILEY (écrits dans les années 30).

Les USA sont à la racine et au centre du réseau informatique mondial.

Depuis les années 70, les représentants des nations indiennes commencent à relever la tête, après la terrible répression qu’ils ont subie. En discutant avec certains chefs de tribus amérindiennes (ils sont présents au Canada – et ils parlent très bien le français !), j’ai vu certaines de mes idées sur la destinée du continent nord-américain confirmées par leurs anciennes prophéties.

La culture informatique et médiatique est en passe de devenir le passage obligé de toute une génération.

Mais le réseau informatique mondial est « une prison pour ton esprit », comme le dit Morpheus à Neo dans le premier film Matrix.

Cette prison est construite par une intelligence non-humaine, absolument opposée au plan établi par la Fraternité de la Vie pour l’humanité. Où se trouvent les murs, les barreaux de cette prison, mais aussi la porte qui permet d’en sortir, et d’en sortir avant qu’il ne soit trop tard ? C’est ce que je voudrais montrer ici.

C’est quoi, cette boite noire sur mon bureau?

Un PC, ou « ordinateur personnel », ce n’est pas comme une machine à laver, une machine dont la fonction est clairement définie par ses concepteurs. Un ordinateur est une matrice vide, une machine conçue pour être programmée de l’extérieur, afin de remplir n’importe quelle fonction. PC veut dire ordinateur personnel. Ce terme a été inventé par les premiers fabricants d’ordinateurs destinés au public.

Au départ, les ordinateurs n’étaient pas plus destinés à une utilisation familiale que ne le serait un commutateur téléphonique ou une locomotive de train. Ils n’étaient pas non plus destinés à fonctionner avec des cristaux (les premiers marchaient avec des tubes à vide), ni même avec de l’électricité (on peut fort bien construire une machine à calculer programmable avec des rouages d’horlogerie).

Mais les forces qui maintiennent la planète dans son état d’emprisonnement savaient qu’à notre période de développement, c’est par l’électricité et l’électromagnétisme incorporées dans un cristal matériel qu’il est possible de contrôler la conscience.

Comme son nom l’indique, la finalité du « personal computer », et bien c’est de pénétrer la personnalité. Et comme la personnalité est quelque chose de très complexe, de mystérieux, avec de nombreux aspects invisibles, l’ordinateur est lui aussi devenu une machine complexe, ésotérique, et basée sur des concepts magiques.

Qu’y a-t-il donc dans cette grosse boite disgracieuse qui trône dans le salon et sur le bureau des enfants ? Et bien, il y a une formule magique puissante, basée sur la magie des cristaux, polarisée pour le contrôle total de la conscience humaine. Cette réalité peut sembler un peu excessive, car « il faut vivre avec son temps ». Mais nous avons tous connu des personnes qui ont une aversion instinctive envers l’ordinateur et ne peuvent pas approcher d’un ordinateur en fonctionnement. Ces personnes sont toujours des sensitifs qui perçoivent l’activité magique en émanation et l’influence des entités qui se tiennent en arrière.

L’ordinateur actuel a un fonctionnement basé sur les particularités d’un cristal, le cristal de silicium ou quartz. Dans toutes les « puces » informatiques se trouvent des cristaux de quartz bien particuliers, des cristaux programmés.

Ceux qui s’intéressent aux anciennes médecines traditionnelles savent que la science des cristaux est décrite dans les textes médicaux classiques de l’Inde, l’Ayur-Veda.

Les cristaux sont le plus souvent mis en relation avec les centres d’énergie subtile du corps, les chakras, les glandes, et les plexus nerveux qui leur correspondent.

Il est connu qu’il est possible de « sceller » un cristal par la force de la pensée (on parle d’ailleurs de cristaux programmés).

Appliqué d’une certaine manière, un cristal très pur est capable de rétablir le courant d’énergie d’un chakra ou d’une glande en les reliant à la source d’énergie universelle, dont tous les hommes proviennent.

Le cristal de silicium, ou « quartz », a le pouvoir de relier l’homme à la force intercosmique, une force indépendante des influences planétaires astrologiques, mais qui existe dans l’espace comme formule de base de la vie.

La science des cristaux est aussi connue de nations amérindiennes comme les Navajos et elle commence à être largement diffusée par des livres et des stages.

Mais, dans le cas de l’informatique, les cristaux utilisés sont au contraire dopés, c’est-à-dire qu’on leur injecte un mélange de terres rares pour modifier leurs caractéristiques naturelles.

Alors que les cristaux naturels sont de bons isolants électriques, et peuvent agir comme des fusibles sur les centres d’énergie du corps, les cristaux dopés des « puces » informatiques sont semi-conducteurs, ils conduisent l’électricité, et agissent comme des antennes programmées.

Alors que le cristal de quartz pur relie l’homme de manière entièrement désintéressée à toutes les possibilités de vie offertes par le cosmos, le cristal « dopé » informatique détermine une liaison forcée avec certains domaines de vie seulement, des domaines habités par des intelligences qui veulent contrôler l’humanité et s’opposent à son développement spirituel.

Les premiers semi-conducteurs , ou « transistors », ont été découverts fortuitement en 1948 par Bardeen, Brattan et Schackley à Palo Alto, au centre de ce qui allait devenir la Silicon Valley, le temple mondial de l’informatique.

Dans les transistors, l’énergie électrique est contrôlée et emprisonnée par des conditions physiques terrestres : les transistors, présents à plusieurs millions d’exemplaires microscopiques dans une micropuce informatique, sont un symbole de la conscience de l’humanité emprisonnée dans la matière.

Il est intéressant de remarquer qu’il est techniquement possible de fabriquer des transistors ou des semi-conducteurs avec d’autres matières que le silicium, avec des dérivés fluorés, par exemple. Mais, seul le silicium permet de créer la formule magique qui incorpore et emprisonne la force électrique cosmique dans la matière, et donc qui permet d’agir magiquement sur la conscience humaine.

Aussi, si c’est le silicium qui s’est universellement imposé dans l’industrie des semi-conducteurs, cela n’est pas par hasard, mais à cause de l’action directe des forces occultes qui ont créé l’intelligence artificielle des ordinateurs.

Ces forces occultes vont relier volontairement l’ensemble de l’humanité à des sphères de conscience qui ne sont pas humaines, afin de maintenir les consciences en-dessous du niveau de la pensée libre et indépendante.

Le premier domaine avec lequel tout utilisateur d’ordinateur est relié est le domaine dit de « Mammon », la strate inférieure du matérialisme symbolisée par les forces de l’argent. Le sigle IBM est la signature de cette liaison avec les forces les plus basses : « International Business Machines » signifie « machines pour les affaires internationales ».

La mondialisation de l’économie est ainsi une des premières conséquences de l’utilisation des ordinateurs, et cela implique l’écrasement du faible par le fort, les guerres économiques, l’uniformisation des consciences, la souffrance de milliards d’individus, pour se terminer par la barbarie économique généralisée que nous vivons. Les disparités sociales entre pauvres et riches ne cessent de croître, et l’écart entre les revenus des plus pauvres et des plus riches atteint à présent des sommets. Les riches, et cela se comprend, ont peur de la masse des pauvres.

La seule solution pour assurer la protection des riches et le contrôle des pauvres sera bientôt … d’identifier tout le monde, riches et pauvres, grâce à des puces informatiques implantées.

Cela existe déjà, et la technologie des micro puces implantables alimentées par les mouvements musculaires se développe à grande vitesse ! Certains ont vu dans l’Apocalypse une prophétie de la situation actuelle, à cause de la phrase « [la Bête] fait que tous, les petits et les grands, les riches et les pauvres, les hommes libres et les esclaves, reçoivent une marque sur la main droite ou sur le front, et que nul ne puisse acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom » (Apoc. 13.16).

Mais les puces implantables ne sont qu’un début, car il sera toujours possible à un bon bidouilleur informatique de les désactiver, comme on peut déjà désactiver actuellement pratiquement tous les systèmes de contrôle de sécurité informatique, de protection contre les copies, etc.

Non, le vrai danger de l’informatique mondiale sera les implants psychiques, dont nous parlerons plus en détail dans un prochain article.

Par la miniaturisation, on se rendra compte progressivement qu’il est possible d’utiliser la technologie informatique avec des ordinateurs de plus en plus petits, puis finalement… sans aucun support physique.

Ce processus est déjà très avancé : dans les débuts de l’informatique individuelle, chaque ordinateur était indépendant. Mais, rapidement, les connexions réseaux et à haut débit de type ADSL se sont imposées.

Actuellement, il est devenu très difficile de faire fonctionner correctement un ordinateur moderne sans connexion Internet à haut débit. Par exemple, dans le système d’exploitation Windows XP, livré avec la plupart des modèles récents, l’enregistrement obligatoire des logiciels, ce qui permet de les activer, les mises à jour et tout le support technique d’installation passent par Internet. On commence à voir apparaître des ordinateurs-écran tactiles simplifiés sans clavier, qui ne contiennent aucun programme, mais qui vont chercher toutes les informations nécessaires à leur fonctionnement sur Internet.

Dans le futur (un futur pas si éloigné !) ce seront les réseaux radio des téléphones portables qui seront utilisés pour télécharger en temps réel toutes les informations dont l’utilisateur aura besoin.

L’informatique sera alors devenue indispensable dans la plupart des situations de la vie, pour se déplacer dans une ville par exemple.

Comme tous les terminaux d’ordinateurs fonctionnent en réseau, tous les cristaux programmés du monde essaient d’entrer en relation, créant ainsi une « onde de forme » géante. Quelle est la nature de cette onde de forme ? C’est ce que nous allons maintenant examiner.

La bête binaire et le sceau au front

L’ordinateur est basé sur un code binaire, cela commence à être connu de tous.

Pour pouvoir être utilisé par les puces informatiques, toute donnée est transformée en code binaire. Cela revient à dire que, dans une certaine partie de la puce, un courant électrique passe, ou bien qu’il ne passe pas.

En fait, tout ce que l’ordinateur fait avec ses circuits en silicium, c’est de combiner des suites immenses de 1 et de 0. Dans un ordinateur, vote propre nom, comme celui de Dieu, comme le mantra le plus sacré, ne sont que des suites de 1 et de 0. Cela n’est pas sans conséquences du point de vue de l’ésotériste.

Car en effet, c’est par leur nom que les choses sont créées.

En attribuant un nouveau nom à une chose, on accomplit un acte créateur, et cela change aussi sa destinée.

La valeur numérique des lettres d’un nom est d’une grande importance, et les sages initiés qui ont rédigé certaines parties de l’Ancien Testament, ou du Zohar, en étaient parfaitement conscients. Il est notoire que l’informatique utilise son propre jargon, son propre langage, bien connu pour être particulièrement obscur et incompréhensible aux non-initiés.

Or, la binarité n’est pas prévue dans le plan de développement de l’humanité.

Les choses ne sont jamais ni entièrement blanches ni entièrement noires.

Certes, les paires d’opposés que sont bien et mal, jour et nuit, vie et mort, existent bien. Mais les opposés sont dans un champ de transformation qui englobe tout, et la nuit se transforme continuellement en jour, la vie en mort et la mort en vie.

La langue sacrée parle d’une double polarité, donc de quatre courants: deux polarités positives et deux polarités négatives.

Ces courants sont représentés dans le symbole du YIN et du YANG, où à l’intérieur du YIN noir on voit le germe du YANG.

Ils sont aussi représentés dans le livre sacré de la Genèse, par les quatre fleuves qui entourent le Paradis, le domaine de vie originel de l’humanité.

La binarité est le symbole de la Bête à deux cornes de l’Apocalypse, la force qui nie Dieu et veut se maintenir.

Il est techniquement possible de fabriquer des ordinateurs ternaires, fonctionnant avec un code de base 3, c’est-à-dire 1, 0, et « entre les deux ».

Ces ordinateurs ont existé, car ils sont très performants pour calculer des courbes complexes, et ils ont été utilisés par la NASA pour calculer les trajectoires des fusées. Mais ils ont été rapidement supplantés par les ordinateurs binaires, qui se sont imposés partout sur Terre sans laisser aucune alternative.

La programmation en langage binaire est tout autre chose que d’écrire des mots en français ou en espagnol. Les langues dites indo européennes, sont issues du sanskrit, un alphabet sacré « donné par les dieux ». Or tout texte émet une vibration correspondant à sa langue.

On comprend qu’un texte écrit avec des 1 et des 0 a une vibration tout à fait différente d’un texte calligraphié en caractères sanscrits. Or, en ce moment même, des millions de programmeurs oeuvrent, nuit et jour, sur tous les continents, en accomplissant continuellement le rituel magique de la programmation en langage binaire, un déversement continu d’énergie mentale centrée sur cet unique concept mensonger : les idées peuvent s’écrire par des suites de 0 et de 1.

Cette idée, sans cesse répétée, crée une onde de forme immense, un égrégore mondial, sans cesse vitalisé par le tournoiement des programmes dans les mémoires des ordinateurs.

C’est cette forme-pensée monstrueuse qui, selon certains, est représentée dans l’Apocalypse par la Bête devant laquelle « tous les habitants de la Terre se prosternent ».

Les formes-pensées deviendront dans l’avenir de plus en plus matérielles, jusqu’à complète matérialisation.

C’est cette densification des formes-pensées qui est décrite dans l’Apocalypse sous forme de fléaux qui frappent l’humanité.

Dans une de ses conférences, Rudolf Steiner disait : « Tous les êtres auxquels les pensées erronées des hommes donnent actuellement naissance […] vont tout d’un coup devenir des réalités. De la Terre, une nuée horrible d’êtres va s’élever. Leur nature les situera entre les règnes minéral et végétal. Ce seront des êtres ressemblant à des automates, possédant une intelligence d’une grande puissance. Par suite de ce développement, la Terre se couvrira comme d’un réseau de toiles d’araignées épouvantables. Pourtant, le niveau de ces êtres ne va même pas atteindre celui des plantes. Ce seront des sortes d’araignées horribles, enchevêtrées les unes dans les autres. Leurs mouvements imiteront tout ce que les humains ont pensé ».

Les informaticiens qui, aujourd’hui, connaissent le fonctionnement des serveurs des réseaux automatiques donnent une bonne idée de ce que pourra être l’intelligence à la fois très primaire et extrêmement efficace de ces formes-pensées matérialisées.

On a dit que la signature vibratoire du sigle www (ou World Wide Web) est 666.

Rajoutons que le M, l’initiale de Marie, est un symbole très ancien, utilisé par les Cathares pour représenter la force cosmique pure, la force vierge, la Mère du monde. Le M inversé en W, et répété trois fois, est donc le symbole de la force corrompue, déchue et prisonnière de la matière.

Remarquons que le prix des premiers ordinateurs personnels, de la marque Apple, était de 666 dollars. Le logo de Apple, la marque mère de la Silicon Valley est d’ailleurs la pomme du péché originel, la pomme de l’arbre de la connaissance binaire du bien et du mal.

On entend souvent dire que l’humanité du futur sera tatouée dès la naissance sur le front ou sur un bras avec un code-barre obligatoire. Mais la marque sur le front ne consistera pas en une marque extérieure, mais en une signature vibratoire.

En effet, utiliser quotidiennement les formes-pensées qui viennent d’être décrites a pour conséquence de modifier certains organes du cerveau.

Les organes s’adaptent à la fonction. Aussi, une adaptation est-elle en train de s’effectuer, dans la région du cerveau autour de la glande pinéale et de la quatrième cavité cérébrale.

La glande pinéale, en rapport avec le « troisième œil », donc avec la vision mentale, est fortement perturbée par l’informatique. On a démontré que l’usage intensif d’Internet modifie la sécrétion de mélatonine par cette glande. Or, le niveau vibratoire de la conscience est déterminé par la glande pinéale, et on peut dire que celui qui endommage sa glande pinéale ferme lui-même la seule issue de sa prison.

C’est pourquoi, on peut parler de deux voies de développement de la conscience : d’une part, un enfermement qui ira sans cesse croissant, et d’autre part, une libération pour ceux qui se réveillent.

Que cet enfermement progressif utilise physiquement l’ordinateur ou non est en fait de peu d’importance, car il s’agit avant tout d’une prison électromagnétique.

Extrait de Technologie du Futur

http://www.elishean.fr/la-bete-binaire-de-linformatique-la-magie-des-microprocesseurs/

_________________
"Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt." (Bouddha)

"Trois choses ne peuvent être cachées éternellement: le soleil, la Lune, et la Vérité  '' (Bouddha).

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." (Arthur Schopenhauer)

"Les hypocrites ont une image à protéger, les personnes sincères ne s'en soucient pas"

"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites" (Friedrich Nietzsche)
avatar
Foudre
Administrateur
Administrateur

Messages : 4426
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Terre

http://bouger-la-vie.com/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum